Matières Premières

INTERMEDIAIRE - Formation 6

Les matières premières représentent un secteur unique des marchés financiers.

Cela prendra : 10 mins

Grâce à cet article, vous allez apprendre :

  • Pourquoi les facteurs fondamentaux sont essentiels pour les matières premières
  • Qu’est-ce qui pourrait influencer le prix des matières premières
  • Pourquoi la saisonnalité est un facteur important quand on fait du trading sur les matières premières

Les matières premières représentent un secteur unique des marchés financiers. Un des plus intéressants aspects du trading avec les matières premières est la relation complexe d’offre et demande qui s’établi entre les facteurs économiques et les habitudes des consommateurs, ce qui donne aux prix le potentiel de varier considérablement.

Tandis que les matières premières sont des composants essentiels des biens manufacturés, leur production et consommation dépendent surtout des facteurs tels que le climat, la saisonnalité et les ressources. Par exemple, les prix du pétrole ont beaucoup souffert ces dernières années, car la production de schiste augmente plus rapidement que la demande ce qui mène à des augmentations des stocks pétroliers, entrainant par la suite une chute des prix du pétrole. Cet article explique tous les aspects importants du trading sur les matières premières.

Qu’est-ce qu’une matière première exactement?

Une matière première est une ressource naturelle qui peut être transformé et vendu. Ici on inclue des produits tels les biens agricoles, métaux, énergies, minéraux et beaucoup d’autres.

Il est important de noter que la vente et l’achat des matières premières est d’habitude effectué à travers des contrats standardisé à terme sur différentes places boursières. Cela signifie que vous ne devez pas acheter un baril de pétrole et de le stocker dans votre cour. Tout ce qu’il faut faire est d’acheter un contrat à terme pour devenir un trader de matières premières. La plus connue et la plus ancienne bourse est la Chicago Board of Trade (CBOT), où un trader peut acheter des contrats à terme pour des produits courants en agriculture, incluant blé, maïs, avoine, riz, soja et beaucoup d’autres. Pourtant, le fait que le trading avec les matières premières est effectué à travers des contrats a ses propres conséquences. Les contrats à terme permet au trader d’acheter ou de vendre un produit sans le besoin de le stocker, ce qui permet aux spéculateurs de faire partie de ce marché.

C’est pour cela qu’on peut diviser les traders de matières premières en deux groupes : les investisseurs réels et les spéculateurs. Le premier groupe représente les acheteurs physiques et les producteurs de produits qui utilisent les contrats à terme sur les matières premières à des fins de couverture, tout comme ils ont été prévus à l’origine. Ces traders livrent ou réceptionnent les produits respectifs quand le contrat à terme arrive à expiration. Le second type de traders sont les spéculateurs. Ces traders qui font des transactions sur le marché des matières premières ayant comme seul but, de profiter de la volatilité des mouvements des prix. Ces traders n’ont jamais eu l’intention de livrer ou de réceptionner le produit respectif à l’expiration du contrat à terme. Cela peut avoir des implications significatives sur les prix. Retournant au pétrole, les prix sont tombés brutalement au cours du 1er trimestre 2016. Le mouvement a atteint un support majeur, mais il a été dépassé en partie du fait des spéculateurs qui s’attendaient à ce que le prix du pétrole tombe à 10 dollar le baril. En tant que trader de matières premières, vous devrez en tenir compte.

L’analyse fondamentale pourrait être vitale:

Même si l’analyse technique est utile quand il s’agit du trading avec sur les matières premières, beaucoup de traders se concentrent sur les facteurs fondamentaux. Mais pourquoi?

La base de l’analyse fondamentale est l’offre et la demande. L’offre et la demande correspondent à une équation simple. Les choses deviennent plus compliquées quand on essaye de prévoir les prix futurs. D’habitude les transactions sur les matières premières s’effectuent en cycles ; par moment l’offre se réduit et les prix restent élevés. A contrario, l’offre s’accroit et les prix chutent. En général, les mouvements de prix en ce qui concerne les matières premières, en utilisant l’analyse fondamentale peuvent être divisés en deux formules simples:

  1. Si la demande est plus élevée que l’offre, les prix devraient augmenter
  2. Si l’offre est plus élevée que la demande, alors les prix devraient baisser

Bien sûr, d’habitude ces règles fonctionnent, mais il peut y avoir des exceptions. Les marchés financiers restent complexes ce qui implique de nombreux facteurs qui peuvent influencer les prix.

Comme nous l’avons mentionné auparavant, les changements d’approvisionnement jouent un rôle vital quand on parle des matières premières. L’approvisionnement revient au stock d’une matière première reporté des années antérieurs et le stock disponible sur l’année en cours. Par exemple, l’approvisionnement actuel de soja inclue la culture actuelle ainsi que les stocks reportés des années antérieurs. Plus l’offre est grande (avec une demande stable), plus bas devrait être le prix. L’offre devrait être influencée par beaucoup de facteur comme les conditions climatiques, le nombre total d’hectares plantés, grèves de productions, contamination des cultures et les techniques de production.

 

La demande est l’autre partie de l’équation. Elle est la quantité consommée à un certain niveau de prix. En général, la demande augmentera quand le prix d’une matière première est en baisse. A contrario, elle va baisser si le prix du produit augmente. Pensez à un exemple simple. Plus cher est le carburant, moins de gens pourront se le permettre, donc la demande est moindre. Dans la situation où les prix de l’essence double, vous allez probablement choisir plutôt le bus ou le vélo que la voiture. Cela signifie que votre demande en carburant, donc en pétrole, sera plus basse.

Donc si l’aspect principal de l’analyse des matières premières se réfère à la demande ou l’offre, voyons quelles sont les données que vous devriez examiner pour juger si les prix vont baisser ou augmenter.

Données à examiner :

Comme nous l’avons mentionné auparavant, la relation entre la demande et l’offre pourrait être cruciale pour le prix des matières premières. C’est pour cela qu’il est important de faire attention aux publications des données. Par exemple, les traders de pétrole vérifient les changements hebdomadaires des stocks de pétrole du Département d’Energie pour avoir des indications sur la direction du marché : l’offre ou la demande. Une augmentation des stocks est un signe baissier, car elle signale que l’offre est plus grande que la demande. Voici deux des plus importants rapports à vérifier:

  • Changements des stocks – comme montré dans l’exemple avec le pétrole, les changements des stocks sont une manière intéressante de voir si la demande ou la prévision joue un rôle plus important sur le marché à ce moment-là. Chaque matière première détient son propre type de rapport, avec sa propre fréquence de publication, donc il est important de savoir comment les suivre. Voici quelques rapports qui vaut la peine d’être consulté: pétrole - API, DOE publiés chaque semaine; matières premières agricoles – le rapport USDA publié à la fin de chaque mois.
  • Rapports sur le Solde – tandis que les changements de stock peut indiquer la direction du marché à un moment donné, les rapports sur le solde pourraient confirmer ou nier ces indications. Ils sont publiés plus rarement que les rapports sur l’évolution des stocks, mais ils pourraient inclure des informations beaucoup plus importantes. Par exemple, le rapport mensuel OPEC sur la situation des marchés pétroliers est un type de rapport sur le solde. Il présente les changements de la demande, offre et production et inclue des prévisions pour les mois prochains.

Chaque matière première a ses propres rapports qui valent la peine d’être consulté, donc vous devez vous tenir informé avant de commencer le trading sur les matières premières. Au moment de la publication est habituellement un moment important en termes de volatilité, donc soyez attentifs lors de la publication de ces rapports.

La saisonnalité et les conditions météorologiques:

La saisonnalité est une part importante de l’analyse fondamentale des matières premières. Tandis que les devises et les indices tendent à bouger « aléatoirement » au cours de l’année, les matières premières présentent des mouvements spécifiques à des moments spécifiques de l’année.

Certaines matières premières telles que le maïs ou le blé passent à travers des tendances de prix qui résultent des cycles de croissance annuels. Par exemple, les marchés ont tendance à maintenir les prix bas en période de récolte, parce que l’offre est abondante et le risque d’interférence des conditions météorologiques inconnues  sur la récolte s’est dissipé. Par contre, les prix des céréales sont souvent haut pendant les saisons de plantation et de croissance, parce que les spéculateurs incluent dans le prix la prime de risque de conditions météorologiques. Autres matières premières tels le pétrole brut, le gaz naturel et les métaux précieux n’ont pas de cycles de production prédéfinis en fonction de la saison, mais les consommateurs de ces produits l’ont. Par exemple, les prix du pétrole sont souvent plus élevés pendant le printemps, en anticipant un été actif et le gaz naturel enregistre une hausse de prix en automne, car les fournisseurs d’énergie font des stocks pour les mois d’hiver.

Voyons un exemple spécifique. La fin de janvier est souvent le début d’une tendance haussière pour les céréales tels le maïs et le soja.  Dans le cas du soja, la haute saison s’étend jusqu’au début de l’été. D’un autre côté, le maïs souvent reste stable en mars. Les prix élevés des céréales sont d’habitude le résultat des primes de risque qui sont intégrées dans les marchés à cause de l’incertitude concernant la prochaine saison de plantation des cultures. Maintes choses peuvent se passer pendant la plantation et les traders savent qu’une stratégie haussière concernant les céréales pourrait être la transaction de l’année si la saison de plantation des cultures ne va pas de pair avec les attentes. Dans le graphique ci-dessous, vous pouvez voir la performance mensuelle du blé sur les 5 dernières années.

source: Bloomberg

Un autre facteur qui vaut la peine d’être examiné. Les conditions météorologiques, comme nous l’avons montré tout à l’heure, pourraient aussi jouer un rôle important sur le marché des matières premières. Plus il fait froid, plus cher pourrait être le gaz naturel. De plus, le froid pourrait nuire aux cultures, ce qui pourrait augmenter les prix du blé et d’autres produits agricoles. Donc ce n’est pas seulement la saisonnalité en soi qui devrait être prise en considération, mais aussi les conditions climatiques.

Il y a donc un schéma régulier qui pourrait être appliqué à un marché de matière première en ce qui concerne la saisonnalité ? Pas exactement. La saisonnalité est simplement un outil qui indique comment les marchés ont réagi dans le passé, mais cela ne va pas nécessairement dicter ce qui arrivera l’année en cours et l’histoire ne garanti pas qu’en général elle va se répéter. Cela étant dit, les chances sont que l’histoire se répétera et qu’il pourrait y avoir un avantage à consulter les modèles saisonniers avant d’intervenir.

Un marché intéressant:

Le marché des matières premières est un peu différent des autres. Le plus important, sont les aspects fondamentaux, mais l’analyse technique pourrait jouer elle aussi un rôle. Quand on fait du trading sur les matières premières, un trader doit prendre en considération plusieurs aspects, incluant la saisonnalité et les conditions climatiques. Cela veut dire que quelque chose qui fonctionne sur le marché du pétrole, pourrait être inutile pour le marché du blé ou autre produits agricoles. Finalement on peut dire une chose – le marché des matières premières est certainement un marché intéressant sur lequel faire des transactions.

Quiz

Testez vos connaissances avec notre quiz.

COMMENCER LE QUIZ
1/3

Quel mois est d’habitude le début d’une tendance haussière pour les céréales ?

QUESTION SUIVANTE
2/3

Quel produit n’a pas un cycle de production prédéfini ?

PRÉCÉDENT QUESTION SUIVANTE PRÉCÉDENT
3/3

Les rapports tels API ou DOE vont avoir un impact sur :

PRÉCÉDENT FIN DU QUIZ PRÉCÉDENT

Désolé, vous avez échoué au quiz. Votre score : % pour cent%. Mauvaise(s) réponse(s) :

NOUVEAU QUIZ

Félicitations, vous avez passé avec succès le quiz !

TESTEZ VOS CONNAISSANCES AVEC LA DÉMO ACCÉDER Â LA FORMATIONS SUIVANTE

Testez vos connaissances avec un compte démo xStation

DÉMO GRATUITE

Formation suivante Analyse Technique

L'analyse technique est une méthode d'analyse axée sur les mouvements de prix dans un graphiques. Danse cette section, vous apprendrez comment identifier les tendances et les graphiques les plus populaires (chandeliers,...).

ACCÈS FORMATION