Commodity wrap : Oil, Aluminum, Gold, Sugar (25.05.2021)

14:26 25 mai 2021

 

Oil:

  • Malgré le fait que l'accord nucléaire n'ait pas encore été signé, l'Iran augmente sa production de pétrole
  • La production est déjà supérieure de 0,6 million de bpj par rapport au niveau le plus bas de l'année dernière. Les prévisions indiquent une augmentation allant jusqu'à 1 million de bpj cette année, ce qui réduira considérablement le potentiel de croissance sur le marché du pétrole brut, ou du moins limitera le scénario dans lequel le prix du pétrole brut serait proche de 100 dollars le baril
  • Les négociations sur l'accord nucléaire devraient reprendre le 25 mai, malgré la fin de la période de supervision de l'infrastructure nucléaire iranienne par une unité spéciale de l'ONU (la fin de cette période a entraîné un rebond des prix dans un contexte d'incertitude quant à un accord potentiel)
  • La consommation américaine de kérosène est revenue à environ 80 % de son niveau normal d'avant la pandémie
  • La demande d'essence devrait augmenter. Actuellement, la demande d'essence est inférieure d'environ 260 000 bpj à la "normale", mais une augmentation de 500 à 600 bpj est attendue pendant la saison estivale
  • Les stocks aux États-Unis sont revenus à la moyenne des cinq dernières années, ce qui laisse penser que les prix actuels des produits de base resteront à leurs niveaux actuels
  • Goldman Sachs continue de voir une poursuite de la tendance à la hausse, malgré la menace élevée d'une augmentation de l'offre en provenance d'Iran. GS s'attend à ce que les prix du pétrole atteignent 80 dollars le baril d'ici octobre de cette année

 

Les stocks de pétrole brut américains sont tombés en dessous de la moyenne sur 5 ans. Source : RBC Capital Markets

 

Le prix du brut WTI (OIL.WTI) s'approche à nouveau des sommets de court terme. Une importante résistance peut être trouvée autour de 65-67 $ le baril et est marquée par les sommets de court terme de 2019 et 2020. Si une cassure à la hausse se produit, alors une autre forte résistance se trouve autour de 75 $ le baril. Un tel prix pousserait le prix du Brent à environ 80 dollars le baril. Source : xStation5

 

Aluminum:

  • La Commission du développement et de la réforme (NDRC) en Chine a entraîné une correction plus profonde sur certaines matières premières, dont l'aluminium
  • La Commission a indiqué qu'elle entendait limiter les fluctuations anormales des prix sur les marchés clés tels que le minerai de fer, le cuivre, l'aluminium, le maïs et le soja
  • La Chine vérifiera s'il y a eu des achats excessifs (par exemple, pour les stocker et attendre un prix plus élevé). Selon la Chine, les prix élevés actuels de nombreux produits de base sont le résultat de la spéculation sur les marchés nationaux
  • Le LME souligne que les prix élevés sur le marché de l'aluminium sont également dus à la récente pénurie d'électricité dans les fonderies chinoises, qui a fait baisser la production dans le pays
  • La demande de métaux industriels devrait augmenter avec l'ouverture des économies
  • Une nouvelle baisse des stocks d'aluminium dans les entrepôts du LME a récemment été observée. Il en va de même pour le zinc, le nickel et l'étain. En revanche, les stocks de cuivre augmentent, mais de façon marginale par rapport à l'évolution des stocks des autres métaux

 

Le cours de l'aluminium est soutenu par le retracement de Fibonacci à 23,6%, qui coïncide à son tour avec la limite supérieure du canal ascendant et la moyenne de 50 périodes. D'autre part, la ligne de tendance à la hausse a été cassée récemment. Si le support susmentionné est franchi, la prochaine cible des vendeurs se situe autour de 2 200 à 2 250 dollars par tonne. En revanche, les acheteurs ne pourront reprendre l'initiative que lorsque le cours dépassera le niveau de 2370 $. Source : xStation5

 

Gold:

  • Le fort sell-off sur le marché des crypto-monnaies a entraîné une augmentation de la demande d'or
  • Les ETFs augmentent à nouveau leurs positions nettes sur le marché de l'or
  • La faiblesse du dollar et la baisse des rendements obligataires soutiennent la valorisation actuelle de l'or, bien qu'à court terme, il y ait toujours une divergence entre l'or et le TNOTE
  • Le niveau de 1 890 $ l'once reste une résistance très forte
  • Les récents commentaires sur l'éventuelle réduction du programme d'assouplissement quantitatif aux États-Unis n'ont pas nui aux marchés. La récente vente de reverse repo montre que le marché est toujours inondé d'une énorme quantité de liquidité

 

Le marché est inondé de liquidités, ce qui pourrait bien sûr signifier davantage d'inflation. Néanmoins, plus d'argent favorise un dollar moins cher, ce qui devrait avoir un effet positif sur les prix, du moins à court terme. Source : FRED

 

Le Gold se consolide en dessous de 1 890 $ l'once. Le support le plus important se situe autour de 1850 $ l'once et est marqué par la limite inférieure de la structure Overbalance et le retracement de Fibonacci à 23,6%. Source : xStation5

 

Sugar:

  • La hausse des prix du pétrole a relancé la pression à la hausse sur le sucre
  • Les prix du sucre et du café ne sont pas gênés par le real brésilien légèrement moins cher récemment, même si les changements dans l'économie et la politique monétaire devraient favoriser un nouveau renforcement du real
  • La saisonnalité indique que nous devrions connaître une pression à la hausse modérée dans les semaines à venir
  • Le sucre est très fortement suracheté par les spéculateurs, bien qu'une légère réduction ait été observée au cours de la semaine dernière. Néanmoins, le comportement des spéculateurs est beaucoup plus extrême par rapport à celui des producteurs. Dans le cas du marché du café, la situation est similaire, bien que les proportions des positions spéculatives soient semblables à celles des positions commerciales

 

Les spéculateurs détiennent un nombre gigantesque de positions à l'achat par rapport aux positions à la vente. Les investisseurs commerciaux, quant à eux, détiennent un nombre élevé de positions à la vente, ce qui crée évidemment un backwardation. Source : CFTC

 

Le prix du sucre est actuellement soutenu par le rebond des prix du pétrole. Pour l'instant, la plupart des facteurs fondamentaux sont pris en compte, de sorte que le comportement futur du pétrole et du dollar pourrait être déterminant pour le prix de cette matière première. Source : xStation5

 

https://go.xtb.com/visit/?bta=42342&nci=17398 

 

Nous vous informons que le registre des recommandations est disponible sur demande.

Avertissement : X-Trade Brokers DM S.A. fournit exclusivement un service d’exécution d’ordres. Les informations traitant des marchés ainsi que les analyses fournies ont été développées de manière fiable et avec un devoir de diligence raisonnable, sur la base de sources fiables et dignes de confiance, cependant elles le sont à titre indicatif et ne doivent pas être interprétées comme un conseil ou une sollicitation d’investissement. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. X-Trade Brokers ne peut être tenue responsable de l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent, à condition que X-Trade Brokers DM S.A. agisse avec diligence, l’investisseur final restant le seul décisionnaire quant à la prise de positions sur son compte de trading.Toute personne agissant sur la base de ces informations le fait à ses propres risques. Aucune étude fournie ne tient compte des objectifs d’investissement spécifiques, de la situation financière et des besoins de toute personne particulière qui pourrait la recevoir.

Il est essentiel de noter que les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Accès à des CFD dont le risque de perte est limité au capital investi. Ces instruments présentent un risque extrêmement élevé de par l'utilisation d'un effet de levier.

Partager :
Retour