Commodity wrap - Oil, gold, corn

15:38 1 juin 2021

Oil:

  • Le prix du pétrole a dépassé les récents sommets, atteignant ses plus hauts niveaux depuis 2018.
  • La réunion OPEP + elle-même ne devrait pas apporter de changements, la reprise modérée actuelle de la production est valable jusqu'en juillet, ce qui signifie que d'autres changements sont susceptibles d'être présentés dans les prochaines semaines. Actuellement, il est question d'un autre accord de 3 mois dans le cadre duquel la production serait augmentée de 2 millions de bpj supplémentaires
  • Les dernières prévisions techniques du groupe OPEP+ font état d'un net déficit, mais lié à une baisse de l'offre plutôt qu'à un rebond de la demande.
  • D'autre part, de nombreuses institutions financières revoient à la hausse leurs prévisions concernant la demande mondiale de pétrole. Selon ANZ, le déficit au troisième trimestre s'élèvera à 750 000 bpj, tandis qu'au quatrième trimestre, le déficit pourrait atteindre 900 000 bpj, y compris les 500 000 bpj supplémentaires de l'Iran. 
  • L'Iran reste un acteur clé sur le marché pétrolier. Les autorités ont annoncé que lorsque les sanctions seront levées, le pays sera en mesure d'augmenter sa capacité de production à 6,5 millions de bpj. Avant la pandémie et les sanctions, l'Iran produisait 4 millions de bpj (bien que la production ait été limitée en raison des accords de réduction de la production).
  • Les pourparlers relatifs à l'accord nucléaire doivent progresser avant les élections qui se tiendront à la mi-juin dans le pays. L'enrichissement de l'uranium a atteint un niveau record récemment, ce qui pourrait constituer un obstacle à l'avancée des négociations.
  • Néanmoins, l'accord est déjà pris en compte par le marché, même si personne ne s'attend à ce que la production atteigne 6 millions de bpj. Cette quantité était produite par l'Iran dans les années 1970.

Les prévisions ne supposent pas que l'Iran reprendra bientôt sa production. Un accord peut être conclu avant la fin du mois d'août. Source : Bloomberg

L'Iran produit plus de 2 millions de bpj, mais n'exporte officiellement "presque rien". C'est donc l'entrée en vigueur de l'accord qui importe, et non le rythme d'augmentation de la production. Dans ce cas, l'Iran pourrait rapidement commencer à exporter jusqu'à 2 ou 3 millions de bpj par jour. La suite de l'action de l'Iran pourrait avoir un impact énorme sur le marché pétrolier. Source : Bloomberg

Le pétrole brut WTI franchit les récents sommets. Si le prix reste à ces niveaux, la prochaine résistance clé à surveiller se situe au niveau de 76,00 $, où se trouve le sommet local de 2018, soutenu par le bas local de 2012. Source : xStation5
 

Gold:

  • Le prix de l'or reste au-dessus de la barre des 1 900 $ l'once. Une fois de plus, les commentaires selon lesquels l'or est une couverture contre l'inflation émergent sur le marché, bien que les recherches montrent que ce n'est pas le cas...
  • L'or se porte bien sur le long terme et en période d'inflation vraiment élevée. La simple surprise et la crainte de l'inflation entraînent une hausse des rendements obligataires, ce qui est négatif pour l'or. Par conséquent, le facteur clé à surveiller est le comportement des rendements obligataires, qui peut indiquer l'orientation future des prix de l'or.
  • Les ETF ont acheté de l'or récemment, mais aucune tendance claire à la hausse n'est en vue. En revanche, les investisseurs spéculatifs sont revenus sur le marché de l'or, ce qui suggère que certains investisseurs ont délaissé les crypto-monnaies.
  • L'or a commencé à gagner sensiblement du terrain alors que le bitcoin stagnait autour de la barre des 60 000 dollars. Il est intéressant de noter qu'à un moment donné, on pouvait voir une corrélation claire entre l'or et le Bitcoin Cash. Cela s'explique par le fait que le bitcoin était alors relativement cher par rapport aux autres actifs disponibles.

Les ETF ne montrent aucune accélération dans le rythme des achats. Pendant ce temps, les investisseurs reviennent sur le marché à terme. Source : Bloomberg

Les prix de l'or ont commencé à augmenter lorsque le bitcoin a dépassé les 60 000 dollars. Les déboires du bitcoin ont été un signal positif pour l'or et d'autres actifs, notamment les altcoins et les tokens. D'éventuels autres problèmes sur le marché des crypto-monnaies seraient certainement positifs pour le marché de l'or. Source : Bloomberg

L'or a gagné près de 14 % depuis le creux de mars. Cela a été causé par la faiblesse du bitcoin, mais aussi par l'absence de hausse des rendements obligataires. Le dernier écart de prix clair sur le graphique TNOTE est lié au retournement, donc nous ne voyons toujours pas de retour de la croissance des rendements obligataires malgré de nombreux signes d'inflation. Source : xStation5

Corn:

  • Environ 90 % des semis de maïs aux États-Unis sont terminés
  • De nouvelles inquiétudes concernant les conditions météorologiques estivales qui pourraient réduire la récolte potentielle de maïs sont apparues.
  • Les premières données sur la qualité des récoltes de maïs américain seront publiées tard ce soir
  • Malgré les craintes antérieures concernant l'annulation par la Chine de ses achats de produits agricoles, la demande du pays se porte bien et les livraisons se déroulent sans heurts
  • La semaine dernière, l'USDA a confirmé la vente de plus de 5,6 millions de tonnes de maïs à la Chine pour la nouvelle saison. Il s'agit de la plus grande vente de cette matière première à la Chine enregistrée cette année.

Après une correction de 18%, le prix du maïs tente de se redresser et a déjà augmenté de plus de 10% depuis le récent plancher. On peut constater que la saisonnalité montre que des creux potentiels peuvent apparaître à la fin du mois de juillet. On observe également une nette réduction du positionnement net. Source : xStation5

 

 

Nous vous informons que le registre des recommandations est disponible sur demande.

Avertissement : X-Trade Brokers DM S.A. fournit exclusivement un service d’exécution d’ordres. Les informations traitant des marchés ainsi que les analyses fournies ont été développées de manière fiable et avec un devoir de diligence raisonnable, sur la base de sources fiables et dignes de confiance, cependant elles le sont à titre indicatif et ne doivent pas être interprétées comme un conseil ou une sollicitation d’investissement. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. X-Trade Brokers ne peut être tenue responsable de l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent, à condition que X-Trade Brokers DM S.A. agisse avec diligence, l’investisseur final restant le seul décisionnaire quant à la prise de positions sur son compte de trading.Toute personne agissant sur la base de ces informations le fait à ses propres risques. Aucune étude fournie ne tient compte des objectifs d’investissement spécifiques, de la situation financière et des besoins de toute personne particulière qui pourrait la recevoir.

Il est essentiel de noter que les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Accès à des CFD dont le risque de perte est limité au capital investi. Ces instruments présentent un risque extrêmement élevé de par l'utilisation d'un effet de levier.

Partager :
Retour