Commodity wrap - Oil, gold, sugar, corn (08.06.2021)

17:18 8 juin 2021

 

Oil:

  • Le prix du pétrole brut WTI a atteint 70 dollars le baril, mais a reculé, probablement en raison de prises de bénéfices
  • Le dernier rapport de l'EIA indique que le marché pétrolier sera équilibré d'ici 2022, la production devrait suivre le rebond de la demande
  • En mai, les importations de pétrole brut de la Chine ont été inférieures à 9 millions de bpj, comme en 2019, soit près de 2 millions de bpj par jour de moins qu'un an plus tôt, lorsque la Chine a bénéficié de prix très bas pour les matières premières
  • La Chine pourrait vouloir limiter la hausse des prix en cachant en quelque sorte sa demande réelle. Oilprice indique qu'en mai, la Chine a utilisé 280 000 bpj de ses réserves. Les données sur les niveaux actuels des réserves ne sont pas disponibles, mais on estime que la Chine pourrait limiter ses importations pendant une période plus longue (par exemple, jusqu'à ce que l'Iran entre sur le marché avec du pétrole beaucoup moins cher).
  • Vitol souligne que les problèmes liés à une plus forte croissance de la production aux États-Unis signifient que l'OPEP + contrôle désormais presque entièrement le marché du pétrole brut. Actuellement, seule la moitié environ des appareils de forage aux États-Unis sont utilisés par rapport à la période pré-pandémique
  • Après le rétablissement partiel de la production, l'OPEP + a théoriquement encore "environ 6 millions de barils de pétrole gratuits dans sa poche"

 

Dans ses dernières prévisions, l'EIA indique que le marché devrait être relativement équilibré à la fin de 2022. Source : EIA

 

Les importations de pétrole de la Chine sont nettement inférieures à celles de l'année dernière. Une nouvelle restriction des importations pourrait limiter le mouvement potentiel à la hausse. Source : GAC, NBS, @energy_blogger

 

Gold:

  • Le cours de l'or a réagi aux commentaires de Janet Yellen sur la politique budgétaire et monétaire des États-Unis
  • Janet Yellen souligne que Biden devrait accélérer son plan de dépenses de 4 000 milliards de dollars, même si l'inflation devait rester élevée l'année prochaine
  • Dans le même temps, elle souligne qu'un environnement avec des taux d'intérêt légèrement plus élevés serait "positif" pour le marché.Cependant, l'or a réagi négativement à ces propos.
  • Par conséquent, le facteur clé pour l'or sera la réunion de juin de la Fed, au cours de laquelle la banque centrale pourrait signaler un changement potentiel de sa politique (limitation de l'assouplissement quantitatif, hausse des taux, dans la période prévue).

 

L'or a connu un début de mois faible en raison des commentaires de J.Yellen et des éventuelles mesures prises par la Réserve fédérale pour freiner la hausse de l'inflation. En revanche, le mouvement s'est largement inversé et le cours est revenu à 1 900 dollars l'once, non loin des records historiques de 2011. Une cassure au-dessus de ce niveau devrait être traitée comme un signal haussier. En revanche, une cassure en dessous de 1890 $ l'once et du retracement de Fibonacci à 23,6% pourrait être considérée comme une étape vers une correction à la baisse plus importante. Un tel mouvement pourrait également être initié par une nouvelle baisse du TNOTE (augmentation des rendements obligataires). Source : xStation5

 

Sugar:

  • Le pétrole et le real brésilien soutiennent les cours du sucre
  • Cependant, le sucre s'est consolidé récemment et ne peut pas atteindre les sommets de court terme de la première moitié du mois de mai
  • La hausse actuelle des prix du sucre n'est pas seulement due à la situation sur le marché du pétrole brut et à l'utilisation du sucre pour la production d'éthanol, mais aussi aux limitations de l'offre de matières premières pour la production de sucre au Brésil.
  • Au total, l'offre de sucre en provenance du Brésil et de la Thaïlande sera réduite d'environ 15 millions de tonnes (selon certaines prévisions), bien que Fitch s'attende à une baisse de production nettement moins importante
  • Les prévisions indiquent une nouvelle réduction des stocks dans le monde entier, bien qu'ils restent historiquement très élevés​​​​​​​

 

Les stocks de clôture de sucre devraient continuer à diminuer, compte tenu des prévisions de l'offre et de la demande, qui devraient être nettement inférieures au Brésil et en Thaïlande. Source : Bloomberg

 

Les prix du sucre restent élevés, soutenus récemment par un real brésilien plus fort et des prix du pétrole élevés. Il convient toutefois de noter que la saisonnalité indique une consolidation dans les semaines à venir. Source : xStation5

 

Corn:

  • Le prix du maïs augmente dans un contexte de faiblesse persistante du dollar américain et de hausse des prix du pétrole
  • Les prix élevés du sucre et du pétrole soutiennent les prix du maïs, car cette matière première est également utilisée pour produire de l'éthanol
  • D'autre part, on a constaté récemment une réduction marquée des positions à l'achat, bien qu'après les récentes informations positives, les positions à l'achat se reconstituent
  • La qualité des récoltes de maïs et de soja aux États-Unis est clairement inférieure, ce qui a entraîné le récent rebond des prix

​​​​​​​

La qualité des récoltes de maïs a nettement diminué par rapport à la semaine précédente et est inférieure à celle d'il y a un an, ce qui pourrait entraîner des problèmes de production et une nouvelle pression à la hausse sur les prix, surtout si les importations élevées de cette denrée par la Chine se maintiennent. Source : Bloomberg

 

Après une réduction significative des positions à l'achat récemment, un léger rebond peut être observé. D'autre part, les positions à la vente restent inchangées, proches des plus bas extrêmes. Source : Bloomberg

 

Nous vous informons que le registre des recommandations est disponible sur demande.

Avertissement : X-Trade Brokers DM S.A. fournit exclusivement un service d’exécution d’ordres. Les informations traitant des marchés ainsi que les analyses fournies ont été développées de manière fiable et avec un devoir de diligence raisonnable, sur la base de sources fiables et dignes de confiance, cependant elles le sont à titre indicatif et ne doivent pas être interprétées comme un conseil ou une sollicitation d’investissement. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. X-Trade Brokers ne peut être tenue responsable de l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent, à condition que X-Trade Brokers DM S.A. agisse avec diligence, l’investisseur final restant le seul décisionnaire quant à la prise de positions sur son compte de trading.Toute personne agissant sur la base de ces informations le fait à ses propres risques. Aucune étude fournie ne tient compte des objectifs d’investissement spécifiques, de la situation financière et des besoins de toute personne particulière qui pourrait la recevoir.

Il est essentiel de noter que les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Accès à des CFD dont le risque de perte est limité au capital investi. Ces instruments présentent un risque extrêmement élevé de par l'utilisation d'un effet de levier.

Partager :
Retour