Commodity Wrap : Oil, Natural Gas, Aluminium, Cotton (28.09.2021)

12:19 28 septembre 2021

 

Oil

  • Le Brent teste la zone des 80 dollars le baril et atteint son niveau le plus élevé depuis 2018

  • Le WTI évolue près des récents sommets de court terme à 77 dollars le baril. Une cassure au-dessus placerait le prix aux niveaux les plus élevés depuis 2014

  • Goldman Sachs a revu à la hausse ses prévisions concernant les prix du pétrole et s'attend désormais à ce que le Brent atteigne 90 dollars d'ici la fin de l'année et le WTI 87 dollars

  • Selon Goldman Sachs, le déficit du marché pétrolier se creuse dans un contexte d'augmentation limitée de l'offre de l'OPEP+ et d'impact limité des foyers de contamination du variant Delta sur la demande

  • En outre, l'offre de pétrole a été affectée par des facteurs ponctuels, comme les ouragans aux États-Unis

  • Le risque est grand de voir le prix du pétrole remonter à la fin de l'année en raison de la hausse de la demande

  • Selon les prévisions de Goldman Sachs, le marché pétrolier pourrait commencer à se stabiliser au cours du second semestre, lorsque la production des schistes américains et de l'OPEP+ s'ajustera

  • Le marché s'attend à ce qu'une partie du pétrole vénézuélien et iranien revienne sur les marchés l'année prochaine

  • La réduction quotidienne des stocks dans le monde entier atteint des niveaux records

 

Les stocks de pétrole américains sont sur le point de tomber à leur plus bas niveau depuis 5 ans. En théorie, un creux de court terme des stocks devrait être observé à ce stade de l'année. Cependant, la production de pétrole dans le Golfe du Mexique n'a pas été entièrement rétablie après les récents ouragans. Source : Bloomberg

 

La hausse des prix du pétrole se poursuit mais le positionnement spéculatif reste à des niveaux extrêmement bas. Le nombre de positions à l'achat ouvertes est très faible. Cela dit, la poursuite de la hausse ne peut être exclue. Source : Bloomberg

 

La courbe des prix à terme du pétrole a considérablement évolué au cours de la semaine dernière. La différence de prix à l'extrémité longue de la courbe atteint 2,50 $ par baril. Source : Bloomberg

 

Natural Gas

  • Le gaz naturel a bondi au-dessus des 6 dollars par MMBTU et atteint son plus haut niveau depuis 2014

  • Un dépassement de 6,40 $ par MMBTU laisserait les prix du gaz naturel dans des eaux inconnues

  • La dernière fois que le gaz naturel a été aussi expansif, la révolution du schiste américain ne faisait que commencer

  • Les problèmes de livraisons ont laissé les stocks européens et asiatiques à des niveaux bas

  • Environ un quart de la production du golfe du Mexique est toujours interrompue suite aux récents ouragans. La production pourrait ne pas reprendre avant l'année prochaine

  • Le froid de décembre pourrait provoquer une flambée des prix du gaz naturel en Europe, en Asie et aux États-Unis

  • D'autre part, si la situation est similaire à celle des dernières années, une importante correction à la baisse pourrait se produire sur le marché du gaz naturel

 

Les stocks de gaz naturel américains sont inférieurs à la moyenne sur cinq ans. Source : Bloomberg

 

La prochaine cible possible pour les acheteurs est la zone de 7 $ par MMBTU, où se trouve le retracement extérieur à 161,8 % de la récente baisse de deux ans. Le sommet de court terme devrait être atteint au cours de la deuxième ou troisième semaine de novembre. Toutefois, les conditions météorologiques pourraient repousser ce sommet jusqu'en janvier, voire février. Source : xStation5

 

Aluminium

  • La Chine envisage de libérer une partie de ses réserves stratégiques de métaux de base, dont l'aluminium, dans le but de faire baisser les prix

  • La production d'aluminium en Chine devient un problème dans le cadre des nouvelles politiques environnementales

  • La reprise économique post-pandémique suggère que les stocks d'aluminium pourraient continuer à baisser

 

Baisse des stocks d'aluminium sur le LME. La situation dans d'autres parties du monde semble similaire. Source : Bloomberg

 

L'aluminium s'échange environ 13 % en dessous de ses records historiques. D'autre part, les cours ont récemment chuté alors que la Chine envisage de libérer une partie de ses réserves stratégiques. Source : xStation5

 

Cotton

  • La situation sur le marché du coton commence à ressembler à celle de 2010. Une cassure de la fourchette de négociation similaire à celle de 2008-2010 s'est produite

  • Les schémas saisonniers suggèrent que la dynamique haussière pourrait se renforcer au début du mois de novembre

  • Le prix du coton se situe au niveau le plus élevé depuis 2012

  • Les conditions météorologiques aux États-Unis sont loin d'être parfaites pour le coton, d'importantes précipitations ont pu être observées au Texas et dans le delta du Mississippi

  • La demande de coton s'accélère en Chine. La demande de la Thaïlande et de la Turquie est forte

  • Réduction notable du nombre de positions à la vente, tandis que les intérêts en cours continuent d'augmenter

  • On s'attend à ce que le déficit de cette année se poursuive en 2022 également

 

Les stocks de coton aux États-Unis sont très bas. Les stocks mondiaux ont également diminué au cours des derniers mois. Source : Bloomberg

 

Le cours du coton a testé la zone des 100 cents la livre. Il convient de noter que la situation sur les marchés du coton et du pétrole est similaire à celle de 2010. La situation de la demande suggère que les gains de cours pourraient se poursuivre. Les modèles saisonniers indiquent qu'une nouvelle impulsion à la hausse sera déclenchée au début du mois de novembre. Source : xStation5

 

Nous vous informons que le registre des recommandations est disponible sur demande.

Avertissement : X-Trade Brokers DM S.A. fournit exclusivement un service d’exécution d’ordres. Les informations traitant des marchés ainsi que les analyses fournies ont été développées de manière fiable et avec un devoir de diligence raisonnable, sur la base de sources fiables et dignes de confiance, cependant elles le sont à titre indicatif et ne doivent pas être interprétées comme un conseil ou une sollicitation d’investissement. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. X-Trade Brokers ne peut être tenue responsable de l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent, à condition que X-Trade Brokers DM S.A. agisse avec diligence, l’investisseur final restant le seul décisionnaire quant à la prise de positions sur son compte de trading.Toute personne agissant sur la base de ces informations le fait à ses propres risques. Aucune étude fournie ne tient compte des objectifs d’investissement spécifiques, de la situation financière et des besoins de toute personne particulière qui pourrait la recevoir.

Il est essentiel de noter que les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Accès à des CFD dont le risque de perte est limité au capital investi. Ces instruments présentent un risque extrêmement élevé de par l'utilisation d'un effet de levier.

Partager :
Retour