Le café, une matière première à surveiller

13:43 28 mai 2019

Le café (COFFEE) est une matière première agricole bénéficiant d’une demande extrêmement forte. La consommation mondiale s’élèverait à 3,5 milliards de tasses par jour avec une production annuelle avoisinant les 10 millions de tonnes par an. C’est la matière première la plus échangée dans le monde après le pétrole. Le marché du café représente entre 10 et 15 milliards de dollars d’échanges internationaux. La demande de café s’articule en 3 axes : demande de produit brut : la fève de café ; demande de café pour la pâtisserie dans un  but aromatique et enfin demande de café pour la fabrication d’autres biens consommables (sodas et médicaments).

Une demande de café en constate hausse

Comme la plupart des matières premières agricoles, les cours du café dépendent de l’offre et de la demande mais également de la météo. Les pays dont la demande de café est la plus forte sont : la Finlande, la Norvège et les Pays-Bas ; la situation économique et la consommation de ces pays influent donc sur les cours du café. La demande de café est relativement stable dans les pays développés, mais est croissante dans les pays en développement, du fait de l’accroissement des classes moyennes et de la migration des populations rurales vers les villes. Cette demande croissante a été constatée également en Asie du fait du changement des habitudes alimentaires des populations de certains pays asiatiques.

Une production localisée et dépendante

La majorité des grains de café les plus qualitatifs proviennent de l’Amérique latine et centrale. Ce café dit « Arabica » est coté en dollars par livre et requiert des coûts élevé pour sa culture. Ces coûts élevés de l’Arabica ont favorisé la demande de Robusta (coté en dollars par tonne), un grain de café moins couteux, soit 70% moins cher que les grains d’Arabica mais qui ne représente que 30% de la production.  Le principal producteur de café Arabica est le Brésil avec une production de plus de 2,7 millions de tonnes par an. Les cours du café sont donc étroitement liés à la situation économique du Brésil mais également aux aléas climatiques de la région. Les producteurs ayant du mal à répondre à la demande mondiale, les évènements climatiques dans les pays producteurs de café peuvent avoir beaucoup d’impact sur les cours.

Représentation graphique du café (COFFEE) en données H4

Les cours du café ont atteint des plus bas pluriannuels, entrainés à la baisse par l’escalade des tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, tensions qui devraient aboutir à une baisse de la demande mondiale de matières premières. Après plusieurs séances en support sur la zone des 88,50$, correspondant au plus bas de 2005, le café entame un mouvement haussier et franchit sans grande difficulté son oblique baissière.  Cette impulsion haussière est intervenue lors de la séance du 21 mai (rectangle jaune sur le graphique), suite à une appréciation du real brésilien qui découle d’une annonce d’intervention monétaire par la banque centrale du Brésil (Banco Central do Brasil). A cela est venu s’ajouter le gel possible des terres au Brésil, présageant des récoltes décevantes. Cette anticipation a été confirmée par un rapport de l’organisation internationale du café, selon lequel la production de café Arabica au Brésil devrait atteindre 50,9 millions de sacs de 60kg lors de l’année 2019, un volume dans la fourchette basse située entre 50,5 et 54,5 millions de sacs, ce qui représente 17% de moins par rapport à la production de 2018.  

Représentation graphique du café (COFFEE) en données journalières

L’appréciation du real brésilien et le gel des terres ont donc permis au café de franchir son oblique en s’affranchissant de sa zone de support. Les cours sont venus tester le prochain niveau représenté par les 95$ le sac en fin de semaine dernière. Un franchissement de cette zone permettrait au café de rallier les 100$ pour retrouver ses niveaux du début d’année 2019, et confirmerait certainement un retournement de tendance.

Informations XTB

X-Trade Brokers DM S.A. (France) - 32 rue de la Bienfaisance - 75008 Paris (France) est la succursale de X-Trade Brokers DM S.A., société polonaise ayant son bureau à - Ogrodowa St. 58 - 00-876 Varsovie (Pologne).

Personne ayant préparé le commentaire de marché

Réda Aboutika, analyste de marchés senior

Autres personnes ayant participé à la préparation du commentaire de marché

N/A

Autorité de supervision d’XTB France

KNF (régulateur Polonais) et sous le contrôle de l'AMF

Date et heure de la préparation du commentaire de marché7

28.05.2019 14:00

Date et heure de la publication du commentaire de marché

28.05.2019 14:35

Groupes de destinataires du commentaire de marché

Clients XTB et clients potentiels

Sources d’informations pertinentes

Reuters, xStation 5 et Bloomberg

Horizon de temps de la recommandation

Ceci n'est pas une recommandation

Lien vers le registre des recommandations

N/A

Nos recommandations, informations et opinions contenues dans cette note ont été compilées ou rassemblées par XTB auprès d'agences d'informations fiables. Cependant, XTB ne saurait être tenu responsable de toute inexactitude ou omission dans cette note. Les prévisions sont basées sur des analyses effectuées par XTB et reposent sur un certain nombre d'hypothèses qui pourraient s'avérer inexactes à l'avenir. XTB ne fournit aucune assurance quant à la réalisation de ces prévisions de marché. Les recommandations générales publiées par XTB ne constituent ni un conseil en investissement au sens de la loi du 29 juillet 2005 relative à la négociation d'instruments financiers, ni une recommandation personnalisée dans le sens ou ces recommandations ne tiennent compte ni des objectifs d'investissement ni de la situation financière du client auquel elles sont présentées.

Les employés du Département d'Analyses ainsi que toutes autres personnes impliquées dans l'élaboration de ce rapport ne sont pas informés des positions prises par XTB sur les instruments financiers. De plus, le Département de Trading ne participe en aucun cas à l'élaboration des rapports ou autres analyses des marchés.

Il existe un conflit d'intérêt entre XTB et le client du fait que XTB élabore des recommandations générales concernant les instruments financiers dont elle dispose dans son offre. En outre, si à la suite d'une recommandation générale, le client conclut une transaction avec XTB, il existe un conflit d'intérêt du fait que XTB soit la contrepartie de la transaction qui est conclue par le client. XTB prend ainsi toutes les mesures appropriées afin de minimiser l'impact de ce conflit d'intérêt.

Nous vous informons que le registre des recommandations est disponible sur demande.

Avertissement : X-Trade Brokers DM S.A. fournit exclusivement un service d’exécution d’ordres. Les informations traitant des marchés ainsi que les analyses fournies ont été développées de manière fiable et avec un devoir de diligence raisonnable, sur la base de sources fiables et dignes de confiance, cependant elles le sont à titre indicatif et ne doivent pas être interprétées comme un conseil ou une sollicitation d’investissement. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. X-Trade Brokers ne peut être tenue responsable de l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent, à condition que X-Trade Brokers DM S.A. agisse avec diligence, l’investisseur final restant le seul décisionnaire quant à la prise de positions sur son compte de trading.Toute personne agissant sur la base de ces informations le fait à ses propres risques. Aucune étude fournie ne tient compte des objectifs d’investissement spécifiques, de la situation financière et des besoins de toute personne particulière qui pourrait la recevoir.

Il est essentiel de noter que les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Accès à des CFD dont le risque de perte est limité au capital investi. Ces instruments présentent un risque extrêmement élevé de par l'utilisation d'un effet de levier.

Partager :
Retour