Note de l'économiste en chef : La Fed peut-elle déclencher un " ralentissement contrôlé " ?

09:11 14 mai 2021

Les données de cette semaine sur l'inflation aux États-Unis étaient préoccupantes. La Fed soutient que tout cela est "transitoire", mais elle doit aussi s'inquiéter. Contrairement aux autres acteurs du marché, elle dispose d'outils pour apaiser les tensions, mais il y a des effets secondaires.
 

Toutes les discussions sur la nature de l'inflation de 4,2 % en avril (qui sera plus proche de 5 % en mai) vont faire des ravages pendant des semaines. Il y a des arguments qui soutiennent la thèse transitoire :

  • Effets de base de prix pétroliers majoritairement bas
  • Le progrès technologique (le commerce électronique favorise la découverte des prix et permet ainsi de les contenir).
  • L'évolution démographique nuit à la demande à long terme
  • Le marché du travail reste loin du plein emploi

D'autre part, certains arguments plaident en faveur de pressions plus durables sur les prix :

  • Les ménages ont plus d'argent qu'ils n'en auraient sans la pandémie grâce aux transferts.
  • Les entreprises doivent faire face aux coûts du protocole sanitaire et à la hausse des inputs (voir graphique).
  • Les problèmes d'approvisionnement permettent des augmentations de prix
  • La baisse de la concurrence dans les services augmente le pouvoir de fixation des prix
  • Signes de pression sur les salaires (+ hausse du salaire minimum) malgré un taux de chômage de 6 %.

Chacun de ces facteurs des deux listes justifie une analyse séparée. Cependant, aujourd'hui, je me concentrerais sur le scénario où la Fed effectue un atterrissage contrôlé. Observez les prix des matières premières - ils sont revenus au niveau du record historique, ce qui est en fait un euphémisme, car cet indice est fortement tributaire du pétrole, tandis que les matières premières industrielles s'envolent beaucoup plus rapidement. Cela est dû à une demande réelle du côté de l'offre, mais aussi à la spéculation : les investisseurs savent qu'historiquement, ces actifs se sont bien comportés pendant les périodes de "reflation" et dans le contexte de la politique de taux zéro, ils se ruent sur des produits comme le cuivre, l'aluminium, le minerai de fer, le bois ou même le soja.

Les prix au comptant des matières premières s'envolent, alimentant la pression inflationniste. Source : Bloomberg

Communiquer, même lentement, sur une sortie de l'orientation monétaire actuelle à pleine vitesse pourrait réduire cette demande spéculative et, d'un point de vue économique, ce serait la bonne chose à faire. Mais la Fed sait que cela implique une réaction brutale du marché et ne prendra donc une telle mesure que si elle est sérieusement préoccupée.

 

Nous vous informons que le registre des recommandations est disponible sur demande.

Avertissement : X-Trade Brokers DM S.A. fournit exclusivement un service d’exécution d’ordres. Les informations traitant des marchés ainsi que les analyses fournies ont été développées de manière fiable et avec un devoir de diligence raisonnable, sur la base de sources fiables et dignes de confiance, cependant elles le sont à titre indicatif et ne doivent pas être interprétées comme un conseil ou une sollicitation d’investissement. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. X-Trade Brokers ne peut être tenue responsable de l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent, à condition que X-Trade Brokers DM S.A. agisse avec diligence, l’investisseur final restant le seul décisionnaire quant à la prise de positions sur son compte de trading.Toute personne agissant sur la base de ces informations le fait à ses propres risques. Aucune étude fournie ne tient compte des objectifs d’investissement spécifiques, de la situation financière et des besoins de toute personne particulière qui pourrait la recevoir.

Il est essentiel de noter que les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Accès à des CFD dont le risque de perte est limité au capital investi. Ces instruments présentent un risque extrêmement élevé de par l'utilisation d'un effet de levier.

Partager :
Retour