La couverture sur le marché Actions — Protection de l’investissement

Qu'est-ce que la couverture ?

La règle n ° 1 du légendaire investisseur Warren Buffet dit : « Ne perdez jamais d'argent ». Et la règle n ° 2 dit : « N'oubliez jamais la règle n ° 1 ». Les investisseurs à long terme et prospères se rendent compte que la protection de leurs bénéfices existants est souvent beaucoup plus importante que la génération de bénéfices futurs.

C'est là que la couverture entre en jeu. La couverture (dit hedging) est une technique d'investissement utilisée pour limiter le risque de variations de prix qui nous sont défavorables. Contrairement à la plupart des techniques d'investissement, la couverture ne vise pas à générer des bénéfices, mais à réduire les pertes.

Cela peut sembler un peu déroutant, mais dans la pratique, cette technique est très populaire auprès des investisseurs et facile à appliquer.

Les CFD comme couverture des transactions

Cet article est centré principalement sur la couverture du marché des Actions qui consiste à garantir le prix des Actions par la vente de contrats de différence (CFD). Ces contrats sont choisis pour une raison : indéniablement, leur avantage par rapport aux autres dérivés est leur disponibilité et leur grande flexibilité en termes de sélection de leur volume de transactions. Ce qui est également important, les CFD regroupent une large gamme d'instruments (à ce jour, il y a 1678 CFD Actions disponibles chez XTB et 42 CFD sur indices), ce qui permet une protection facile des deux positions individuelles, ainsi que des portefeuilles entiers d'actions.

Il convient également de noter que les CFD sont des instruments à effet de levier, de sorte que l'exposition au capital nécessaire pour ouvrir et maintenir la couverture d’une opération est plus faible. Au vu de ce qui précède, les CFD peuvent être un outil utile pour réduire le risque dans des conditions de marché incertaines.

Supposons qu'un investisseur possède des Actions d'une entreprise et souhaite se protéger contre une baisse soudaine de son prix. Par conséquent, l'investisseur vend un CFD sur les Actions de la société ayant la même valeur nominale. Dans une telle situation, tant que l'investisseur a une position courte ouverte, la volatilité des cours des Actions de cette société n'affectera pas le portefeuille de l'investisseur. Cela se produit car à chaque diminution de la valeur de l'Action, la position courte augmente par analogie (et vice versa), grâce à quoi l'investisseur ne perd pas les avantages de détenir un titre donné (dividendes, droits de vote dans une entreprise).

Si nous détenons des Actions d'une dizaine de sociétés et que nous voulons nous protéger contre la baisse de la valeur de ces Actions, leur vente et leur rachat ultérieur peuvent être problématiques. Afin de sécuriser un tel portefeuille, nous pouvons ouvrir des positions courtes sur un CFD pour chaque action, mais une position courte sur un CFD basée sur l'ensemble de l'indice peut également être envisagée. Ainsi, nous réduisons considérablement les coûts de couverture, puisque nous ne payons une commission d'ouverture que pour une et non pour plusieurs positions. Il convient également de noter que l'effet de levier des CFD basés sur indices (maximum 1:20) est souvent plus élevé que l'effet de levier des CFD basés sur des actions individuelles (max 1: 5).

Lors de la couverture d'actions, en particulier avec des CFD sur indice, la sélection d'un volume de transaction adéquat est très importante, et c'est pourquoi nous allons analyser quelques exemples.

Exemple 1.

Examinons un cas où l'investisseur a dans son portefeuille des actions de quatre blue chips allemands de l'indice DAX30:

Leur valeur actuelle est d'environ 38 000 euros. Comme nous l'avons mentionné ci-dessus, il s'agit d'un cas où l'investisseur ne souhaite pas vendre ces Actions, mais souhaite être protégé en raison de conditions de marché incertaines, selon lui. Un CFD sur l'indice DAX, à savoir l'instrument DE30 disponible chez XTB, peut être utilisé ici comme couverture. Dans la sélection du volume de transaction de couverture, nous nous aidons de la calculatrice disponible sur la plateforme xStation 5, qui fait pour nous la plupart des calculs.

Source: xStation 5

Comme nous le voyons ci-dessus, la position qui est censée limiter le risque aura une valeur nominale de 38 381,20 euros, et le volume nécessaire pour ouvrir une telle transaction est de 0,16 lot. Il convient de noter que pour maintenir une telle position, nous avons besoin d'un dépôt de garantie d'un montant de 1 919,46 euros seulement, et les frais d’ouverture de position (spread) sont de 4,40 euros.

Exemple 2

Prenons le même exemple mais pour un portefeuilles d’Actions de sociétés technologiques américaines.

a valeur des actions du portefeuille ci-dessus est d'environ 25 000 USD. Toutes les sociétés ci-dessus sont des composants de l'indice NASDAQ, donc pour la transaction de couverture, nous pouvons utiliser un CFD sur cet indice. Dans xStation, il apparaît sous le nom de US100.

Pour les calculs, nous utiliserons à nouveau la calculatrice intégrée sur xStation:

Source: xStation 5

La position de couverture aura une valeur nominale de 24 525,23 USD, et le volume nécessaire pour ouvrir la posisition est de 0,16 lot. Dans cet exemple, pour maintenir une telle position, nous avons besoin d'un dépôt de garantie d'un montant de 1 118,64 USD seulement, et les frais d’ouverture de position (spread) sont de 2,52 euros.

Couverture de change

Il convient également de mentionner la couverture comme une forme de protection contre les variations de la valeur de l'action, mais pas en raison de la variation de leurs cours boursiers, mais en raison de la variation du taux de change de la devise dans laquelle ces actions sont cotées.

Voyons quelles transactions sont effectuées lorsque nous avons un compte d'investissement en EUR et que nous souhaitons acheter des actions cotées aux États-Unis :

  • Acheter du dollar contre de l’euro
  • Acheter des Actions USD

At the sale of shares, respectively: 

  • Vendre des Actions for USD
  • Vendre du dollar contre de l’euro

La plateforme de trading xStation convertit automatiquement la devise. Néanmoins, nous devons garder à l'esprit que la valeur de l'investissement dépend du taux de change pendant toute la durée de l'investissement - avec l'augmentation des prix EUR-USD, la valeur de l'investissement diminue (l'EUR se renforce et l'USD s'affaiblit), et avec la baisse du prix, la valeur de notre investissement augmente (l'USD se renforce et l'EUR s'affaiblit). Afin de réduire le risque du montant du taux de change dans ce cas, il suffit d'ouvrir une position longue d’un CFD sur EURUSD.

Le calculatrice intégrée de xStation 5 nous aide à nouveau à sélectionner le volume de transaction approprié, à définir marge requise et à calculer les frais de notre transaction. Comme nous le voyons dans l'exemple suivant, la valeur du contrat de 50 000 EUR nécessitera un dépôt de 1 665 EUR, et les frais d’ouverture de position (spread) sont de 2,52 euros.

Source: xStation 5

Les pips (points d'échange) résultent de la différence du taux d'intérêt de la devise - dans l'exemple ci-dessus, ils sont positifs pour une position courte, ce qui signifie que chaque jour, la valeur de notre position courte rapporte 2,53 EUR supplémentaires.

Conclusion

La couverture des investissements parmi les investisseurs professionnels est une technique d'investissement très populaire, qui est principalement utilisée pour sécuriser les bénéfices déjà réalisés et limiter le risque. Actuellement, chaque investisseur peut appliquer cette technique simple et efficace. Enfin, il convient de souligner qu'il ne s'agit pas d'un outil parfait - la couverture n'éliminera jamais complètement les risques d'investissement, mais peut les limiter dans une certaine mesure.