Investir sur le Forex et Psychologie du Trading – les erreurs les plus fréquentes

La psychologie du trading est un élément essentiel accompagnant tout trader. Les investisseurs sous-estiment souvent l'impact des émotions sur leur trading et les considèrent comme non pertinents. Les émotions jouent un rôle actif dans le processus de prise de décision non seulement lors de l’ouverture d’une position, mais également lorsqu’il s’agit de se retirer des marchés, et l'objectif principal du trader devrait être de les contrôler et de suivre un plan spécifié .

Vous devez garder à l'esprit que les aspects psychologiques du trading sont associés au trading sur tout type de marché, que ce soit le Forex, les indices, les matières premières, les crypto-monnaies, les actions ou les ETF.

Psychologie de l'investissement - les pièges

Chaque investisseur, qu'il soit expérimenté ou débutant, doit se préparer à investir afin de minimiser les risques. A chaque étape de prise de décision, des pièges psychologiques sont dissimulés, et la conscience de leur existence peut aider à prendre des mesures pour les diminuer. Les points suivants méritent d'être examinés :

Fonds à investir

La règle principale est d'investir uniquement votre propre argent. Lorsque vous investissez votre propre argent, vous êtes entièrement responsable de vos décisions, sachant que c'est seulement vous qui en supporterez les conséquences, qu'elles soient positives ou négatives.

Investir l'argent d’une autre personne implique une approche psychologique complètement différente. Il y a une pression, accompagnée de tout un tas d'émotions négatives qui peuvent avoir une incidence significative sur les décisions d'investissement.

Le mécanisme de levier permet aux traders de commencer à investir avec un capital relativement faible et rend le trading sur le marché des CFD accessible à presque tout le monde, et pas seulement aux institutions financières. Cependant, vous devez vous rappeler que l'argent avec lequel vous envisagez d’investir doit provenir de vos propres fonds excédentaires, de sorte que leur perte, le cas échéant, n'affectera pas votre mode de vie.

Investir trop d'argent peut être préjudiciable à vos activités de trading, principalement en raison de la pression croissante, mais aussi du fait qu'en cas d'échec, vos finances peuvent être inutilement sollicitées.


Sélection du marché

Une autre étape clé pour se préparer à investir de manière éclairée consiste à sélectionner les bons instruments. La diversification (c'est-à-dire l'allocation de fonds à différents investissements) est une bonne chose tant qu'elle est effectuée correctement, et les commerçants font souvent l'erreur de diversification excessive ou inappropriée. Vous devez garder à l'esprit que la répartition du risque sur une douzaine d'instruments et la détention de trop nombreuses positions ouvertes vous empêcheront de gérer efficacement vos transactions et de réagir rapidement.


Nombre et fréquence des positions ouvertes

Si investir n'est pas le métier principal d'un trader, observer plus de 3 ou 4 instruments en même temps peut être difficile. Les ordres doivent être placés après une analyse appropriée du marché et une couverture appropriée des positions est également essentielle. Le but de ces efforts est de réduire non seulement le risque, mais aussi l'effet des émotions négatives sur le trading.

Un trader est souvent sujet à une prise de décision impulsive, en particulier lorsqu'un instrument devient de plus en plus volatil. Ensuite, l’investisseur peut vouloir « sauter dans le train », dans l'espoir de réaliser un profit rapide. Souvent, un tel comportement se révèle infructueux car l’odre placé n'était pas guidé par la stratégie adoptée et, très probablement, n'était pas couvert.

L'ouverture trop fréquente de positions et la tenue de positions ouvertes en permanence peuvent s'avérer être un autre piège. Sans faire une pause dans le trading, vous ne pourrez pas prendre de distance et jeter regard neuf sur le marché. « N'oubliez pas que votre objectif est de bien investir, et pas investir trop souvent », Alexander Elder.


Psychologie du trading - émotions qui accompagnent le trading

Les émotions font partie intégrante du trading. Qu'elles se produisent dans des situations positives ou négatives, elles peuvent inciter l'investisseur à prendre des mesures risquées. Être conscient de leur existence et reconnaître leur impact sur la prise de décision peut être essentiel pour prendre des mesures pour les dissiper.

Peur

Le sentiment de peur dans le processus d’investissement est courant chez les traders, en particulier les débutants. Cela implique principalement la peur de l'échec ou de la perte d’argent. La principale raison en est le manque d'expérience, le manque de connaissances ou la pression pour gagner rapidement de l'argent. Les investisseurs éprouvent également la peur des opportunités manquées, ou la peur de ce que les autres pourraient en dire. Les personnes dans la vie courante évitent normalement les actions dont ils peuvent avoir honte, tout en recherchant ceux qui les rendraient fiers.

La peur affecte négativement la perception du marché et la rationalité des décisions prises. L'élément clé qui vous aidera à réduire son impact sur l'investissement est d'accepter la perte. Vous devez vous rendre compte que la perte fait partie intégrante du trading et que l'objectif du trader est de l'atténuer par une bonne gestion des risques et des transactions qui devraient être suffisamment sécurisées par un stop loss.

Avidité

C'est le sentiment le plus fort qui peut avoir l'effet le plus destructeur sur les investissements. La cupidité se manifeste principalement par la poursuite du marché, la tenue aux pertes, l'ouverture d'un nombre excessif de transactions ou la détention de positions rentables pendant trop longtemps. La cupidité est associée à l'excès de confiance et à la volonté de réaliser des profits le plus rapidement possible, augmentant ainsi le risque d'investissement. Un tel comportement est une conséquence du fait de ne pas avoir ou de ne pas suivre une stratégie définie. Une partie cruciale du processus décisionnel consiste à définir un plan d'action et, ce qui est plus difficile, à s'y tenir.

Espoir

Si un trader n'est pas convaincu de sa position et compte sur l'espoir qu'il ou elle a perçu correctement le marché, il est plus probable d’obtenir une perte qu’un profit.

Lorsque le marché évolue dans la direction opposée de l’investissement, il y a souvent une tentation de conserver une position déficitaire en espérant que la situation se retournera et que l’investissement commencera à porter ses fruits. Il est essentiel de vous en tenir à votre propre stratégie d'investissement et de réduire les pertes dès le début, afin de pouvoir effectivement réduire les conséquences d’une mauvaise décision et poursuivre votre trading.

Manque de patience

Le manque de patience peut se manifester dans la prise de décisions lorsque seuls quelques critères d'entrée sont remplis, ou la réticence à attendre des ordres avec seulement la plus grande probabilité de succès. Cela peut être dû à la peur de manquer un mouvement important ou simplement à l'ennui. Agir dans le feu de l'action peut également résulter de l'absence d'une méthode clairement définie ou indiquer un problème de contrôle des émotions. Cependant, c'est attendre le bon moment, qui peut être la clé du succès.

Excès de confiance

Un manque de confiance en soi peut faire craindre d'ouvrir trop de positions, ce qui peut entraîner un manque de pertes mais aussi un manque de profits. D'un autre côté, l'excès de confiance conduit à une plus grande prise de risque.

L'estime de soi d'un trader augmente le plus souvent après avoir terminé une transaction avec un profit exceptionnellement élevé, ou après une longue période de bénéfices réalisés grâce à ses trades. Dans de telles circonstances, les traders acquièrent une confiance en eux qui, en même temps, peut saper la rationalité de leurs décisions.

L'excès de confiance peut se manifester, entre autres :

  • trading plus fréquent,
  • passer des ordres avec un volume plus important que d'habitude,
  • l'ouverture de positions non conformes à la stratégie d'investissement.

Dans de tels cas, le trader devient souvent euphorique, croyant qu'il ou elle sait tout ce qu'il y a à savoir sur le trading et qu'il ne connaîtra plus jamais de perte, moins souvent il analyse le marché et ignore les signaux qui peuvent aider à identifier les futurs mouvements. Bien qu'une plus grande confiance soit généralement portée par des expériences positives, elle peut conduire à la cécité et à une série d'erreurs qui peuvent avoir un effet négatif sur les investissements.

Dans une telle situation, il vaut la peine de prendre une pause dans l'investissement, de prendre de la distance et d'analyser les actions que vous avez prises jusqu'à présent dans le contexte d'une stratégie définie.

Volonté de récupérer les pertes antérieures

Lorsqu'un trader connaît une défaillance sur le marché, après une série de transactions infructueuses ou une grande perte sur un ordre particulier, les émotions négatives prennent vie. Le désir de compenser les pertes le plus rapidement possible manque souvent de préparation adéquate pour l’investissement. La raison ici peut être le déni des risques inhérents au processus d'investissement. Dans cette situation, le trader est enclin à agir impulsivement, sans analyse appropriée, à augmenter l'exposition au capital par position et donc à augmenter le risque. « Un trader apprend beaucoup plus de ses erreurs que de ses succès.  » Paul Tudor Jones.

Comme dans le cas précédent, il est préférable de faire une pause et de chercher un moyen de sortir avec la tête froide. Il est également nécessaire d'accepter que les directions des mouvements de prix sont incertaines et que les risques doivent être correctement gérés.

Psychologie du Forex - les erreurs les plus dangereuses

Manque de planification

Commencer à investir sans définir ses propres hypothèses est l'une des erreurs les plus courantes.

Source: xStation

Il vous suffit de répondre à quelques questions clés :

  • Que feriez-vous si le marché commençait à évoluer dans la direction que vous ne vouliez pas ?
  • Quand allez-vous fermer la position ?
  • Quelle perte pouvez-vous accepter sur une position ?

et dans un scénario positif :

  • Que feriez-vous si le marché commençait à évoluer dans la direction que vous attendiez ?
  • Quand allez-vous fermer la position ?
  • Quelle perte pouvez-vous accepter sur une position ?

Il est extrêmement important de spécifier l'objectif que nous voulons atteindre, en définissant les développements positifs et négatifs. Fixer un objectif et un niveau de couverture élimine l'impact des émotions négatives sur le trading.

Détenir des positions déficitaires et fermer des positions rentables trop rapidement

La règle d'or du trading est : « Laissons courir les bénéfices et réduisons les pertes » Il est difficile de ne pas être d'accord avec cela, mais il n'est pas facile de s'y tenir. De nombreux investisseurs, bien qu'ils soient bien préparés à trader, ne sont pas en mesure de fermer leurs positions à temps.

Lorsqu'un ordre réalise un profit, les traders, lorsqu'ils voient l'argent qu'ils ont déjà gagné, clôturent souvent la position avant qu'elle n'atteigne le niveau fixé, de peur que la situation ne s'inverse, limitant ainsi les bénéfices potentiels. Un petit bénéfice est mieux que la perspective de subir une perte.

Source: xStation

NOTE : D'un autre côté, lorsqu'une position s'avère rentable, il peut y avoir un sentiment de cupidité et une volonté de faire encore plus de profit. Vous devez savoir que le marché peut changer à tout moment et que le prix d'un instrument particulier peut souvent ne pas revenir rapidement au niveau auquel l'opération devait être exécutée. En attendant que ce niveau soit à nouveau atteint, vous pourriez être déçu et votre profit pourrait se transformer en perte.

Source: xStation

Lorsqu'un trade génère une perte, il est encore plus difficile de décider de le clôturer. De nombreux investisseurs sont incapables d'admettre leur erreur et de fermer une position négative au bon moment, ce qui entraîne généralement des pertes encore plus importantes.

Source: xStation

« L'une des raisons les plus courantes pour détenir une position est la conviction que les prix finiront par augmenter. Ceci peut avoir son origine dans un certain nombre de défauts psychologiques, allant du sur-optimisme et de l'excès de confiance à la conviction que les bons résultats proviennent des compétences et les mauvais proviennent de la simple malchance. « L'art de la spéculation après des années » Zenon Komar; Linia Warszawa 2011 p. 68 volume 1

Déplacer ou ne pas utiliser de Stop Loss

Sécuriser ses positions joue un rôle essentiel dans le trading. Cela vous permet de déterminer une perte acceptable en cas de conditions de marché défavorables. Le respect des règles établies vous donne la possibilité de réduire vos pertes, réduit le stress et permet de vous concentrer sur vos objectifs d'investissement futurs.

Dans le trading, il est essentiel d'accepter le risque à travers les croyances suivantes :

  • « J'accepte de prendre régulièrement des risques,
  • J'accepte que chaque position mène à un résultat incertain,
  • J'accepte de perdre de l'argent même avec le signal le plus fiable,
  • Je suis un investisseur et je prends des risques pour faire des profits. Si je ne peux pas prendre de risque, je ne gagnerai certainement pas d'argent. »

(“Psychologie d’un trading efficace”, Steve Ward, Poznań 2015, p. 186)

Gardez à l'esprit que déplacer un stop loss dans l'espoir que la situation s'inverse signifie que vous acceptez que la perte puisse augmenter. Une telle action prend du temps car elle signifie être bloqué avec une position indésirable, et il faut de l'argent parce que le capital qui pourrait être utilisé pour de nouveaux investissements diminue, et il libère également des émotions négatives qui peuvent exacerber la situation défavorable.