Qu'est-ce que la volatilité ?

  • La volatilité reflète le niveau d’incertitude et le risque de fluctuation d’un instrument financier sur une période donnée.
  • C’est une mesure statistique de variation sur un instrument donné
  • Il y a 2 types de volatilité: historique et attendue

En période de forte volatilité sur les marchés, les prix ont tendance à varier de manière très dynamique et rapidement sur une période de temps courte. Quand les marchés ne sont pas volatils ou “flat”, les mouvements et tendances se forment plus progressivement. La volatilité peut apparaître sur le marché après des annonces macroéconomique importantes ou après des événements inattendus tels qu’une catastrophe naturelle ou un évènement politique.

Les Traders ayant plus d’expérience ont pour habitude pendant les périodes de plus forte volatilité de chercher à ouvrir et fermer leurs positions sur une période de temps courte.

La copie-écran ci-dessus est un bon exemple de faible et forte volatilité. Ceci a lieu en général après une information macroéconomique importante, où les traders attendent les premiers retours des informations dévoilées. Une fois le compte-rendu d’information publié, des mouvements importants peuvent rapidement apparaître comme on peut le constater sur le graphique de l’EURUSD ci-dessus. Dans le cas présent, nous étions sur une publication des NFP (Non Farm Payrolls). Il est aussi intéressant de préciser qu’une fois la réaction sur le marché s’est estompée, le marché a perdu en volatilité pour retrouver son amplitude habituelle de trading.


L’exemple ci-dessus est le résultat du référendum sur le Brexit, là ou le UK100 (FTSE, indice anglais) a chuté de plus de 600 points (pips) en moins d’une heure, ce qui atteste d’une augmentation de l’aversion au risque envers l’économie britannique à court terme.