Commodity Wrap - Oil, Gold, Cocoa, Sugar

14:22 23 février 2021

 

Oil

  • La production américaine revient lentement à des niveaux normaux. Néanmoins, les données sur les stocks risquent d'être faussées cette semaine et la semaine prochaine

  • Goldman Sachs prévoit que le cours du Brent atteindra 70 dollars au deuxième trimestre 2021 et 75 dollars au troisième trimestre 2021, dans un contexte de baisse des stocks et de hausse du coût marginal de production à court terme

  • ANZ signale une faible chance de voir une explosion du schiste à court terme en raison d'une activité de fracturation plus faible au cours des 3 dernières années. La production devrait rester en dessous des niveaux élevés d'avant la pandémie. 

  • Jusqu'à 40 % de la production pétrolière américaine a été interrompue à un moment donné lors de la récente tempête arctique

  • Les cours devraient atteindre 70 dollars le baril en raison du déficit actuel du marché. La réunion de l'OPEP+ prévue pour le 4 mars pourrait être un facteur clé à court terme

 

Les cours du baril ont atteint 65 dollars. Le Brent résiste moins bien aux arrêts de production aux États-Unis. Néanmoins, le WTI s'échange à environ 3 dollars en dessous des sommets de janvier 2020, tandis que le Brent s'échange à 5 dollars en dessous des niveaux du début de l'année précédente. Les tendances saisonnières laissent présager que le creux de court-terme sera atteint à la mi-mars. Source : xStation5

 

Gold

  • C. Lagarde a déclaré que la BCE surveille les obligations à long terme, ce qui entraîne une légère baisse des rendements des obligations européennes

  • Partout dans le monde, les rendements augmentent dans un contexte de crainte d'un retour de l'inflation

  • Les prix de l'immobilier aux États-Unis ont augmenté d'environ 15 %. L'indice S&P/Case-Shiller indique une augmentation de 10 % des prix de l'immobilier américain. L'immobilier représente un indicateur de l'inflation de base aux États-Unis, de sorte qu'une reprise de l'inflation semble probable

  • L'or a une propriété de couverture de l'inflation à long terme. Les mouvements à court terme sont davantage déterminés par le marché obligataire

  • Nos conclusions sont que des rendements américains à 10 ans passant à 2 % pourraient déclencher une baisse de 10 % sur le marché de l'or

 

La poursuite de la hausse des rendements américains pourrait accentuer les baisses sur le marché de l'or. L'inflation devient une préoccupation. D'autre part, les banques centrales tentent d'apaiser la situation. La baisse potentielle du cours de l'or semble être une opportunité pour les investisseurs à long terme. Source : Macrobond, XTB
 

La dernière fois que les rendements américains sur 10 ans se sont situés autour de 2 %, c'était à la mi-2019. Si l'on considère l'or dans une perspective à long terme, on peut voir qu'une telle reprise pourrait maintenant faire baisser l'or vers 1 515-1 630 dollars. Le retracement de 61,8 % se trouve près de la barre des 1 515 $. Source : xStation5
 

Cocoa

  • Le cacao est l'un des rares marchés de matières premières qui n'a pas réussi à se redresser à la fin de 2020 et au début de 2021

  • La semaine dernière, le chandelier hebdomadaire a pris la forme d'une pin bar. Formation d'un potentiel avalement haussier cette semaine

  • Beaucoup de nouvelles négatives pour le marché du cacao : de gros problèmes d'offre et de demande

  • Amélioration des perspectives pour les cultures d'Afrique de l'Ouest suite aux récentes précipitations. La récolte de mi-saison devrait être solide

  • Les producteurs ivoiriens ont du mal à trouver des acheteurs pour leur surplus de production. Environ 100 000 tonnes ont été achetées par des négociants nationaux qui n'ont pas accès aux marchés internationaux. Ils offrent des rabais allant jusqu'à 300 dollars par rapport au prix du marché

  • Les stocks mondiaux sont proches de leur niveau le plus bas depuis cinq ans pour la période considérée. Signal fondamental potentiel

 

Le climat a été favorable en Afrique de l'Ouest ces derniers temps. Source : Bloomberg

 

Les stocks de cacao sont relativement faibles. Source : Bloomberg

 

Le cacao se négocie à des niveaux relativement bas par rapport aux années précédentes. La demande continue d'être limitée par la pandémie. Nous estimons que Il y a peu de chance que le déclin se poursuive. Le chandelier hebdomadaire actuel pourrait former un avalement haussier. La première cible pour les acheteurs se situe à 2 620 dollars par tonne. Source : xStation5
 

Sugar

  • Rallye du sucre et du café face aux problèmes de transport en Amérique du Sud

  • Les plus importantes exportations brésiliennes de sucre ont lieu en mai. Les problèmes actuels liés à l'expédition de soja pourraient se prolonger au cours des mois suivants. Le café, le soja et le sucre sont souvent expédiés via les mêmes terminaux

  • En janvier, les exportations brésiliennes de sucre ont atteint leur niveau le plus bas depuis 2014. En février, les exportations devraient se situer à un niveau inférieur de moitié à la normale

  • Les exportateurs asiatiques de sucre ont du mal à trouver des conteneurs vides pour le transport maritime, en particulier l'Inde

  • Les problèmes d'expédition résultent de la logistique, plutôt que de la disponibilité du sucre au Brésil ou en Inde

  • D'autre part, le temps sec enregistré récemment dans les plantations brésiliennes ainsi que les pluies attendues dans les ports pourraient retarder les expéditions en avril et mai

 

Le positionnement sur le sucre commence à ressembler à celui de 2016/2017. Le rebond du nombre de positions courtes pourrait annoncer un retournement de tendance. Source : Bloomberg

Le sucre au plus haut niveau depuis 2017. Le cours est soutenu par des problèmes logistiques ainsi que par les cours élevés du pétrole. Les problèmes de transport pourraient durer jusqu'en mai. La saisonnalité signale qu'un creux de court-terme pourrait être atteint au début du mois de mai. Source : xStation5

 

Nous vous informons que le registre des recommandations est disponible sur demande.

Avertissement : X-Trade Brokers DM S.A. fournit exclusivement un service d’exécution d’ordres. Les informations traitant des marchés ainsi que les analyses fournies ont été développées de manière fiable et avec un devoir de diligence raisonnable, sur la base de sources fiables et dignes de confiance, cependant elles le sont à titre indicatif et ne doivent pas être interprétées comme un conseil ou une sollicitation d’investissement. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. X-Trade Brokers ne peut être tenue responsable de l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent, à condition que X-Trade Brokers DM S.A. agisse avec diligence, l’investisseur final restant le seul décisionnaire quant à la prise de positions sur son compte de trading.Toute personne agissant sur la base de ces informations le fait à ses propres risques. Aucune étude fournie ne tient compte des objectifs d’investissement spécifiques, de la situation financière et des besoins de toute personne particulière qui pourrait la recevoir.

Il est essentiel de noter que les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Accès à des CFD dont le risque de perte est limité au capital investi. Ces instruments présentent un risque extrêmement élevé de par l'utilisation d'un effet de levier.

Partager :
Retour