Plein phare sur Pékin

11:21 11 février 2019

Inutile de le dire, ce lundi sera dominé par la reprise des pourparlers entre la Chine et les Etats-Unis à Pékin. Les deux premières puissances économiques devront trouver un terrain d’entente sur les thématiques de la propriété intellectuelle et des transferts de technologies. Par ailleurs, le calendrier économique du jour sera peu fourni et essentiellement tourné vers l’économie britannique avec la publication du produit intérieur brut (PIB) du quatrième trimestre et l’évolution de la production industrielle du mois de décembre. Sur le front des entreprises, la semaine sera dominée par les publications de résultats de Coca-Cola Co, Nestlé, Nissan, Cisco, Nvidia, PepsiCo Inc, Walmart Inc, Home Depot Inc, Macy’s et Gap. Enfin, les marchés asiatiques ont terminé la séance en territoire positif. Le CSI 300 a gagné 1,82 % à 3 306 points et le Hang Seng a terminé en hausse de 0,56 % à 28 110 points.

Les temps forts de ce lundi :

  • Le produit intérieur brut du quatrième trimestre (Q4) au Royaume-Uni à 10h30
  • La production industrielle du mois de décembre au Royaume-Uni à 10h30
  • La production manufacturière du mois de décembre au Royaume-Uni à 10h30
  • Les chiffres du commerce extérieur du mois de décembre au Canada à 14h30

Le rendez-vous que les opérateurs attendent de pied ferme…

Comme évoqué en introduction, les représentants au commerce chinois et américains ont prévu de se rencontrer ce lundi à Pékin. Les deux premières puissances économiques mondiales devront trouver un terrain d’entente sur les thématiques de la propriété intellectuelle et des transferts de technologies. Notons par ailleurs que Robert Lighthizer, représentant au commerce américain et Steven Mnuchin, secrétaire au Trésor, participeront aux discussions en fin de semaine (jeudi et vendredi). Evidemment, ce rendez-vous sera le point d’orgue de la semaine et focalisera l’attention des opérateurs, d’autant que R.Lighthizer a indiqué que « Les Etats-Unis sont un grand producteur de technologies et d'innovation, et de savoir-faire, et de secrets commerciaux. Et nous avons besoin d'opérer dans un environnement qui protège ce genre de choses. Je ne prédis absolument pas le succès car il y a beaucoup de travail à faire ».

Représentation technique du contrat WTI, en M30

Le contrat WTI a terminé la semaine dernière en baisse de 4,6 % autour de 52,72 dollars le baril en raison des craintes de ralentissement de la  demande mondiale et de la vigueur du dollar américain. D’après le groupe Baker Hughes, le nombre de puits forés aux Etats-Unis a nettement augmenté la semaine dernière. En effet, ils seraient passés de 847 à 854 pour la semaine achevée au 8 février. Malgré plusieurs vecteurs baissiers, les flux acheteurs sont soutenus par la baisse de l’offre des pays de l’OPEP + et les sanctions  américaines sur le Venezuela. Pour conclure, nous conservons un biais neutre sur le WTI à court terme mais conservons un biais positif à moyen/long terme sur l’actif.

Nous vous informons que le registre des recommandations est disponible sur demande.

Avertissement : X-Trade Brokers DM S.A. fournit exclusivement un service d’exécution d’ordres. Les informations traitant des marchés ainsi que les analyses fournies ont été développées de manière fiable et avec un devoir de diligence raisonnable, sur la base de sources fiables et dignes de confiance, cependant elles le sont à titre indicatif et ne doivent pas être interprétées comme un conseil ou une sollicitation d’investissement. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. X-Trade Brokers ne peut être tenue responsable de l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent, à condition que X-Trade Brokers DM S.A. agisse avec diligence, l’investisseur final restant le seul décisionnaire quant à la prise de positions sur son compte de trading.Toute personne agissant sur la base de ces informations le fait à ses propres risques. Aucune étude fournie ne tient compte des objectifs d’investissement spécifiques, de la situation financière et des besoins de toute personne particulière qui pourrait la recevoir.

Il est essentiel de noter que les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Accès à des CFD dont le risque de perte est limité au capital investi. Ces instruments présentent un risque extrêmement élevé de par l'utilisation d'un effet de levier.

Partager :
Retour