Principales évolutions sur le marché des puces électroniques - La Chine coupe l'accès au gallium et au germanium❗

10:38 31 juillet 2023

La guerre des semi-conducteurs continue : les États-Unis et la Chine se surpassant mutuellement en introduisant des restrictions à l'exportation visant principalement les nouveaux secteurs technologiques des deux pays. À partir du 1er août (c'est-à-dire demain), de nouvelles restrictions à l'exportation entreront en vigueur en Chine, rendant plus difficile l'accès aux éléments clés du marché des semi-conducteurs - le gallium et le germanium.

Quels seront les changements ?

Selon les nouvelles recommandations du gouvernement chinois, tout exportateur de ces éléments devra désormais obtenir une approbation commerciale spéciale pour le transport de ces éléments, y compris des détails sur l'autre partie à la transaction (l'utilisateur final) et la destination de production des éléments.

Bien que de telles connexions commerciales restent possibles, l'accès au marché des composants clés sera considérablement entravé, ce qui pourrait affecter les marges des entreprises de ce secteur ainsi que leurs revenus.

Le marché mondial des semi-conducteurs se diversifie

Le conflit commercial entre les États-Unis et la Chine a des implications étendues dont l'une est la diversification géographique continue du secteur des puces.

Les États-Unis cherchent désormais à encourager les entrepreneurs à implanter leurs entreprises à l'intérieur du pays grâce à l'introduction de la loi CHIPS and Science qui apportera près de 52 milliards de dollars sur le marché des puces dont 39 milliards de dollars seront alloués à un fonds pour encourager les entreprises à concentrer l'innovation aux États-Unis.

Dans la zone euro elle-même, des programmes d'incitation à l'innovation ont également été introduits dans ce domaine. D'une valeur de 43 milliards d'euros, ces incitations devraient augmenter la part de l'UE sur le marché des semi-conducteurs à 20 % (d'ici 2030). Les restrictions d'exportation de la Chine sur le gallium et le germanium ont inquiété l'UE, qui pousse désormais les entreprises européennes à augmenter la production d'autres composants, y compris ceux liés à l'aluminium et au zinc.

Qu'est-ce que le gallium et le germanium ?

Source : Recherche Tellimer

Les deux éléments sont des composants clés dans la production de smartphones, d'ordinateurs portables, de panneaux solaires et d'infrastructures militaires. Le germanium a principalement des propriétés anti-radiation, ce qui en fait un composant important pour l'industrie spatiale. L'élément présente également une bonne conductivité électrique et thermique dans les circuits intégrés. Le gallium lui-même est utilisé dans les semi-conducteurs à forte intensité énergétique utilisés dans le secteur de l'installation de LED, entre autres.

Les deux éléments sont officiellement reconnus dans l'UE et aux États-Unis comme des éléments clés pour la production mondiale de puces. Selon les données officielles de CRMA, la Chine représente respectivement 80 % de l'approvisionnement en gallium et 60 % de l'approvisionnement en germanium (en Europe, seule une installation est capable de produire du gallium avec une pureté chimique adéquate).

La Chine est un marché clé

Selon l'Association de l'industrie des semi-conducteurs, la Chine a représenté l'année dernière 180 milliards de dollars de commandes dans le marché des semi-conducteurs, soit près d'un tiers de la valeur du commerce mondial des semi-conducteurs (574,1 milliards de dollars). Les restrictions commerciales supplémentaires affectent fortement les entreprises du secteur qui ont une part importante de leurs revenus en provenance de Chine. Aux États-Unis, il s'agit principalement de Nvidia (NVDA.US), Qualcomm (QCOM.US) et Intel (INTC.US). Source: FactSet

"Ce contenu est une communication marketing au sens de l'art. 24, paragraphe 3, de la directive 2014/65 /UE du Parlement européen et du Conseil du 15 mai 2014 concernant les marchés d'instruments financiers et modifiant la directive 2002/92 /CE et la directive 2011/61 /UE (MiFID II). La communication marketing n'est pas une recommandation d'investissement ou une information recommandant ou suggérant une stratégie d'investissement au sens du règlement (UE) n°596/2014 du Parlement européen et du Conseil du 16 avril 2014 sur les abus de marché (règlement sur les abus de marché) et abrogeant la directive 2003/6 / CE du Parlement européen et du Conseil et directives 2003/124 / CE, 2003/125 / CE et 2004/72 / CE de la Commission et règlement délégué (UE) 2016/958 de la Commission du 9 mars 2016 complétant le règlement (UE) n°596/2014 du Parlement européen et du Conseil en ce qui concerne les normes techniques de réglementation relatives aux modalités techniques de présentation objective de recommandations d'investissement ou d'autres informations recommandant ou suggérant une stratégie d'investissement et pour la divulgation d'intérêts particuliers ou d'indications de conflits d'intérêt ou tout autre conseil, y compris dans le domaine du conseil en investissement, au sens de l'article L321-1 du Code monétaire et financier. L’ensemble des informations, analyses et formations dispensées sont fournies à titre indicatif et ne doivent pas être interprétées comme un conseil, une recommandation, une sollicitation d’investissement ou incitation à acheter ou vendre des produits financiers. XTB ne peut être tenu responsable de l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent, l’investisseur final restant le seul décisionnaire quant à la prise de position sur son compte de trading XTB. Toute utilisation des informations évoquées, et à cet égard toute décision prise relativement à une éventuelle opération d’achat ou de vente de CFD, est sous la responsabilité exclusive de l’investisseur final. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées. Les performances passées ne sont pas nécessairement indicatives des résultats futurs, et toute personne agissant sur la base de ces informations le fait entièrement à ses risques et périls. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l'effet de levier. 76% de comptes d'investisseurs de détail perdent de l'argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent. Avec le Compte Risque Limité, le risque de pertes est limité au capital investi."

Partager :
Retour
Xtb logo

Rejoignez plus de 935 000 investisseurs du monde entier