Principaux points et conclusions de la rencontre Biden - Xi đź—˝

17:09 17 novembre 2023

La visite de Xi Jinping aux États-Unis, qui s'est achevée par une rencontre avec Joe Biden et des chefs d'entreprise américains, a été accueillie positivement. Les deux pays ont qualifié le sommet Biden - Xi de constructif, mais le ton général reste ambigu. Des questions majeures n'ont pas été résolues, même si Joe Biden a fait état de discussions très constructives et franches qui pourraient jeter les bases d'une nouvelle amélioration des relations. La diplomatie chinoise a, elle aussi, commenté positivement les conclusions des pourparlers et les défis relevés en matière d'élaboration d'accords et de contrôle de l'escalade.

RĂ©sume Biden - Xi

  • Les deux parties ne voient pas d'intĂ©rĂŞt Ă  intensifier la rivalitĂ© vers un conflit ou une confrontation. Un retour au rĂ©cit de la Guerre froide ne serait bĂ©nĂ©fique ni pour la Chine ni pour les États-Unis.
  • Les lignes de communication militaire sont rouvertes ainsi qu'une ligne directe entre les dirigeants. Ces derniers ont soulignĂ© qu'ils sont conscients des risques liĂ©s Ă  la sĂ©paration des Ă©conomies amĂ©ricaine et chinoise et ne veulent pas laisser cela se produire. Selon la BBC, Xi aurait dĂ©crit la question de TaĂŻwan comme la plus dangereuse et risquĂ©e. Les États-Unis n'ont pas l'intention d'interrompre les livraisons d'armes Ă  TaĂŻwan, malgrĂ© la pression des diplomates chinois.
  • Les États-Unis se sont prononcĂ©s en faveur de la paix dans le dĂ©troit de TaĂŻwan, mais l'administration a dĂ©clarĂ© qu'elle ne mettrait pas fin aux livraisons d'armes Ă  TaĂŻwan, malgrĂ© les demandes de la Chine en ce sens. On dit que les États-Unis poussent la Chine (principal importateur de pĂ©trole iranien) Ă  accroĂ®tre la pression sur l'Iran pour apaiser les tensions au Moyen-Orient.
  • Les deux pays entameront des pourparlers conjoints sur la sĂ©curitĂ© et le dĂ©veloppement technologique, principalement dans le domaine de l'IA. Xi a soulignĂ© que les sanctions Ă  l'exportation des États-Unis visaient l'intĂ©rĂŞt et le dĂ©veloppement de la technologie chinoise. Il a appelĂ© Ă  leur levĂ©e. MalgrĂ© cela, il est probable qu'elles soient maintenues. Biden a soulignĂ© leur importance du point de vue de la sĂ©curitĂ© nationale et a seulement mentionnĂ© que de nouvelles sanctions ne seront pas imposĂ©es "sans nĂ©cessitĂ©".
  • Le prĂ©sident amĂ©ricain a rappelĂ© les violations des droits de l'homme par la Chine et a qualifiĂ© Xi de dictateur, ce qui a suscitĂ© un premier tollĂ© du cĂ´tĂ© de la diplomatie chinoise. Selon des observateurs, cette opinion, que Biden a ensuite rĂ©itĂ©rĂ©e en expliquant pourquoi il avait utilisĂ© de tels mots, n'a pas effacĂ© l'image globalement positive de la rĂ©union entre les dirigeants, qui se sont concentrĂ©s sur la reprise des communications.
  • Xi a affirmĂ© qu'il "veut amĂ©liorer les relations avec les États-Unis" et s'est adressĂ© aux investisseurs en disant que la Chine les attendait en tant qu'ami. Les rĂ©publicains ont exprimĂ© leur inquiĂ©tude quant Ă  la position jugĂ©e trop conciliante de Biden et des dĂ©mocrates, ce qui pourrait empĂŞcher les États-Unis de "tirer profit" d'un moment de faiblesse de l'Ă©conomie chinoise.
  • Le leader chinois a rencontrĂ© les PDG des grandes entreprises amĂ©ricaines pour discuter du climat d'investissement. Ces derniers mois, les entrepreneurs amĂ©ricains ont citĂ© l'incertitude rĂ©glementaire et l'instabilitĂ© en Chine comme l'un des principaux facteurs de risque.

Conclusions

Après des mois d'inquiétudes mondiales croissantes quant à la reprise d'une dangereuse course aux armements qui pourrait échapper à tout contrôle, le principal point positif de la rencontre entre Biden et Xi est la réouverture des canaux de communication directe, tant militaire que diplomatique, entre les pays et leurs dirigeants. Cela a potentiellement réduit le risque d'escalade et d'incidents militaires, bien que certains analystes soulignent que les États-Unis pourraient utiliser cette nouvelle situation pour accroître leur présence "sans risque" autour de la Chine. Xi a laissé entendre que les États-Unis commençaient à envisager leurs relations avec la Chine sous l'angle de "l'accélération des transformations mondiales sans précédent depuis un siècle", ce qui pourrait être considéré comme un signe que la Chine dirige la construction d'un système mondial alternatif à celui des États-Unis, ou qu'elle souhaite obtenir un statut plus élevé dans le système actuel.

Dégel des relations entre les États-Unis et la Chine ?

L'échec des États-Unis à accepter l'arrêt des livraisons d'armes à Taïwan et à maintenir des sanctions technologiques met en doute la possibilité que la réunion entre Biden et Xi fournisse réellement un moyen viable de désamorcer les tensions dans le contexte des élections taïwanaises de l'année prochaine. De plus, la caractérisation par Biden de Xi en tant que dictateur pourrait être interprétée comme une preuve que les Américains n'ont pas l'intention de changer le récit et continueront à qualifier la Chine de 'camp autocratique', se polarisant avec le bloc 'anglo-saxon'. Néanmoins, les communications des deux camps diplomatiques suggèrent une certaine 'détente' dans les relations entre les deux puissances. Dans un avenir prévisible, cependant, il n'est pas raisonnable d'espérer une percée en termes de restrictions à l'exportation. Les États-Unis sécurisent leurs avantages au niveau des nouvelles technologies. Le climat d'investissement pourrait être perçu comme légèrement plus favorable après que les deux dirigeants se sont engagés à respecter les principes d'une concurrence saine. La Chine, dont l'économie commence sérieusement à vaciller, semble 'désespérée' pour obtenir des injections de capitaux étrangers sur le marché intérieur et peut-être disposée à 'encourager' de manière plus généreuse les entreprises américaines à revenir faire des affaires en Chine continentale.

"Ce matériel est une communication marketing au sens de l'art. 24, paragraphe 3, de la directive 2014/65 /UE du Parlement européen et du Conseil du 15 mai 2014 concernant les marchés d'instruments financiers et modifiant la directive 2002/92 /CE et la directive 2011/61 /UE (MiFID II). La communication marketing n'est pas une recommandation d'investissement ou une information recommandant ou suggérant une stratégie d'investissement au sens du règlement (UE) n°596/2014 du Parlement européen et du Conseil du 16 avril 2014 sur les abus de marché (règlement sur les abus de marché) et abrogeant la directive 2003/6 / CE du Parlement européen et du Conseil et directives 2003/124 / CE, 2003/125 / CE et 2004/72 / CE de la Commission et règlement délégué (UE) 2016/958 de la Commission du 9 mars 2016 complétant le règlement (UE) n°596/2014 du Parlement européen et du Conseil en ce qui concerne les normes techniques de réglementation relatives aux modalités techniques de présentation objective de recommandations d'investissement ou d'autres informations recommandant ou suggérant une stratégie d'investissement et pour la divulgation d'intérêts particuliers ou d'indications de conflits d'intérêt ou tout autre conseil, y compris dans le domaine du conseil en investissement, au sens de la loi du 29 juillet 2005 sur le commerce des instruments financiers. (c.-à-d. Journal des Lois 2019, point 875, tel que modifié). L’ensemble des informations, analyses et formations dispensées sont fournies à titre indicatif et ne doivent pas être interprétées comme un conseil, une recommandation, une sollicitation d’investissement ou incitation à acheter ou vendre des produits financiers. XTB ne peut être tenu responsable de l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent, l’investisseur final restant le seul décisionnaire quant à la prise de position sur son compte de trading XTB. Toute utilisation des informations évoquées, et à cet égard toute décision prise relativement à une éventuelle opération d’achat ou de vente de CFD, est sous la responsabilité exclusive de l’investisseur final. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées. Les performances passées ne sont pas nécessairement indicatives des résultats futurs, et toute personne agissant sur la base de ces informations le fait entièrement à ses risques et périls. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l'effet de levier. 79% de comptes d'investisseurs de détail perdent de l'argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent. Avec le Compte Risque Limité, le risque de pertes est limité au capital investi."

Partager :
Retour
Xtb logo

Rejoignez plus de 847 000 investisseurs du monde entier