Trading en ligne : 3 ingrédients pour bien débuter

BASIC - Formation 33

Si votre objectif est de réussir dans le trading en ligne, vous avez certainement besoin de ces trois ingrédients. 

Il est difficile de partir du bon pied si votre objectif est de commencer une activité de trading en ligne. Nous parlons d'une activité qui peut être très lucrative et passionnante mais elle est aussi très complexe. En effet, trader sur les marchés financiers tels que les actions, le Forex ou les crypto-monnaies est plus difficile qu'il n'y paraît, et certainement beaucoup plus que ce que dépeignent certaines campagnes publicitaires agressives sur le web. 

Il faut donc une certaine connaissance des éléments de base, indispensables, pour augmenter ses chances de réussite. Cette prise de conscience revêt une importance cruciale, à plus forte raison si le trader est un débutant. 

Nous en parlons dans cet article, en commençant par un aperçu des difficultés auxquelles les débutants doivent faire face, et en concluant par un examen des éléments importants dans les premières étapes du trading en ligne.  

Cela prendra : 3 min

Les obstacles pour commencer le trading en ligne 

Comme toute activité à la fois autonome et complexe, le trading en ligne a ses propres barrières. Cela va à l'encontre d'une partie de l'imaginaire collectif, qui veut que le trading en ligne soit à la portée de tous. Malheureusement, la vérité est plus complexe qu'il n'y paraît.

Les barrières psychologiques 

Cela peut paraître étrange, mais l'ouverture de la première position est toujours un petit traumatisme. Il s'agit de surmonter un biais psychologique qui est absolument naturel, justifié et inévitable. Nous parlons de la peur de perdre de l'argent, qui - il faut le dire - est aussi présente chez les traders expérimentés, mais qui est particulièrement contraignante pour un débutant. 

Entre autres, des barrières psychologiques peuvent apparaître même après le premier trade, et cela peut avoir un impact sur l'activité d'investissement sans que le trader en soit conscient. Nous parlons de toutes ces dynamiques psychologiques qui apparaissent presque immédiatement, mais qui mettent le capital en danger. La tendance à considérer le trading comme un jeu de hasard, et le commerce comme un moyen de racheter une perte, en sont quelques-unes. 

Obstacles techniques 

Ce sont probablement les obstacles les plus évidents qu'un trader doit surmonter, ceux qui lui tiennent le plus à cœur. D'autre part, le marché est régi par des dynamiques complexes, qui imposent la possession d'un ensemble de compétences. Sans parler des connaissances nécessaires pour faire fonctionner une plateforme comme xStation 5 ou Metatrader 4, l'exploiter correctement, la rendre opérationnelle (notamment en ce qui concerne les outils d'analyse). 

Les barrières techniques peuvent littéralement bloquer le trader débutant. Heureusement, ce sont aussi les plus faciles à surmonter ou, du moins, ceux dont le processus de dépassement est caractérisé par un degré d'incertitude moindre. D'autre part, ..... Il suffit d'étudier. 

Obstacles financiers 

Enfin, les obstacles financiers. Il va sans dire que sans capital, nous n'arriverons à rien. Cependant, la question est plus complexe qu'il n'y paraît, et doit être lue de deux points de vue. Tout d'abord, il faut faire la distinction entre une barrière à l'entrée au sens strict du terme et les obstacles qui s'interposent entre le trader et le profit. 

Dans le premier cas, le problème ne se pose pas... Ou presque. D'autre part, de nombreux courtiers offrent la possibilité de commencer à faire du trading en introduisant un capital (dépôt initial minimal) égal à quelques centaines d'euros. Nous parlons donc de sommes à la portée de tous. 

Faire du trading est une chose, faire du trading afin de générer des profits réguliers en est une autre. Il est évident qu'investir des montants dérisoires entraînera, dans la meilleure des hypothèses, des bénéfices tout aussi dérisoires. A moins de générer des gains égaux à 100-200% de la somme investie ou d’utiliser un effet de levier démesuré, mais nous sommes dans le domaine des utopies, du moins pour ce qui concerne les traders en herbe. 

Cette dynamique, totalement psychologique, impose de partir avec des capitaux conséquents, pas nécessairement élevés mais cependant suffisants pour obtenir des résultats satisfaisants et disposer d’un matelas financier pour pallier les pertes éventuelles. 

Les 3 ingrédients pour partir du bon pied 

À la lumière de cette analyse des barrières pour débuter, quels sont les trois ingrédients pour démarrer l’activité de trading ? Quels sont les éléments dont vous devez tirer parti pour surmonter ces obstacles ? Eh bien, ils ne sont pas aussi "étranges" que vous pourriez l'imaginer. Au contraire, ils sont plutôt récurrents dans les discours concernant le trading en ligne, surtout du point de vue du débutant. 

Formation théorique 

Il est tout simplement irréaliste de penser trader sur les marchés financiers sans avoir suivi une formation digne de ce nom. De nombreuses personnes se lancent sans formation suffisante, ou même médiocre. Ils sont destinés à perdre leur capital dans un délai assez court. Aussi parce que, il est bon de le répéter, le trading en ligne n'a rien à voir avec les jeux d'argent. 

Suivre une formation est à la fois simple et difficile. C'est simple, car le web regorge de contenus éducatifs intéressants et utiles. La connaissance est presque à bout de clique. Et c'est pour la même raison qu'elle est difficile car toutes les formations en ligne n’ont pas la même qualité. 

Le conseil est donc de suivre, au moins dans la première partie de son parcours de formation, un chemin déjà tracé, qui peut être organisé par un formateur éminent, un mentor que l'on connaît personnellement ou, pourquoi pas, un courtier particulièrement attentif au thème de la didactique comme c’est le cas chez XTB ou nous proposons une formation de trading gratuite et des webinaires dispensés par nos analystes des marchés. 

La pratique 

La formation théorique est importante, voire fondamentale, mais elle ne suffit pas à elle seule. À toutes fins utiles, il ne s'agit que de la première étape. L'étape suivante est la pratique. Or, dans la pratique, il faut agir dans le monde réel, avec tout ce que cela implique en termes de risque personnel. Après tout, les personnes qui se préparent à passer leur permis de conduire ne conduisent-elles pas sur de vraies routes ? 

Heureusement, le trading en ligne offre une alternative. Plus précisément, il vous permet de simuler des opérations grâce à un compte de démonstration. À toutes fins utiles, vous opérez sur le marché réel, mais sans dépenser d'argent réel. Une bonne façon, ou plutôt la seule façon, de faire se forger une expérience sans prendre de risque... 

L’assistance de votre partenaire financier

Le dernier pilier de tout "bon départ" est le soutien de votre courtier/broker. Le courtier est plus qu'un simple intermédiaire, c'est la réalité qui conçoit en quelque sorte l'environnement dans lequel le trader opère. Par conséquent, il peut le mettre en condition de gagner, comme il peut l'entraver. 

Le conseil, donc, est de choisir seulement un courtier de qualité, régulé et qui offre un bon service d'assistance. Ce qui, il va sans dire, s'avère utile surtout aux débutants, à ceux qui doivent encore acquérir une pleine maîtrise non seulement de la dynamique du marché, mais aussi de celle des plateformes.

BASIC FORMATIONS :

Testez vos connaissances avec un compte démo xStation

DÉMO GRATUITE

Formation suivante INTERMEDIAIRE

Outils et techniques avancés pour vos investissements.

ACCÈS FORMATION