DE30 : Le DAX ne réagit pas à la lecture de l'IPC américain ; les résultats d'entreprises au centre de l'attention !

14:26 10 août 2023
  •  Le DE30 progresse de près de 0,4%, la réaction à la lecture de l'IPC est effacée.

  • Les actions d'Allianz (ALV.DE) montent en flèche après les résultats trimestriels.

  • Siemens AG (SIE.DE) ne parvient pas à suivre la tendance et perd de manière notable.

  • Résultats de Henkel (HEN3.DE), Rheinmetall (RWE.DE) et Hapag-Lloyd (HLAG.DE).

La séance de bourse de jeudi apporte une nette amélioration du sentiment sur les marchés européens. À lui seul, le DE30 gagne actuellement près de 0,4%. La lecture de l'IPC des États-Unis a temporairement stimulé le sentiment en Europe, cependant l'ampleur des hausses supplémentaires n'a pas duré longtemps.

Le sentiment en Europe s'est nettement amélioré lors de la séance de bourse de jeudi avec la plupart des secteurs individuels affichant des gains au quotidien. Les exceptions à cela sont les équipements électroniques, les produits pharmaceutiques et les secteurs de Siemens AG (SIE.DE) et Rheinmetall (RHM.DE). Source : xStation 5.

Les cotations des contrats basés sur le DE30 allemand rebondissent à partir des limites fixées par la moyenne mobile exponentielle sur 100 jours (courbe violette) et testent actuellement la résistance fixée par la moyenne mobile exponentielle sur 50 jours (courbe bleue). Source : xStation 5

Actualités :

Les actions de Henkel (HEN3.DE) se négocient actuellement à près de 1,2% de hausse suite à la publication de résultats meilleurs que prévu pour le premier semestre de cette année. De plus, l'entreprise a relevé ses prévisions de bénéfices pour 2023. Elle prévoit désormais une croissance des ventes organiques de 2,5% à 4,5% (contre une croissance précédemment prévue de 1% à 3%). Le résultat d'exploitation (EBIT) pour le premier semestre a augmenté de 7,6% sur un an. Comme le rapportent les analystes de Credit Suisse, la baisse des volumes a été compensée par les prix seuls au cours de ce semestre. L'EBIT et le BPA (EPS en anglais) de l'entreprise pour le premier semestre dépassent le consensus d'environ 5%.

Graphique boursier de l'entreprise, intervalle D1. Source : xStation 5

Les actions de Rheinmetall (RWE.DE) l'un des plus grands fabricants d'armes et de munitions au monde ont perdu près de 3% suite à la publication de ses résultats du T2 2023. Bien que les résultats eux-mêmes aient confirmé une augmentation de la croissance des revenus d'une année sur l'autre l'ampleur même de cette augmentation n'a pas surpris les analystes,et le bénéfice d'exploitation s'est avéré inférieur aux attentes. L'entreprise a confirmé ses prévisions pour l'année, mais a choisi de ne pas les augmenter malgré un carnet de commandes solide (en hausse de 17% à environ 30,1 milliards d'euros).

Les ventes consolidées de Rheinmetall ont augmenté de juste un peu plus de 6% pour atteindre environ 1,5 milliard d'euros, légèrement en-dessous des attentes.

Graphique boursier de l'entreprise, intervalle D1. Source : xStation 5

Les actions de l'assureur Allianz (ALV.DE) gagnent près de 3% lors de la séance d'aujourd'hui et la société elle-même est actuellement l'une des entreprises les mieux performantes de l'indice DAX suite à la publication de résultats trimestriels meilleurs que prévu. Le bénéfice net attribuable aux actionnaires a augmenté de 18% par rapport à l'année précédente pour atteindre 2,33 milliards d'euros. Les analystes avaient prévu un profit de 2,3 milliards d'euros. L'entreprise a confirmé ses prévisions de bénéfice d'exploitation pour l'année (entre 13,2 milliards d'euros et 15,2 milliards d'euros).

 

Graphique boursier de l'entreprise, intervalle D1. Source : xStation 5

Les actions de Hapag-Lloyd (HLAG.DE) sont en baisse d'environ 3,2% aujourd'hui après que ses résultats du premier semestre aient montré une baisse de 67% du bénéfice net d'une année sur l'autre. Cependant, l'entreprise a maintenu ses prévisions annuelles. De plus, l'entreprise constate une augmentation du volume et des tarifs récemment. D'un autre côté, l'inflation, l'incertitude géopolitique et de grands inventaires restent des éléments de risque.

Les volumes ont baissé de 3,4% à 5,8 millions d'unités équivalentes 20 pieds (TEUs) d'une année sur l'autre, car la demande de fret a diminué sur les routes commerciales asiatiques et européennes vers l'Amérique du Nord et les taux de fret ont chuté de 38% d'une année sur l'autre pour atteindre 1 761 dollars US par TEU.

Le résultat d'exploitation (EBIT) pour 2023 devrait se situer entre 2 et 4 milliards d'euros. L'EBITDA devrait atteindre entre 4 et 6 milliards d'euros.

Graphique boursier de l'entreprise, intervalle D1. Source : xStation 5

Cependant, Siemens AG (SIE.DE) a connu les plus importantes baisses quotidiennes, perdant plus de 4,5%. Siemens observe une tendance à la baisse de la demande comme le montrent ses résultats du T3. L'entreprise révise à la baisse ses prévisions pour le secteur des affaires numériques, observe une demande affaiblie en Chine et constate une baisse des commandes dans toutes les régions. Les bénéfices de la division industrielle de l'entreprise pour le trimestre ont diminué de 4% par rapport à l'année précédente pour s'établir à 2,75 milliards d'euros, contre des attentes de 2,9 milliards d'euros. L'entreprise a abaissé ses prévisions dans le secteur des affaires numériques. La croissance des revenus devrait désormais se situer entre 13% et 15%, contre des prévisions antérieures de 17% à 20%. Les revenus totaux de l'entreprise pour le T3 se sont élevés à 18,89 milliards d'euros, contre des attentes de 19,27 milliards d'euros.

Graphique boursier de l'entreprise, intervalle D1. Source : xStation 5

Plus grands changements en pourcentage des entreprises individuelles de l'indice DAX. Source : Bloomberg Finance L.P.

Informations des entreprises individuelles de l'indice DAX. Source : Bloomberg Finance L.P.

"Ce contenu est une communication marketing au sens de l'art. 24, paragraphe 3, de la directive 2014/65 /UE du Parlement européen et du Conseil du 15 mai 2014 concernant les marchés d'instruments financiers et modifiant la directive 2002/92 /CE et la directive 2011/61 /UE (MiFID II). La communication marketing n'est pas une recommandation d'investissement ou une information recommandant ou suggérant une stratégie d'investissement au sens du règlement (UE) n°596/2014 du Parlement européen et du Conseil du 16 avril 2014 sur les abus de marché (règlement sur les abus de marché) et abrogeant la directive 2003/6 / CE du Parlement européen et du Conseil et directives 2003/124 / CE, 2003/125 / CE et 2004/72 / CE de la Commission et règlement délégué (UE) 2016/958 de la Commission du 9 mars 2016 complétant le règlement (UE) n°596/2014 du Parlement européen et du Conseil en ce qui concerne les normes techniques de réglementation relatives aux modalités techniques de présentation objective de recommandations d'investissement ou d'autres informations recommandant ou suggérant une stratégie d'investissement et pour la divulgation d'intérêts particuliers ou d'indications de conflits d'intérêt ou tout autre conseil, y compris dans le domaine du conseil en investissement, au sens de l'article L321-1 du Code monétaire et financier. L’ensemble des informations, analyses et formations dispensées sont fournies à titre indicatif et ne doivent pas être interprétées comme un conseil, une recommandation, une sollicitation d’investissement ou incitation à acheter ou vendre des produits financiers. XTB ne peut être tenu responsable de l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent, l’investisseur final restant le seul décisionnaire quant à la prise de position sur son compte de trading XTB. Toute utilisation des informations évoquées, et à cet égard toute décision prise relativement à une éventuelle opération d’achat ou de vente de CFD, est sous la responsabilité exclusive de l’investisseur final. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées. Les performances passées ne sont pas nécessairement indicatives des résultats futurs, et toute personne agissant sur la base de ces informations le fait entièrement à ses risques et périls. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l'effet de levier. 76% de comptes d'investisseurs de détail perdent de l'argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent. Avec le Compte Risque Limité, le risque de pertes est limité au capital investi."

Partager :
Retour
Xtb logo

Rejoignez plus de 935 000 investisseurs du monde entier