Euro Stoxx 50, l’indice boursier de la zone euro

15:50 3 mai 2021

Indice regroupant les 50 capitalisations boursières les plus importantes de la zone monétaire européenne, l’Euro Stoxx 50 est très populaire auprès des Traders.

Il n’est pas rare de lire de gros titres évoquant les réactions de l’Euro Stoxx 50 aux nouvelles économiques, mesures gouvernementales ou réunions de la Banque centrale européenne (BCE), notamment dans la presse financière spécialisée. Et pour cause : l’Euro Stoxx est l’indice boursier le plus important de la zone euro.

Présentation de l'indice Euro Stoxx 50

Un indice boursier est un indicateur de référence utilisé par les Traders et les investisseurs, afin d'évaluer la santé et la tendance d'un marché ou d'une économie. Il représente généralement la performance d'un panier de valeurs financières (actions, obligations, devises...). 

Chaque place financière majeure dans le monde possède ses indices boursiers de référence, comme le Dow Jones et le S&P 500 aux États-Unis, ou encore le CAC 40 en France. 

L'Euro Stoxx 50 est l'indice boursier phare de la zone euro. Comme son nom l'indique, il regroupe 50 entreprises européennes, en fonction de l'importance de leurs capitalisations respectives, au niveau de la zone euro. 

À noter : l'Euro Stoxx 50 ne concerne que les pays ayant adopté l'euro comme monnaie unique depuis le 1er janvier 2002. De fait, il n'est pas l'indice boursier de l'Europe, ni même de l'Union européenne, comme on peut être tenté de le croire.

À l'heure actuelle, l'indice représente donc la performance moyenne de 50 entreprises officiant dans près de 19 secteurs d'activité différents et issues de 11 États de la zone euro, à savoir :

  • l’Autriche ;

  • l’Allemagne ;

  • la Belgique ; 

  • l’Espagne ;

  • la Finlande ;

  • la France ;

  • l’Irlande ;

  • l’Italie ;

  • le Luxembourg ;

  • le Pays-Bas ; 

  • le Portugal.

Historique de l'indice Euro Stoxx 50

Historique

L'indice Euro Stoxx 50 est créé en 1999 par la société STOXX Limited. Issue de l'alliance entre la Dow Jones and Company, la bourse Suisse et la Deutsche Börse en 1998, l'entreprise publie aujourd'hui des milliers d'indices boursiers différents, le plus populaire étant l'Euro Stoxx 50.

Bon à savoir : c'est ainsi la Dow Jones and Company qui est à l'origine de la création de l'indice phare de la zone euro, qui n'est donc pas issu d'une entreprise européenne, mais américaine ! Son nom complet est d'ailleurs "Dow Jones Euro Stoxx 50".

Comme c'est le cas de nombreux indices, l'Euro Stoxx 50 cotait à 1 000 points au moment de sa création. Ne suscitant que très peu l'intérêt des investisseurs durant les premiers mois de sa publication, il gagne largement en popularité à l'approche du lancement de l'euro, effectif le 1er janvier 2002.

L'année 2009 marque la fin de la participation de la Dow Jones and Company au sein de la STOXX Limited. Puis, c'est en 2015 que la Deutsche Börse rachète les parts détenues par la bourse suisse au sein de la société. De fait, STOXX Ltd. est détenue par l'entreprise allemande.

Performance

Depuis sa première publication, l'indice Euro Stoxx 50 est passé par plusieurs records historiques, tous atteints au cours des années 2000.

Le plus bas historique de l'Euro Stoxx 50 est touché le 9 mars 2009 à 1 809,98 points. Un seuil qui correspond également à la plus basse clôture historique de l'indice. Le plus haut historique est touché le 6 mars 2000 à 5 464,43 points. Un seuil qui correspond également à la plus haute clôture historique de l'indice.

Depuis sa création, l'indice phare de la zone euro affiche une performance moyenne de 2,9% par an, avec une volatilité moyenne autour de 20%.

À partir de l'année 2016, le cours de l'Euro Stoxx 50 oscille dans un canal compris entre 2 750 et 3 150 points, le seuil des 3 000 points représentant clairement un niveau de prix stratégique pour les investisseurs. L'indice suit un mouvement haussier stable en 2017 et voit son cours passer au-dessus de la barre des 3 660 points en fin d'année.

Aujourd'hui, en pleine période de crise sanitaire, le cours de l'Euro Stoxx se maintient autour des 3 500 points.

Cours de l’indice Euro Stoxx 50 sur les six derniers mois (Source : Google Finance)

Calcul de l'indice Euro Stoxx 50

Formule de calcul

Les indices boursiers sont généralement calculés selon deux méthodes distinctes

  • en fonction de la capitalisation boursière totale des entreprises qui entrent dans leur composition ;

  • en fonction de la capitalisation boursière flottante des entreprises qui entrent dans leur composition. 

Alors qu'un indice phare de la Bourse américaine tel que le Dow Jones est calculé selon la première méthode, l'indice Euro Stoxx 50 est calculé par l'intermédiaire de la seconde.

La pondération des entreprises par le flottant consiste non pas à prendre en compte la totalité des titres financiers générés par les entreprises de l'indice, mais à ne prendre en compte que les actions susceptibles d'être vendues.

En effet, les actionnaires majoritaires de certains grands groupes présents dans l'Euro Stoxx 50 ne mettent en vente qu’une partie de leurs actions. 

C'est par exemple le cas de Bernard Arnault avec son groupe LVMH (valeur majeure de l'indice), qui ne met à la vente que 50% des titres financiers de l'entreprise. Par conséquent, l'importance de ces grands groupes au sein de l'indice est inférieure au poids de leurs capitalisations boursières totales.

Critères pour entrer dans l'indice

La valeur de l'indice est réévaluée tous les ans à la fin du mois d'août par le Conseil consultatif de Stoxx Ltd (composé de 9 membres), qui se réfère au classement des 600 entreprises dotées des plus importantes capitalisations de toute la zone euro.

Pour pouvoir être intégrée à l'indice Euro Stoxx 50, une entreprise qui n'y figurait pas encore doit atteindre le top 40 des capitalisations boursières de la zone monétaire unique, tandis qu'une société qui y figurait déjà doit se maintenir dans le top 60 afin d'y demeurer.

À noter : aucune valeur de l'indice Euro Stoxx 50 ne peut représenter plus de 10% de sa valeur totale. 

Composition de l'indice Euro Stoxx 50

Les entreprises composant l'indice Euro Stoxx 50 sont géographiquement réparties comme suit :

  • 19 entreprises françaises ;

  • 14 entreprises allemandes ;

  • 6 entreprises espagnoles ;

  • 5 entreprises italiennes ;

  • 4 entreprises hollandaises ;

  • 1 entreprise belge ;

  • 1 entreprise finlandaise.

Le top 10 des valeurs de l'indice Euro Stoxx 50 (en fonction de sa composition au 31 mars 2020) est le suivant :

  • SAP AG (5,63 %)

  • ASML (5,18 %)

  • Total (4,62 %)

  • Sanofi (4,56 %)

  • LVMH (4,51 %)

  • Linde AG (4,45 %)

  • Allianz (3,28 %)

  • Siemens AG (3,10 %)

  • Unilever (3,08 %)

  • L'Oréal (2,91 %)

Les 50 valeurs qui forment la composition totale de l'indice Euro Stoxx 50 sont les suivantes :

  • Air Liquide

  • Airbus Group

  • Allianz

  • Anheuser-Busch Inbev

  • ASML

  • Assicurazioni Generali

  • AXA

  • BASF

  • Bayer

  • Banco Bilbao Vizcaya Argentaria

  • Banco Santander

  • Bayerische Motoren Werke

  • BNP Paribas

  • Carrefour

  • Daimler AG

  • Danone

  • Deutsche Bank

  • Deutsche Post

  • Deutsche Telekom

  • E.ON

  • ENEL

  • Eni

  • Essilor

  • GDF Suez

  • Société Générale

  • Iberdrola

  • Inditex

  • ING Group

  • Intesa Sanpaolo

  • L’Oréal

  • LVMH

  • Munich Re

  • Nokia

  • Orange

  • Philips

  • Repsol YPF

  • RWE

  • Saint-Gobain

  • Sanofi-Aventis

  • SAP AG

  • Schneider Electric

  • Siemens AG

  • Telefonica

  • Total

  • Unibail-Rodamco

  • UniCredit

  • Unilever

  • Vinci

  • Vivendi

  • Volkswagen

Source : Factsheet disponible sur Stoxx.com

Bon à savoir : au sein de la composition de l'Euro Stoxx 50, la finance est le secteur d'activité le plus représenté (avec 20 à 25% de la valeur totale de l'indice), suivi par l'industrie (12 à 15%) et les biens de consommation (11 à 13%). La grande majorité des valeurs qui composent l'indice sont françaises et allemandes.

Quels facteurs influencent le cours de l'indice Euro Stoxx 50 ?

Afin de vous permettre de mieux appréhender les fluctuations de cours de l'Euro Stoxx 50, mieux vaut connaître les principaux facteurs qui impactent son évolution.

Le premier de ces facteurs est bien entendu le contexte économique de la zone euro. En effet, étant composé des principales valeurs boursières de la zone monétaire, l'Euro Stoxx reflète directement la santé économique et financière des États utilisant la monnaie unique. Gardez donc un œil avisé sur la conjoncture globale en zone euro.

De manière tout aussi logique, les données économiques relatives aux entreprises regroupées au sein de l'indice sont à prendre en considération. Déclarations de résultats, lancements de nouveaux produits, annonces stratégiques... toutes les données et actualités susceptibles d'affecter la performance d'une des valeurs de l'indice ont des conséquences sur l'évolution de son cours.

Enfin, d'autres facteurs, qui valent pour la majorité des indices boursiers d'envergure, sont à prendre en compte pour comprendre les fluctuations de l'Euro Stoxx 50, notamment :

  • l'inflation, qui est en général un signe positif pour les marchés financiers ;

  • la politique, notamment les mesures phares prises par les gouvernements nationaux ou à l'échelle de l'Union européenne ;

  • la géopolitique, notamment les relations qu'entretiennent les différents pays de la zone euro entre eux, mais également avec les plus grandes puissances économiques mondiales (Chine, Etats-Unis, Japon...).

Les avantages et inconvénients de l'indice Euro Stoxx 50 pour les Traders

Avantages

L'indice Euro Stoxx 50 est devenu au fil des années l'un des indices les plus populaires auprès des investisseurs, et de fait l'un des plus liquides. Aujourd'hui reconnu comme l'indice le plus important de la zone euro, il est le sous-jacent de nombreux produits financiers (CFD, options, ETFs ou encore Futures).

Il offre par ailleurs aux investisseurs une bonne diversification de portefeuille (et donc une meilleure gestion du risque), dans la mesure où il contient 50 valeurs provenant de 11 pays différents.

Inconvénients

L'indice Euro Stoxx 50 présente l'inconvénient de ne représenter que les plus grands groupes de la zone euro. En effet, plusieurs milliers d'entreprises sont en réalité cotées en Bourse au sein de la zone, mais seules quelques dizaines peuvent intégrer l'Euro Stoxx.

En outre, les représentativités géographique et sectorielle de l'indice Euro Stoxx 50 ne correspondent pas non plus à celles de la Bourse européenne dans son ensemble. Ainsi, certains pays et certains secteurs économiques pèsent plus lourd au sein de l'indice qu'ils ne pèsent réellement sur l'ensemble des marchés financiers de la zone ; c'est notamment le cas de la France.

Pour une représentation plus fidèle du marché boursier européen dans son ensemble, il vous sera donc nécessaire de vous tourner vers d’autres indices plus complets ou de recomposer vous-même votre propre portefeuille d’actifs diversifiés. 

Vous pourrez par exemple atteindre vos objectifs de diversification en misant sur plusieurs indices boursiers nationaux (CAC 40, DAX 30, IBEX 35…) ou en sélectionnant des titres issus de secteurs et de pays différents dans le cadre d’une stratégie de “stock picking”.

Comment trader l'indice Euro Stoxx 50 ?

Étant un indice boursier, c'est-à-dire une simple formule mathématique, il n'est pas possible d’acheter ni de vendre directement l'Euro Stoxx 50 en tant que tel.

Pour pouvoir trader l'indice boursier majeur de la zone euro, il est nécessaire de passer par des produits financiers dérivés, ayant l'Euro Stoxx 50 comme actif sous-jacent. Ces produits peuvent être des CFD, des ETFs, des options ou encore des Futures.

Afin d'acheter ou de vendre ces actifs financiers dans l'optique de trader l'Euro Stoxx 50, il vous faut alors faire appel aux services d'un broker en ligne mettant ce type d'instruments dérivés à la disposition de ses clients. 

Ainsi, il vous sera par exemple possible de spéculer à la hausse comme à la baisse sur la cotation de l'Euro Stoxx 50, et d'inscrire cet indice boursier dans vos stratégies de Trading, qu'elles soient de court terme (Scalping, Day Trading) ou de plus long terme (Swing Trading).

Les méthodes d’analyse classiques telles que l’analyse fondamentale, l’analyse technique et l’analyse comportementale s’appliquent bien évidemment à l’indice Euro Stoxx 50, et vous pourrez donc vous y référer pour vos décisions d’investissement.

Pour résumer, l’Euro Stoxx 50 est donc l’indice majeur de la zone monétaire européenne. Publié depuis 1999 par STOXX Ltd., il représente la performance des 50 plus grandes capitalisations boursières de la zone, et captive aujourd’hui les Traders du monde entier.

Envie de trader les actions de l’Euro Stoxx 50 grâce à de nombreux produits dérivés et des outils ergonomiques ? Découvrez les offres de Trading XTB et accédez à plus de 4 000 actifs sur les marchés financiers !

Nous vous informons que le registre des recommandations est disponible sur demande.

Avertissement : X-Trade Brokers DM S.A. fournit exclusivement un service d’exécution d’ordres. Les informations traitant des marchés ainsi que les analyses fournies ont été développées de manière fiable et avec un devoir de diligence raisonnable, sur la base de sources fiables et dignes de confiance, cependant elles le sont à titre indicatif et ne doivent pas être interprétées comme un conseil ou une sollicitation d’investissement. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. X-Trade Brokers ne peut être tenue responsable de l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent, à condition que X-Trade Brokers DM S.A. agisse avec diligence, l’investisseur final restant le seul décisionnaire quant à la prise de positions sur son compte de trading.Toute personne agissant sur la base de ces informations le fait à ses propres risques. Aucune étude fournie ne tient compte des objectifs d’investissement spécifiques, de la situation financière et des besoins de toute personne particulière qui pourrait la recevoir.

Il est essentiel de noter que les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Accès à des CFD dont le risque de perte est limité au capital investi. Ces instruments présentent un risque extrêmement élevé de par l'utilisation d'un effet de levier.

Partager :
Retour