Valeurs de croissance : Apple

16:22 6 avril 2021

 

L'entreprise de Cupertino a montré une performance impressionnante au cours de l'année 2020 et cela a été visible dans le fait que l'évolution de ses ventes n'a pas montré de chiffres négatifs dans aucun des trimestres observables de l'année dernière. En fait, les ventes ont augmenté de près de 100 % par rapport au trimestre précédent entre le troisième et le quatrième trimestre de 2020.

Avec le début de l'année 2021 et les yeux des investisseurs tournés vers les craintes d'inflation, une augmentation des rendements obligataires américains et une reprise économique plus lente que prévu, ils pourraient exercer une certaine pression à la baisse sur le cours d'Apple, ce qui, compte tenu de la pénurie de l'industrie des semi-conducteurs, a contraint la société à arrêter la production de l'iPhone 12 mini. Cela aura des conséquences négatives pour ce prochain trimestre au niveau du chiffre d'affaires, mais aussi au cours de l'année 2020 elle a dû dédommager Samsung, le fournisseur d'écrans OLED pour les terminaux mobiles de 1000M$ pour réduction des commandes et en 2019 ce paiement a représenté un décaissement de 684M$. Cela représente un important inconvénient puisque l'on voit que plus de 50% des ventes proviennent de la vente de smartphones.

 

Actuellement nous avons vu comment ce qui était un alignement dans le comportement entre le cours du cuivre, matière première nécessaire à la production de semi-conducteurs, et l'action d'Apple, va avoir un comportement inverse puisque le cours de la matière première a explosé depuis le début de l'année, sachant que le marché du cuivre en ce qui concerne la demande, est constitué par la Chine qui monopolise plus de 50% de la part de marché et qu'en raison de la pénurie de semi-conducteurs elle a fait exploser le cours.

Heureusement, la baisse du cours du cuivre a permis à Apple de récupérer une partie de son cours pour affronter le deuxième trimestre avec des améliorations principalement au niveau des logiciels de ses terminaux, ainsi qu'un poids plus important des ventes d'abonnement à son service de streaming Apple TV.

En ce qui concerne les ventes des 10 derniers trimestres, Apple affiche une croissance moyenne de 5,62% alors que le bénéfice par action est moyen pour les mêmes périodes il dépasse les deux chiffres à 12,57%.

 

Source: XTB Research

 

En ce qui concerne sa performance boursière, après avoir atteint ses derniers sommets historiques à 152 $ par action, la correction dérivée de l'augmentation du cours du cuivre et de la pénurie de semi-conducteurs a commencé, ce qui pourrait laisser présager une révision à la baisse du chiffre d'affaires. Les acheteurs ont finalement réussi à maintenir le cours au-dessus de l'EMA200 et depuis, ils ont essayé pour la deuxième fois de casser l'EMA50 pour relancer le momentum haussier vers de nouveaux records historiques.

 

Source: xStation5

Le 28 avril, nous connaîtrons les résultats du deuxième trimestre fiscal de l'année 2021.
 
Dario Garcia
XTB Spain

 

Nous vous informons que le registre des recommandations est disponible sur demande.

Avertissement : X-Trade Brokers DM S.A. fournit exclusivement un service d’exécution d’ordres. Les informations traitant des marchés ainsi que les analyses fournies ont été développées de manière fiable et avec un devoir de diligence raisonnable, sur la base de sources fiables et dignes de confiance, cependant elles le sont à titre indicatif et ne doivent pas être interprétées comme un conseil ou une sollicitation d’investissement. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. X-Trade Brokers ne peut être tenue responsable de l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent, à condition que X-Trade Brokers DM S.A. agisse avec diligence, l’investisseur final restant le seul décisionnaire quant à la prise de positions sur son compte de trading.Toute personne agissant sur la base de ces informations le fait à ses propres risques. Aucune étude fournie ne tient compte des objectifs d’investissement spécifiques, de la situation financière et des besoins de toute personne particulière qui pourrait la recevoir.

Il est essentiel de noter que les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Accès à des CFD dont le risque de perte est limité au capital investi. Ces instruments présentent un risque extrêmement élevé de par l'utilisation d'un effet de levier.

Partager :
Retour