Cineworld chute de plus de 50 % pour atteindre un niveau record

13:35 17 août 2022

 

Les actions de Cineworld (CINE.UK) ont chuté de 50 % aujourd'hui après que l'exploitant de salles de cinéma au Royaume-Uni a prévenu que les ventes médiocres entraînent des décisions de financement potentielles qui pourraient diluer considérablement les actionnaires.

  • La société a remarqué que malgré une reprise progressive de la demande depuis la réouverture en avril 2021, les récents niveaux d'admission dans les cinémas ont été inférieurs aux attentes en raison d'un catalogue de films limité.

  • "Ces niveaux d'admission inférieurs sont dus à un programme de films limité qui devrait se poursuivre jusqu'en novembre 2022 et qui devrait avoir un impact négatif sur le trading et la position de liquidité du groupe à court terme".

  • La chaîne de cinémas " évalue diverses options stratégiques pour à la fois obtenir des liquidités supplémentaires et potentiellement restructurer son bilan par le biais d'une opération globale de désendettement. "

  • "Toute opération de désendettement entraînera probablement une dilution très importante des participations existantes dans Cineworld", ajoute-t-elle.

  • La situation financière de la société est plutôt sombre car elle pourrait devoir payer 970 millions de dollars de dommages et intérêts à Cineplex pour avoir mis fin à un accord de reprise convenu au début de la pandémie. Cineworld a fait appel de la décision du tribunal. À la fin du mois de décembre, sa dette nette s'élevait à la somme étonnante de 4,84 milliards de dollars, avec des liquidités et des fonds réservés de 354,3 millions de dollars.

Cineworld (CINE.UK) a chuté de plus de 60 % en 2022 jusqu'à présent et a atteint son plus bas niveau historique à 0,0980 £ au cours de la séance d'aujourd'hui. Source : xStation5

 

"Ce matériel est une communication marketing au sens de l'art. 24, paragraphe 3, de la directive 2014/65 /UE du Parlement européen et du Conseil du 15 mai 2014 concernant les marchés d'instruments financiers et modifiant la directive 2002/92 /CE et la directive 2011/61 /UE (MiFID II). La communication marketing n'est pas une recommandation d'investissement ou une information recommandant ou suggérant une stratégie d'investissement au sens du règlement (UE) n°596/2014 du Parlement européen et du Conseil du 16 avril 2014 sur les abus de marché (règlement sur les abus de marché) et abrogeant la directive 2003/6 / CE du Parlement européen et du Conseil et directives 2003/124 / CE, 2003/125 / CE et 2004/72 / CE de la Commission et règlement délégué (UE) 2016/958 de la Commission du 9 mars 2016 complétant le règlement (UE) n°596/2014 du Parlement européen et du Conseil en ce qui concerne les normes techniques de réglementation relatives aux modalités techniques de présentation objective de recommandations d'investissement ou d'autres informations recommandant ou suggérant une stratégie d'investissement et pour la divulgation d'intérêts particuliers ou d'indications de conflits d'intérêt ou tout autre conseil, y compris dans le domaine du conseil en investissement, au sens de la loi du 29 juillet 2005 sur le commerce des instruments financiers. (c.-à-d. Journal des Lois 2019, point 875, tel que modifié). L’ensemble des informations, analyses et formations dispensées sont fournies à titre indicatif et ne doivent pas être interprétées comme un conseil, une recommandation, une sollicitation d’investissement ou incitation à acheter ou vendre des produits financiers. XTB ne peut être tenu responsable de l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent, l’investisseur final restant le seul décisionnaire quant à la prise de position sur son compte de trading XTB. Toute utilisation des informations évoquées, et à cet égard toute décision prise relativement à une éventuelle opération d’achat ou de vente de CFD, est sous la responsabilité exclusive de l’investisseur final. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées. Les performances passées ne sont pas nécessairement indicatives des résultats futurs, et toute personne agissant sur la base de ces informations le fait entièrement à ses risques et périls. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l'effet de levier. 81% de comptes d'investisseurs de détail perdent de l'argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent. Avec le Compte Risque Limité, le risque de pertes est limité au capital investi."

Partager :
Retour