Fin du marché haussier des crypto-monnaies ?

13:18 8 septembre 2021

 

Les crypto-monnaies ont connu un plongeon massif hier dans l'après-midi. Le Bitcoin a chuté de plus de 15 % en moins de deux heures, tandis que l'Ethereum a perdu environ 20 % au cours de la même période. Bien que la plupart des monnaies se soient quelque peu redressées par la suite, les cours sont restés profondément en dessous des niveaux du début de la semaine. Face à cette chute brutale, les investisseurs ont commencé à se demander si le marché haussier des crypto-monnaies était terminé.

 

Pourquoi les crypto-monnaies ont-elles plongé cette semaine ?

Il est difficile de trouver une réponse claire à cette question, comme c'est généralement le cas avec les mouvements brusques sur le marché des crypto-monnaies. Cependant, un point à noter est qu'hier était le jour où le bitcoin est devenu une monnaie légale au Salvador, le premier pays à prendre une telle décision dans l'histoire. C'est un événement sans précédent, mais son impact sur le marché des crypto-monnaies pourrait en fait être limité. Si le bitcoin aura cours légal au Salvador, le dollar américain continuera également à avoir cours légal. Les autorités ont affirmé que cette mesure permettra aux citoyens d'envoyer des fonds en bitcoin afin d'éviter les coûts de transaction élevés liés aux transferts d'argent en USD. Cependant, le bitcoin étant l'une des premières crypto-monnaies au monde, son efficacité en matière de transfert d'argent est faible et il est très souvent moins cher et plus rapide d'envoyer des transferts en monnaie fiduciaire. 

 

Vendre le fait ?

La décision de faire du bitcoin une monnaie légale au Salvador a été annoncée à la fin du mois de juin et le bitcoin a gagné plus de 70 % entre l'annonce et le début de cette semaine. Cela dit, la chute de cette semaine pourrait être le signe d'une approche "vendre le fait" de la part des investisseurs. Cependant, le déploiement du bitcoin comme monnaie légale au Salvador a été perturbé par des problèmes techniques du portefeuille en ligne, ce qui laisse penser que l'adoption des crypto-monnaies comme monnaie légale ne se fera peut-être pas aussi facilement que prévu. Alors que le sell-off sur le marché des crypto-monnaies a été stoppée hier et que les monnaies ont réussi à récupérer une partie de leurs pertes, une autre vague de vente est arrivée ce matin. D'une part, il peut s'agir d'une réaction à une large détérioration du sentiment de marché (chute des actions). Cependant, il peut également s'agir d'une réaction à une annonce de Coinbase, la plus grande bourse de crypto-monnaies des États-Unis. Coinbase a déclaré avoir été notifié par la SEC américaine au sujet d'une action en justice potentielle contre la société pour ses projets de lancement d'un produit permettant aux investisseurs de gagner des intérêts sur ses avoirs en crypto-monnaies.

 

Analyse technique

Malgré les autres arguments mentionnés dans le paragraphe ci-dessus, nous pensons que le premier, l'approche "vendre le fait", explique le mieux ce qui se passe sur le marché des crypto-monnaies. Cela dit, le plongeon en cours ne conduit pas nécessairement à un retournement de tendance à long terme, car il pourrait s'agir simplement d'une brève correction. Notez que les crypto-monnaies ont connu une chute brutale similaire dans le passé et qu'elle n'a pas été suivie d'une période de baisses plus durables. Voyons ce que nous dit la situation technique des principales crypto-monnaies : BITCOIN, ETHEREUM et RIPPLE.

 

 

BITCOIN

Le bitcoin a chuté d'environ 19 % entre le sommet et le creux de la journée d'hier. Toutefois, si l'on regarde la situation dans son ensemble, on constate que cette chute a à peine dépassé 40 % du mouvement ascendant entamé en juillet. Après une réaction positive du cours sur l'EMA de 100 séances (ligne bleue), le bitcoin a commencé à se redresser et est repassé au-dessus du retracement à 38,2 % du mouvement ascendant susmentionné. Un regard sur le graphique à l'intervalle D1 nous montre également que le plongeon d'hier était loin d'être aussi abrupt que les baisses d'avril et de mai. Le bitcoin évolue près de la zone de cours située entre le retracement à 50 % de la baisse d'avril-mai et le retracement à 23,6 % de la récente impulsion à la hausse. Cette zone a connu quelques réactions des cours au cours du mois dernier et un dépassement serait considéré comme positif.

 

Source: xStation5

 

ETHEREUM

L'ETHEREUM a stoppé son récent mouvement haussier au niveau du retracement à 88,6% du repli amorcé à la mi-mai 2021. Le cours de cette crypto-monnaie a réagi positivement à l'EMA de 55 séances hier dans la zone des 3 015 $. Notez que cette zone est en outre renforcée par le retracement à 50% du mouvement haussier susmentionné. La monnaie a ensuite dépassé le retracement à 61,8 %, qui a servi de limite supérieure à la fourchette de négociation du mois d'août (3 330 $). La réaction positive à la moyenne mobile importante ainsi que le retour au-dessus de la zone de cours de 3 330 $ peuvent être considérés comme une évolution technique positive.

 

Source: xStation5

 

RIPPLE

Un regard sur le RIPPLE nous montre que le cours a atteint un creux au niveau du retracement à 50% du récent mouvement à la hausse. La monnaie s'est ensuite redressée et tente maintenant de remonter au-dessus de la zone de cours marquée par le retracement à 38,2 %. Notez que la ligne de tendance ascendante peut être trouvée légèrement au-dessus de cette zone et passer au-dessus de cet obstacle technique éclaircirait les perspectives à court terme pour les acheteurs.

 

Source: xStation5

 

"Ce matériel est une communication marketing au sens de l'art. 24, paragraphe 3, de la directive 2014/65 /UE du Parlement européen et du Conseil du 15 mai 2014 concernant les marchés d'instruments financiers et modifiant la directive 2002/92 /CE et la directive 2011/61 /UE (MiFID II). La communication marketing n'est pas une recommandation d'investissement ou une information recommandant ou suggérant une stratégie d'investissement au sens du règlement (UE) n°596/2014 du Parlement européen et du Conseil du 16 avril 2014 sur les abus de marché (règlement sur les abus de marché) et abrogeant la directive 2003/6 / CE du Parlement européen et du Conseil et directives 2003/124 / CE, 2003/125 / CE et 2004/72 / CE de la Commission et règlement délégué (UE) 2016/958 de la Commission du 9 mars 2016 complétant le règlement (UE) n°596/2014 du Parlement européen et du Conseil en ce qui concerne les normes techniques de réglementation relatives aux modalités techniques de présentation objective de recommandations d'investissement ou d'autres informations recommandant ou suggérant une stratégie d'investissement et pour la divulgation d'intérêts particuliers ou d'indications de conflits d'intérêt ou tout autre conseil, y compris dans le domaine du conseil en investissement, au sens de la loi du 29 juillet 2005 sur le commerce des instruments financiers. (c.-à-d. Journal des Lois 2019, point 875, tel que modifié). L’ensemble des informations, analyses et formations dispensées sont fournies à titre indicatif et ne doivent pas être interprétées comme un conseil, une recommandation, une sollicitation d’investissement ou incitation à acheter ou vendre des produits financiers. XTB ne peut être tenu responsable de l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent, l’investisseur final restant le seul décisionnaire quant à la prise de position sur son compte de trading XTB. Toute utilisation des informations évoquées, et à cet égard toute décision prise relativement à une éventuelle opération d’achat ou de vente de CFD, est sous la responsabilité exclusive de l’investisseur final. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées. Les performances passées ne sont pas nécessairement indicatives des résultats futurs, et toute personne agissant sur la base de ces informations le fait entièrement à ses risques et périls. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l'effet de levier. 81% de comptes d'investisseurs de détail perdent de l'argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent. Avec le Compte Risque Limité, le risque de pertes est limité au capital investi."

Partager :
Retour