L'Ethereum tente de s'envoler à nouveau

10:36 5 août 2022

 

La deuxième plus grande crypto-monnaie, l'Ethereum a rebondi du support près de 1560 $, et le sentiment autour des crypto-monnaies s'améliore avant le prochain week-end qui pourrait annoncer le retour d'une forte volatilité dans les prochaines heures :

  • Les marchés attendent un rapport NFP faible de l'économie américaine, ce qui pourrait inciter la Réserve fédérale à freiner de nouvelles hausses des taux d'intérêt. La publication des données aura lieu à 14h30, heure française, et pourrait provoquer un pic de volatilité des prix à la fois sur les contrats indiciels et sur le marché des crypto-monnaies ;
  • Aujourd'hui, le bitcoin a de nouveau grimpé au-dessus de 23 000 $, les acheteurs faisant preuve de force en tirant le "roi des crypto-monnaies" vers le haut depuis les creux de la veille. Le prix du BTC s'est dangereusement rapproché de la moyenne des 200 séances sur l'intervalle hebdomadaire ;
  • Le plus grand intérêt du marché reste l'Ethereum, les développeurs sont en train de travailler sur le réseau de test Goerli. Les tests Ethereum initiés par les développeurs seront les derniers avant le passage officiel de la crypto-monnaie à la version 2.0, prévu pour le 19 septembre de cette année ;
  • Un rapport des analystes de Bloomberg Intelligence indique que les institutions pourraient s'intéresser à la crypto-monnaie après le passage d'Ethereum à la version verte 2.0. En outre, l'Ethereum bat le Bitcoin en termes d'utilisateurs actifs, d'adresses et de volume quotidien transféré sur le réseau.
  • Les analystes ont également souligné que les crypto-monnaies pourraient à l'avenir suivre la voie des "ETF", ce qui impliquerait une intensification du travail des régulateurs. Une telle solution pourrait intéresser le plus grand fonds de gestion d'actifs qui se positionne dans le monde des crypto-monnaies, BlackRock - un fournisseur d'ETF connus sous le nom de "iShares". Le fonds a mis l'outil analytique ALADDIN, basé sur l'intelligence artificielle (IA), à la disposition des institutions intéressées par le marché des crypto-monnaies. Le partenariat avec BlackRock a été annoncé hier par Coinbase, la plus grande bourse de crypto-monnaies des États-Unis, ce qui a entraîné une euphorie sur les actions de la société.

    Les frais de transaction sur le réseau Ethereum ont chuté et se sont approchés des niveaux de 3 dollars, vus pour la dernière fois en décembre 2020. La baisse des "frais de gaz" est un soulagement pour le réseau, qui a été à plusieurs reprises alourdi par des prix de transaction élevés. Les frais élevés limitaient l'adoption de l'ETH et freinaient la popularité croissante des jetons NFT et de De-Fi, qui était considéré comme "cher" et non compétitif par rapport aux autres services financiers. À terme, les frais de transaction moyens devraient tomber bien en dessous des niveaux actuels. Source : KAIKO, Etherscan

Graphique de l'Ethereum, intervalle H4. La deuxième plus grande crypto-monnaie tente de franchir définitivement la résistance à court terme près de 1650 $. Une cassure au-dessus de cette limite pourrait annoncer une autre vague de croissance. Sur le graphique, nous pouvons remarquer la formation en double bottom formée les 2 et 4 août. Hier, les baisses se sont de nouveau ralenties à 1560 $ où une forte demande est apparue. Le canal dans lequel évolue le prix est marqué par le retracement de Fibonacci à 38,2% et 21,6%, qui se situe entre 1560 $ et 1650 $. Une hausse au-dessus de 1650 $ pourrait signifier une poursuite du rallye. Le prix de l'Ether est dans une tendance baissière depuis la mi-juillet 2022 et maintient la ligne de tendance. Dans le même temps, un rapport NFP fort pourrait indiquer une baisse des valorisations des actifs risqués. Source : xStation 5

 

"Ce matériel est une communication marketing au sens de l'art. 24, paragraphe 3, de la directive 2014/65 /UE du Parlement européen et du Conseil du 15 mai 2014 concernant les marchés d'instruments financiers et modifiant la directive 2002/92 /CE et la directive 2011/61 /UE (MiFID II). La communication marketing n'est pas une recommandation d'investissement ou une information recommandant ou suggérant une stratégie d'investissement au sens du règlement (UE) n°596/2014 du Parlement européen et du Conseil du 16 avril 2014 sur les abus de marché (règlement sur les abus de marché) et abrogeant la directive 2003/6 / CE du Parlement européen et du Conseil et directives 2003/124 / CE, 2003/125 / CE et 2004/72 / CE de la Commission et règlement délégué (UE) 2016/958 de la Commission du 9 mars 2016 complétant le règlement (UE) n°596/2014 du Parlement européen et du Conseil en ce qui concerne les normes techniques de réglementation relatives aux modalités techniques de présentation objective de recommandations d'investissement ou d'autres informations recommandant ou suggérant une stratégie d'investissement et pour la divulgation d'intérêts particuliers ou d'indications de conflits d'intérêt ou tout autre conseil, y compris dans le domaine du conseil en investissement, au sens de la loi du 29 juillet 2005 sur le commerce des instruments financiers. (c.-à-d. Journal des Lois 2019, point 875, tel que modifié). L’ensemble des informations, analyses et formations dispensées sont fournies à titre indicatif et ne doivent pas être interprétées comme un conseil, une recommandation, une sollicitation d’investissement ou incitation à acheter ou vendre des produits financiers. XTB ne peut être tenu responsable de l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent, l’investisseur final restant le seul décisionnaire quant à la prise de position sur son compte de trading XTB. Toute utilisation des informations évoquées, et à cet égard toute décision prise relativement à une éventuelle opération d’achat ou de vente de CFD, est sous la responsabilité exclusive de l’investisseur final. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées. Les performances passées ne sont pas nécessairement indicatives des résultats futurs, et toute personne agissant sur la base de ces informations le fait entièrement à ses risques et périls. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l'effet de levier. 81% de comptes d'investisseurs de détail perdent de l'argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent. Avec le Compte Risque Limité, le risque de pertes est limité au capital investi."

Partager :
Retour