Nvidia - La nouvelle Ă©toile montante de Wall Street? đź’Ą

16:14 25 mai 2023

L'intelligence artificielle a insufflé une "seconde vie" à l'indice Nasdaq, qui était fortement survendu jusqu'à récemment. Connu pour sa forte proportion d'entreprises technologiques, l'indice a connu l'année dernière ses plus fortes baisses depuis l'éclatement de la bulle Internet. L'année 2023 a apporté un renversement inattendu, avec un retour massif des investisseurs optimistes dans le secteur technologique. La raison ? Le souffle d'air frais associé à l'intelligence artificielle. Le carburant de cette hausse a été fourni aujourd'hui par Nvidia, qui, après une hausse sans précédent d'environ 400% depuis son point bas en octobre, avec une capitalisation boursière d'environ 1 billion de dollars, s'est classée cinquième parmi les entreprises cotées aux États-Unis ayant la plus haute valeur. À la suite des résultats financiers, les actions de Nvidia ont enregistré la plus grande augmentation de capitalisation boursière en une seule journée de l'histoire du marché boursier américain. La valorisation de l'entreprise a augmenté de manière stupéfiante de 200 milliards de dollars en une seule journée.

Course Ă  l'intelligence artificielle

La course mondiale autour de l'intelligence artificielle gagne en intensité, et les entreprises présentes dans l'indice Nasdaq 100, saturé de technologies, connaissent une véritable explosion grâce à la demande croissante de semi-conducteurs avancés qui permettent de mettre à l'échelle la puissance de calcul utilisée dans les réseaux neuronaux. Cette tendance, qui dure depuis plusieurs mois, a reçu aujourd'hui une nouvelle injection de carburant. Le marché boursier aime les innovations technologiques qui alimentent l'imagination des spéculateurs, et le précédent boom des dot-coms, stimulé par l'invention d'Internet, en est peut-être un exemple évident. Les choses abstraites et les inventions révolutionnaires sont difficiles à évaluer, ce qui conduit souvent (comme l'histoire l'a montré) les marchés à tomber dans des états extrêmes, de la panique à une grande euphorie. Bien que la tendance de l'IA soit née dans des circonstances macro-économiques peu favorables aux nouveautés sur le marché (liquidité plus faible, taux d'intérêt élevés, accès difficile au financement externe plus coûteux), elle fleurit comme une fleur qui pousse dans le désert.

Pendule du marché

En 2022, le secteur des semi-conducteurs a été l'un des plus grands perdants, car les investisseurs ont intégré les risques liés aux facteurs géopolitiques et au ralentissement des secteurs du cloud et du jeu vidéo. Menacée par l'agression militaire chinoise, Taïwan - le centre mondial de la production de circuits intégrés haute performance - et la guerre économique entre les États-Unis et la Chine sont apparus en arrière-plan des baisses de l'année dernière. Son résultat a été les sanctions sans précédent imposées par les États-Unis à la Chine, que l'on peut considérer comme un mouvement décisif visant à sécuriser la domination technologique américaine. Sans accès aux dernières technologies et puces fabriquées en technologie de 5 nm et 3 nm, il sera extrêmement difficile pour la Chine de rivaliser avec l'Occident en termes de développement de l'IA. Mais le marché a cessé de se soucier de la géopolitique.

Premier tour

Ce que nous observons aujourd'hui n'est probablement que le "premier tour" et le gagnant ultime de toute la course à l'IA n'est pas encore connu. Cependant, le marché boursier considère le secteur des semi-conducteurs comme le bénéficiaire le plus "évident" de l'IA. Alors que les logiciels ou les plates-formes technologiques peuvent "échouer" et perdre face à la concurrence, la demande de puces semble presque évidente si la puissance de calcul mondiale devait augmenter.

De plus, les plus grandes entreprises de semi-conducteurs ont un avantage. La construction de nouvelles usines de précision dans l'industrie et la redirection des chaînes d'approvisionnement logistique sont extrêmement coûteuses et pourraient prendre probablement des années. C'est pourquoi la concurrence pour des entreprises telles que Nvidia, AMD, Intel et autres géants du secteur n'est même pas visible à l'horizon. Tout comme lors de la ruée vers l'or du Klondike, ce sont ceux qui vendaient les fameux outils et pelles qui ont gagné le plus d'argent, et c'est maintenant que le marché a vu une opportunité pour les puces. Les faiblesses dans le secteur du jeu, le ralentissement de l'informatique en nuage et même le risque de conflit dans le détroit de Taïwan ont été relégués au second plan. Où Wall Street place-t-elle ses plus grands espoirs ?

Nvidia - la préférée des bulls 

Pendant de nombreux mois, Nvidia a été le favori des investisseurs optimistes. C'est dans cette entreprise que les marchés voient le principal bénéficiaire mondial de la demande croissante de puces haute performance. Le marché boursier est prêt à "surpayer" ses actions car les prévisions futures semblent extrêmement optimistes. La société a indiqué qu'elle avait commencé la production pour le secteur de l'IA assez tôt, dès août 2022. Trois mois avant la sortie publique de ChatGPT 3, elle se préparait à répondre à la demande du marché. La société fournit des unités de traitement graphique (GPU) de super performance, largement utilisées dans les centres de données. En commentant ses résultats du premier trimestre, l'entreprise a évoqué plusieurs avantages commerciaux, a décrit le moment actuel comme une révolution informatique et a mis en évidence une "demande croissante" de solutions dans les applications d'IA.

Outre l'évaluation de ses actions, AMD, Intel et Arista Networks gagnent également en valeur, mais pas seulement - presque toutes les entreprises susceptibles de bénéficier de l'IA ont le vent en poupe. La concurrence entre les grandes entreprises de la tech comme Microsoft et Google, qui rivalisent pour perfectionner les modèles linguistiques, et les capacités révolutionnaires de l'intelligence artificielle générative annoncent une véritable percée tant sur le plan technologique que commercial. Gardez cependant à l'esprit que l'euphorie réelle autour de l'IA ne dure que depuis quelques mois, et le marché peut être capricieux. Il est possible que le sentiment évolue "d'une entreprise à l'autre" en fonction des innovations technologiques et des étapes importantes. Le Nasdaq s'est-il intéressé au prochain outil révolutionnaire comparé à Internet ? Très probablement.

Eryk Szmyd, Analyste des marchés financiers chez XTB

"Ce matériel est une communication marketing au sens de l'art. 24, paragraphe 3, de la directive 2014/65 /UE du Parlement européen et du Conseil du 15 mai 2014 concernant les marchés d'instruments financiers et modifiant la directive 2002/92 /CE et la directive 2011/61 /UE (MiFID II). La communication marketing n'est pas une recommandation d'investissement ou une information recommandant ou suggérant une stratégie d'investissement au sens du règlement (UE) n°596/2014 du Parlement européen et du Conseil du 16 avril 2014 sur les abus de marché (règlement sur les abus de marché) et abrogeant la directive 2003/6 / CE du Parlement européen et du Conseil et directives 2003/124 / CE, 2003/125 / CE et 2004/72 / CE de la Commission et règlement délégué (UE) 2016/958 de la Commission du 9 mars 2016 complétant le règlement (UE) n°596/2014 du Parlement européen et du Conseil en ce qui concerne les normes techniques de réglementation relatives aux modalités techniques de présentation objective de recommandations d'investissement ou d'autres informations recommandant ou suggérant une stratégie d'investissement et pour la divulgation d'intérêts particuliers ou d'indications de conflits d'intérêt ou tout autre conseil, y compris dans le domaine du conseil en investissement, au sens de la loi du 29 juillet 2005 sur le commerce des instruments financiers. (c.-à-d. Journal des Lois 2019, point 875, tel que modifié). L’ensemble des informations, analyses et formations dispensées sont fournies à titre indicatif et ne doivent pas être interprétées comme un conseil, une recommandation, une sollicitation d’investissement ou incitation à acheter ou vendre des produits financiers. XTB ne peut être tenu responsable de l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent, l’investisseur final restant le seul décisionnaire quant à la prise de position sur son compte de trading XTB. Toute utilisation des informations évoquées, et à cet égard toute décision prise relativement à une éventuelle opération d’achat ou de vente de CFD, est sous la responsabilité exclusive de l’investisseur final. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées. Les performances passées ne sont pas nécessairement indicatives des résultats futurs, et toute personne agissant sur la base de ces informations le fait entièrement à ses risques et périls. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l'effet de levier. 79% de comptes d'investisseurs de détail perdent de l'argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent. Avec le Compte Risque Limité, le risque de pertes est limité au capital investi."

Partager :
Retour