Résumé quotidien : le rallye des actions perd de son élan

20:06 23 juillet 2020

 

  • Les actions européennes ont peu changé

  • Rapport décevant sur les demandes d'allocations chômage aux Etats-Unis

  • L'or approche du niveau de 1900 dollars

 

Les principaux indices européens ont effacé leurs hausses antérieures et ont terminé la session d'aujourd'hui près de la ligne d'équilibre après que des données récentes aient montré que le moral des consommateurs de la zone euro a chuté de manière inattendue en juillet. De même, le mauvais rapport hebdomadaire sur le chômage aux États-Unis n'a pas amélioré le sentiment de marché. Hier, la directrice de la BCE, Christine Lagarde, a déclaré que le plan de relance contre le coronavirus était un projet très ambitieux, mais que l'allocation des fonds disponibles pourrait être améliorée. Sur le front du Brexit, le négociateur en chef du Royaume-Uni, David Frost, a souligné que les exigences de l'UE obligeraient le Royaume-Uni à suivre les règles de Bruxelles, tandis que son homologue Michel Barnier a déclaré que les deux parties ne peuvent toujours pas s'entendre sur plusieurs points importants tels que les garanties de concurrence loyale et la pêche. Le prochain cycle de négociations aura lieu en août.

 

Les indices américains sont en baisse pendant la séance de négociation d'aujourd'hui, dans un contexte où le rapport sur les demandes d'allocations de chômage aux États-Unis est moins bon que prévu, où le nombre d'infections à Covid-19 est en hausse et où les tensions entre les États-Unis et la Chine se font plus vives. Selon de nombreux commentateurs politiques, la récente décision de fermer le consulat chinois à Houston est une ruse utilisée par le cabinet Trump avant la prochaine élection présidentielle. Le cabinet Trump a perdu beaucoup dans les sondages ces dernières semaines, et sa nouvelle stratégie pourrait consister à rejeter sur la Chine la responsabilité de toutes les difficultés rencontrées par les États-Unis. Bien entendu, la Chine a fermement condamné cette manœuvre et a menacé de représailles.

 

Les investisseurs sont également préoccupés par la situation épidémiologique aux États-Unis. Malgré les affirmations du président Trump selon lesquelles la situation est sous contrôle et des vaccins sont en cours de développement, de plus en plus de cas sont signalés aux États-Unis. En Californie et en Floride, le nombre de nouvelles infections dépasse les 10 000 par jour. Les États-Unis ont également enregistré plus de 1 100 nouveaux décès dus au coronavirus pour un deuxième jour consécutif, y compris une augmentation record du nombre de décès en un jour en Alabama, en Californie, au Nevada et au Texas, selon un rapport de Reuters. La forte augmentation des cas de coronavirus n'est pas favorable au marché du travail américain. Le rapport d'aujourd'hui sur les demandes de prestations de chômage a fait état de la première augmentation depuis le mois de mars. Le nombre d'Américains qui demandent des allocations de chômage a augmenté de 1,42 million alors que le marché en attendait 1,30 million. Si l'on tient compte des données récentes, l'ampleur de la croissance n'est pas nécessairement significative, mais elle indique clairement que le chômage pourrait recommencer à grimper aux États-Unis. Dans ce cas, il s'agit non seulement d'un mauvais signal pour l'économie, mais aussi pour Wall Street, car de nombreuses entreprises pourraient décider de licencier à nouveau des travailleurs en raison d'une baisse de la demande de produits et de services.

C'est pourquoi certains investisseurs attendent avec impatience des plans de relance supplémentaires pour soutenir davantage la reprise économique. Aujourd'hui, le secrétaire d'État Steven Mnuchin a déclaré à CNBC que le plan républicain contre le coronavirus prolongera l'assurance chômage "basée sur un remplacement des salaires d'environ 70 %" et que la Maison Blanche s'efforce de "mettre rapidement en place un autre trillion". 

 

En ce qui concerne les entreprises, les résultats trimestriels de Microsoft et Tesla ont dépassé les attentes des analystes, bien que le rapport de Microsoft indique un ralentissement de la croissance. AT&T a également publié des chiffres meilleurs que prévu, tandis que les résultats de Blackstone ont été conformes aux attentes. Les investisseurs attendent le rapport d'Intel qui sera publié après la clôture du marché.

 

Le cours de l'or a augmenté jeudi en raison des tensions géopolitiques croissantes et des craintes d'inflation. Les métaux précieux se négocient autour de 1 893 $/oz, ce qui est le plus haut niveau en neuf ans et se dirige vers un record de 1 920 $/oz. Pendant ce temps, l'élan haussier de l'argent s'est estompé, mais le métal précieux se négocie toujours au-dessus de 22 $/oz.

 

Les contrats à terme du brut WTI se négocient autour de 41,9 dollars le baril et le Brent autour de 44 dollars le baril jeudi, car les investisseurs craignent que l'augmentation du nombre de décès et d'infections par COVID-19 ainsi que l'escalade des tensions entre Washington et Pékin n'aient un impact négatif sur la demande de pétrole. Les inquiétudes concernant l'offre excédentaire ont également pesé sur le sentiment du marché après que les données de l'API et de l'EIA ont montré que les stocks de brut américain ont augmenté de manière inattendue la semaine dernière. Plus tôt durant la séance, le prix du pétrole était en hausse grâce à la faiblesse du dollar et au moral des consommateurs allemands plus fort que prévu.

 

De nombreuses données devraient être publiées demain. Au cours de la session européenne, les investisseurs pourront prendre connaissance des chiffres des ventes au détail au Royaume-Uni et de nombreux indices PMI manufacturiers et de services de la zone euro. Pendant les heures de bourse aux États-Unis, l'attention sera portée sur les chiffres du PMI de l'industrie manufacturière et des services. En ce qui concerne la saison des résultats, Verizon Inc. et American Express Co. publieront leurs résultats trimestriels.

 

La paire GBPUSD a rebondi sur le support majeur à 1,2676, renforcé par la MM 200 (ligne rouge). Si l'optimisme l'emporte, la résistance à 1,2817 pourrait intervenir. Source : xStation5

 

 

 

 

Informations XTB                                             

X-Trade Brokers DM S.A. (France) - 32 rue de la Bienfaisance - 75008 Paris (France) est la succursale de X-Trade Brokers DM S.A., société polonaise ayant son bureau à - Ogrodowa St. 58 - 00-876 Varsovie (Pologne).

Personne ayant préparé le commentaire de marché

Réda Aboutika, Chief Market Analyst

Autres personnes ayant participé à la préparation du commentaire de marché

N/A       

Autorité de supervision d’XTB France                                    

KNF (régulateur Polonais) et sous le contrôle de l'AMF

Date et heure de la préparation du commentaire de marché

23.07.2020 19:30

Date et heure de la publication du commentaire de marché

23.07.2020 20:00

Groupes de destinataires du commentaire de marché

Clients XTB et clients potentiels

Sources d’informations pertinentes

Reuters, xStation 5 et Bloomberg

Horizon de temps de la recommandation

Ceci n’est pas une recommandation

Lien vers le registre des recommandations

Registre de recommandation disponible sur demande

Nos recommandations, informations et opinions contenues dans cette note ont été compilées ou rassemblées par XTB auprès d'agences d'informations fiables. Cependant, XTB ne saurait être tenu responsable de toute inexactitude ou omission dans cette note. Les prévisions sont basées sur des analyses effectuées par XTB et reposent sur un certain nombre d'hypothèses qui pourraient s'avérer inexactes à l'avenir. XTB ne fournit aucune assurance quant à la réalisation de ces prévisions de marché. Les recommandations générales publiées par XTB ne constituent ni un conseil en investissement au sens de la loi du 29 juillet 2005 relative à la négociation d'instruments financiers, ni une recommandation personnalisée dans le sens ou ces recommandations ne tiennent compte ni des objectifs d'investissement ni de la situation financière du client auquel elles sont présentées.

Les employés du Département d'Analyses ainsi que toutes autres personnes impliquées dans l'élaboration de ce rapport ne sont pas informés des positions prises par XTB sur les instruments financiers. De plus, le Département de Trading ne participe en aucun cas à l'élaboration des rapports ou autres analyses des marchés.

Il existe un conflit d'intérêts entre XTB et le client du fait que XTB élabore des recommandations générales concernant les instruments financiers dont elle dispose dans son offre. En outre, si à la suite d'une recommandation générale, le client conclut une transaction avec XTB, il existe un conflit d'intérêts du fait que XTB soit la contrepartie de la transaction qui est conclue par le client. XTB prend ainsi toutes les mesures appropriées afin de minimiser l'impact de ce conflit d'intérêts.

Nous vous informons que le registre des recommandations est disponible sur demande.

Avertissement : X-Trade Brokers DM S.A. fournit exclusivement un service d’exécution d’ordres. Les informations traitant des marchés ainsi que les analyses fournies ont été développées de manière fiable et avec un devoir de diligence raisonnable, sur la base de sources fiables et dignes de confiance, cependant elles le sont à titre indicatif et ne doivent pas être interprétées comme un conseil ou une sollicitation d’investissement. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. X-Trade Brokers ne peut être tenue responsable de l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent, à condition que X-Trade Brokers DM S.A. agisse avec diligence, l’investisseur final restant le seul décisionnaire quant à la prise de positions sur son compte de trading.Toute personne agissant sur la base de ces informations le fait à ses propres risques. Aucune étude fournie ne tient compte des objectifs d’investissement spécifiques, de la situation financière et des besoins de toute personne particulière qui pourrait la recevoir.

Il est essentiel de noter que les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Accès à des CFD dont le risque de perte est limité au capital investi. Ces instruments présentent un risque extrêmement élevé de par l'utilisation d'un effet de levier.

Partager :
Retour