Bitcoin

Jadis considéré comme un ticket de loterie, le Bitcoin et d'autres crypto-monnaies se sont affirmés comme des actifs dédiés aux portefeuilles de trading. En effet, cette «révolution numérique» est comparable aux ruées vers l'or du XIXe siècle, avec des actifs qui progressent de manière significative, alors que l'intérêt des investisseurs s'intensifie. Mais que sont exactement les cryptomonnaies, et comment pourriez-vous participer à ce boom technologique sans connaissances informatiques ?

Les informations clés sur le Bitcoin (BTC) et autres Crypto-monnaies

Lancé par le mystérieux Satoshi Nakamoto, le Bitcoin est une crypto-monnaie numérique qui a été créée en 2009 afin de faire office de méthode de paiement virtuelle. Grâce à plusieurs caractéristiques clés, c'est l'une des plus grandes innovations financières de ces dernières années:

  • La sécurité - Les informations sur les transactions effectuées avec bitcoin sont cryptées grâce à la technologie appelée "blockchain". La blockchain est un registre public partagé sur lequel repose tout le réseau. L'intégrité de la “blockchain” est renforcée par la cryptographie, et la vérification continue semble être pratiquement invulnérable, au moment où nous écrivons ces lignes.
  • La vitesse - Les paiements en Bitcoin sont effectués en ligne. Dans la mesure où les transferts de fonds s'effectuent sans intermédiaires, les paiements sont traités beaucoup plus rapidement.Comme le note Nakamoto dans son livre blanc: “Ce dont nous avons besoin, c'est d'un système de paiement électronique basé sur une preuve cryptographique et non sur la confiance, permettant à deux parties de traiter directement entre elles sans avoir besoin d'un tiers de confiance”.
  • La disponibilité -  Les transferts de Bitcoin ne se limitent pas aux jours de la semaine ou aux jours fériés. En effet, il est possible d'envoyer de l'argent 24 heures sur 24, sept jours sur sept. Par ailleurs, les transactions sont approuvées pratiquement toutes les 10 minutes.
  • Low costs - Au moment où nous écrivons ces lignes, le bitcoin est considéré par certaines personnes comme une alternative potentiellement moins chère pour le transfert d'argent, en particulier pour les transferts de montants élevés. Cela s’explique par le manque d'intermédiation bancaire.
  • Anonymat - Il n’y a pas de conditions particulières concernant les ouvertures de comptes et ces derniers sont anonymes. Cela rend le transfert d'argent complètement sécurisé et intraçable - la seule chose que l'utilisateur obtient sur le compte est un identifiant avec 54 caractères et un mot de passe.
  • Décentralisation - Le Bitcoin n'est pas soutenu par les gouvernements ou les banques centrales. Cela  signifie qu'il n'est pas “réglementé” par la politique monétaire des Etats. En effet, les informations sur les soldes des comptes Bitcoin sont stockées dans plusieurs emplacements à travers le monde, tous sous la même forme. Cela le rend plus sûr par rapport aux banques traditionnelles, qui ont un système de base de données centralisée.
  • Une quantité limitée -  Selon les fondateurs du Bitcoin, environ 21 millions de bitcoins seront créés d'ici 2140. Pour l’heure; environ 16,5 millions de bitcoins sont déjà en circulation, et le rythme auquel les prochains seront “minés” est amené à ralentir. Ces facteurs ont largement contribué à la popularité du bitcoin, qui se reflète dans sa valeur marchande.

Qu’est ce que le Bitcoin ?

Le Bitcoin est une forme de monnaie numérique, créée et conservée électroniquement. Contrairement aux monnaies traditionnelles, comme les dollars ou les euros, les bitcoins ne sont pas imprimés.

Les Bitcoins sont produits par des “mineurs” qui utilisent des ordinateurs et des logiciels qui ont vocation à résoudre des problèmes mathématiques.

A l’image d’autres monnaies, le Bitcoin est utilisé à des fins de paiement car il devient une alternative viable aux monnaies traditionnelles. Par ailleurs, nous observons que de plus en plus d'institutions, de magasins ou d'autres entreprises commencent à accepter bitcoin parce qu'il a beaucoup d'avantages par rapport aux virements bancaires, où l'argent doit transiter par plusieurs banques.

Une autre différence significative entre les cryptomonnaies et les monnaies traditionnelles : ils s’agit des banques centrales. L'objectif de ces dernières est de stabiliser leurs monnaies. Ces dernières peuvent produire plus d'argent pour réduire leurs dettes, dévaluant ainsi leurs monnaies locales.

Cependant, il n'existe pas de banque centrale pour le Bitcoin. Un livre de compte indépendant fournit des informations sur le statut de propriété de tous ses utilisateurs et l'historique des transactions entre eux. Pour ouvrir un compte "crypté" il suffit de télécharger l'application et de générer un login et un mot de passe. Le compte est complètement anonyme, il n'y a pas d'exigences formelles pour le titulaire du compte C’est ainsi que nous comprenons la signification du terme «crypto», puisque les informations du compte sont cryptées.

La façon dont le cryptage se déroule est une révolution dans le domaine de la technologie de l'information. C’est la technologie "Blockchain".

La technologie Blockchain

Essayons d'illustrer cette technologie comme un ensemble de blocs. Un bloc symbolise l'état des comptes de cryptomonnaies vu par tous les utilisateurs de Bitcoin. Chaque nouveau bloc contient des informations sur toutes les nouvelles transactions qui modifieront l'état du compte initial.

Un nouvelle transaction, pour s'adapter à aux autres blocs, doit être crypté de manière appropriée. Lorsque cela se produit, il est rattaché à celui-ci, de nouvelles transactions sont terminées et les Bitcoins sont transférés entre les utilisateurs.

Si nous essayons d'enlever ou de remplacer un bloc du bas de la tour, la structure blockchain sera entièrement détruite. En effet, chaque bloc de la tour à la même information que le bloc précédent (en matière de coding). Le remplacement d'un bloc par d'autres informations entraînerait l'absence de correspondance avec le bloc précédent. De plus, ils déconnecteraient tous les blocs qui le suivent. Par conséquent, l'information contenue dans cette tour serait considérée comme fausse. C'est pourquoi la technologie blockchain peut être considérée comme innovante dans le domaine de la sécurité.

Le Trading de Bitcoin

Méthode n°1: le chiffrement des données

Comme vous le savez, nous pouvons générer des Bitcoins au travers de l'exploitation minière. En 2009, chaque bloc miné rapportait une récompense de 50 BTC. De nos jours, vous pouvez acheter du matériel de cryptage spécialisé et vous serez payé en bitcoins pour votre contribution au système informatique. Cependant, cela nécessite une connaissance spécialisée de la programmation et du matériel informatique de pointe.

Méthode n°2 : les achats de Bitcoins

Vous pouvez également créer un compte de crypto-monnaies anonyme et acheter des Bitcoins via les marchés financiers. Cependant, les risques de cette méthode sont un peu plus importants.

Tout d'abord, lors de l'ouverture d'une transaction sur les crypto-monnaies, les fonds ne sont pas dans votre compte bancaire, mais sur le compte de Trading.

Par ailleurs, si vous perdez votre nom d'utilisateur et mot de passe, ou si quelqu'un vole les coordonnées de votre compte, vous pouvez perdre vos cryptocurrencies, sans la possibilité de demander de l'aide. Il n'y a pas de moyens pour récupérer des données perdues ou des bitcoins volés.

Par ailleurs, si vous perdez votre nom d'utilisateur et mot de passe, ou si quelqu'un vole les coordonnées de votre compte, vous pouvez perdre vos cryptocurrencies, sans la possibilité de demander de l'aide. Il n'y a pas de moyens pour récupérer des données perdues ou des bitcoins volés.

Méthode n°3 : Le Trading de CFD sur Bitcoins

Enfin, vous avez la possibilité de trader les Bitcoins en utilisant des CFD (contract for difference). Vous n'êtes pas familier avec le terme ? Le CFD vous permet de prendre position sur le Bitcoin et d’anticiper son augmentation ou son recul. Il est important de se rappeler qu'en tant que produit dérivé, vous ne possédez pas réellement les Bitcoins. Vous spéculez simplement sur le mouvement des prix (hausse ou baisse).

Si vous supposez que le prix de Bitcoin va baisser, vous devez vendre l’actif. En revanche, si vous supposez que le prix de Bitcoin va augmenter, vous devez acheter l’actif.

Cette méthode de Trading peut être un avantage compte tenu du fait que Bitcoin, et le marché des crypto-monnaies, est sujet à des forts mouvements de prix (forte volatilité). Toutefois, lorsque vous tradez des Bitcoins sur CFD, vous négociez des produits à effet de levier et ceux-ci peuvent comporter un risque élevé pour votre capital, car les prix peuvent évoluer rapidement contre vous.

La valorisation du Bitcoin

La première question que se pose les investisseurs est de savoir quelle est la valeur intrinsèque d'un actif. La valeur intrinsèque nous indique ce que vaut un bien pourvu que nous ayons tous les éléments d'information à notre disposition. Dans la mesure où ce n’est pas toujours le cas, nous devons faire des hypothèses et des estimations. C’est pourquoi, la valeur intrinsèque est un concept vague. Dans le cas des actions, si nous connaissons les rapports financiers et la situation économique, nous pouvons faire des hypothèses sur les développements futurs et estimer les bénéfices futurs. Bien sûr, les analystes feront des hypothèses différentes et arriveront ainsi à des évaluations parfois radicalement différentes.

Le Bitcoin ne réalise pas de bénéfices et ne verse pas de dividendes, donc les analyses applicables aux actions ne fonctionnent pas. Parce que Bitcoin ne représente aucune économie, nous ne pouvons pas le traiter comme une monnaie traditionnelle qui pourrait être modélisée en utilisant des variables macroéconomiques et des taux d'intérêt. L'une des approches pour définir la valeur intrinsèque de l’actif, pourrait être mesurer l'utilité de Bitcoin comme moyen de paiement.

L'objectif principal du Bitcoin et de la technologie blockchain est de faciliter les paiements. Ces paiements s'effectuent hors du système bancaire traditionnel. Pour l’heure, les frais pour les mineurs fluctuent mais sont en moyenne de 2 $ par transaction. Evidemment, ces frais sont nettement inférieurs aux coûts de transfert d'argent par l'intermédiaire d'un système bancaire qui, en Europe, se situe généralement entre 5 et 10 euros. Du point de vue de l'utilisateur, la blockchain est moins cher. Cependant, le coût total d'un transfert est une combinaison de frais et les mineurs reçoivent une récompense en raison du minage. Cette récompense est actuellement de 12,5 BTC par bloc et devrait diminuer au fil du temps. Lorsque  les 21 millions de Bitcoins seront en circulation, les mineurs seront récompensés uniquement au travers des frais de transfert.

Au prix Bitcoin de 4300 $, une récompense est estimée à près de 54 000 $. Parce qu'il y a environ 1800 transactions confirmées dans chaque bloc, ce "coût" peut être réparti entre les mineurs et, ajouté à une commission, il augmente le coût réel de confirmation  de 31,86 $ d'une transaction dans la blockchain. Toutefois, nous savons plus ou moins comment la récompense pour la résolution d'un bloc va diminuer. Pour simplifier, nous supposons que les frais payés par un utilisateur resteront constants à 2 $ par transaction. Nous supposons également que le prix Bitcoin augmente de 10% par an, à un rythme beaucoup plus lent que jusqu'à présent. Nous ne savons pas combien de transactions seront traitées dans un bloc à l'avenir, mais en raison de l'implémentation de SegWit2x (qui est déjà en cours), nous supposons que cette capacité va doubler. De cette façon, nous arriverons à un coût de transaction de 14,02 $ en 2022 et de 5,90 $ en 2032.

Veuillez noter que les données présentées ne sont qu'une prédiction et qu'elles ne sont pas un indicateur fiable des performances à venir.

Dans la simulation ci-dessus, un coût de transaction utilisant des Bitcoins atteint le coût du système bancaire qu'en 2032, mais nous estimons que le système bancaire s'adaptera et qu’il offrira des frais beaucoup plus compétitifs qu’aujourd'hui. Toutefois, il faut garder à l'esprit que lorsque nous changeons les hypothèses sur le montant des transactions en bloc, nous pouvons obtenir des résultats différents. En outre, il se pourrait que des technologies rivales (y compris celles de blockchain) captent des parts de marché du Bitcoin en offrant des services moins chers et plus efficaces. Par conséquent, la simulation ci-dessus est produite à des fins démonstratives.

Les rivaux du Bitcoin

Dans cette section, nous allons décrire quatre autres crypto-monnaies majeures: Ethereum, Litecoin, Ripple et Dash.

Ethereum (ETHUSD) le contrat CFD Ethereum est indexé sur l’Ethereum. Cette crypto-monnaie est perçue comme un concurrent du Bitcoin. Et ce, bien qu'il ait un ensemble plus large d'applications. Un système de confirmation est similaire à celui du Bitcoin et les mineurs reçoivent des Ethers en récompense pour avoir complété un bloc.

Litecoin (LTCUSD) est un CFD basé sur le Litecoin. Il a été initialement créé afin d’améliorer le Bitcoin car il est basé sur un code très similaire.

Ripple (XRPUSD) est un CFD basé sur le Ripple. Il est un peu différent car c’est une crypto-monnaie qui n'est pas minée. Il y a 100 milliards de XRP en circulation et une unité est détruite lorsqu'une transaction est confirmée. Le Ripple est censé être un système de transaction en temps réel et certaines banques expérimentent la devise.

Dash (DSHUSD) est un CFD basé sur le Dash. Cette blockchain dispose d'un système de confirmation de deux niveaux censé être moins cher et plus efficace. La technologie InstantX promet des délais de confirmation d’environ quatre secondes.

L’avenir du Bitcoin

Quel sera l'avenir du BTC? C'est difficile à dire. La seule chose que nous savons, c'est que nous avons un nombre limités de Bitcoin. D’autant plus que la quantité de bitcoins qui entrent en circulation.

Chaque 210 000 blocs, la rémunération des mineurs est divisée par deux. Au début, c'était 50 BTC, puis 25 BTC, et actuellement la rémunération est de 12,5 BTC. Au moment où nous écrivons ces lignes, il y a environ 16,5 millions de bitcoins en circulation. Par conséquent, il ne reste que 4 500 000 BTC à extraire et leur offre à la circulation diminuera, ce qui constitue un facteur déflationniste important pour cette crypto-monnaie.

Le Bitcoin, qui est une technologie qui occupe une position dominante sur le marché des cryptomonnaies et c’est une monnaie de réserve pour d'autres crypto-monnaies. Des transactions dans d'autres cryptocurrencies sont effectuées avec lui, tout comme les transactions en devises effectuées en utilisant le dollar américain.

Avertissement : X-Trade Brokers DM S.A. fournit exclusivement un service d’exécution d’ordres. Les informations traitant des marchés ainsi que les analyses fournies ont été élaborées à partir de sources fiables et de confiance cependant elles le sont à titre indicatif et ne doivent pas être interprétées comme un conseil ou une sollicitation d’investissement. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. X-Trade Brokers ne peut être tenue responsable de l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent, l’investisseur final restant le seul décisionnaire quant à la prise de positions sur son compte de trading.Toute personne agissant sur la base de ces informations le fait à ses propres risques. Aucune étude fournie ne tient compte des objectifs d’investissement spécifiques, de la situation financière et des besoins de toute personne particulière qui pourrait la recevoir.

Il est essentiel de noter que les performances passées ne préjugent pas des performances futures.