Introduction à la Gestion du Risque

  • Devenez un investisseur
6 minute(s)

La gestion de risque est un des concepts clefs pour réussir à long terme sur les marchés financiers – il est aussi un des aspects du trading les plus négligés ou sous-estimés.

Cette leçon vous apprendra :

  • En quoi la gestion du risque est-elle une partie essentielle du trading ?
  • Quels sont les éléments d’une stratégie de trading efficace ?
  • Qu’est-ce que le risk/reward ? Quels sont les ratios de risque et comment peuvent-ils soutenir votre stratégie ?

La gestion de risque est un des concepts clefs pour réussir à long terme sur les marchés financiers – il est aussi un des aspects du trading les plus négligés ou sous-estimés. Mais pourquoi la gestion du risque est-elle si importante ? Comment pouvez-vous l’intégrer dans vos propres stratégies ?

Vous pouvez être le plus doué des traders avec une vision instinctive pour saisir les opportunités d’investissement et faire quand même exploser votre compte seulement à cause d’une mauvaise décision sans une bonne gestion du risque. Bien que talentueux ou expérimenté, vous prenez le risque d’enregistrer toujours des pertes. Même les meilleurs traders au monde encaissent des pertes - cela fait partie du métier. C’est pour cette approche est si importante pour réussir.  

Les règles de la gestion de risque sont très facile à saisir – même pour les néophytes – mais elles peuvent s’avérer difficile à appliquer, à cause des émotions poussées à l’extrême quand il s’agit de placer son argent sur les marchés financiers.

Avant d’avancer vers les techniques spécifiques de gestion de risque, regardons comment la gestion de l’argent constitue un élément essentiel d’une stratégie de trading à succès.

Les éléments d’une stratégie de trading performante

Une stratégie gagnante est constituée de trois éléments :

  • Un plan de trading simple et défini : Il s’agit par exemple d’avoir des points d’entrée ou sortie spécifiques ou trader en suivant la tendance. Vous pouvez également utiliser des moyennes mobiles pour identifier un retournement de tendance ainsi qu’un stochastique pour déterminer s’il est opportun d’entrer en position. L’utilisation d’un RSI peut aussi s’avérer intéressant pour confirmer la force d’une tendance. Quelle que soit votre stratégie, elle doit être unique - finalement c’est vous qui l’utilisez – et pour finir, appliquez-la.
  • Contrôler vos émotions : si vous avez testé votre stratégie sur les deux types de comptes, le compte démo et le réel, vous pouvez observer une différence entre les résultats.  En effet, dès que vous investissez avec votre argent, la psychologie joue un rôle clef. Les émotions telles que la peur, la cupidité ou l’enthousiasme peuvent vous empêcher de suivre votre plan, et potentiellement, vous faire perdre. En règle générale, il est recommandé de laisser courir vos gains et de limiter vos pertes le plus tôt possible. Maîtriser vos émotions et suivre votre plan de trading peuvent vous aider.
  • Money management : il s’agit de déterminer les paramètres de votre position: volume (lot), valeur de point (pip) ainsi que les niveaux stop loss et take profit. Un bon money management est vital pour être performant sur le long terme. Il vous aide à maximiser les profits et à minimiser les pertes. Il évite également une exposition trop importante.

Prendre ces éléments en considération permet de tendre vers des profits maximisés et des pertes minimisées . Si vous utilisez uniquement deux des trois éléments ci-dessus, tôt ou tard, vous passerez par une perte considérable qui aurait pu être évitée. Une des clefs de trading est de rester “‘en vie” le plus longtemps possible.

Quels sont donc les éléments constituants un bon money management ? Observons quelques techniques qui pourraient vous aider à contrôler votre risque :

  • La taille de la position (lot) ;
  • Le Hedging – prendre plusieurs positions en même temps sur des marchés opposés ;
  • Trader pendant certaines heures ;
  • Les niveaux Stop Loss et Take Profit ;
  • Savoir quand prendre les pertes ;

Voici un exemple où un de ces éléments est ignoré. Dans cet exemple, le capital de votre compte est de 10 000 EUR et vous vendez 2.7 lots EUR/USD avec un effet de levier de 30 :1. Vous décidez de ne pas mettre de stop loss sur cette transaction. La marge immobilisée pour cette position est de 8.991 EUR soit la quasi-totalité de vos fonds en vous laissant une petite marge pour tout mouvement négatif du prix. Chaque pip (0.0001 sur l’EUR/USD) impactera plus ou moins 23.04€.

Observons ce qui peut arriver. Une annonce économique est publiée et les marchés réagissent en renforçant l’euro, qui s’apprécie de 25 pips contre l’USD. Votre perte latente est alors d’environ -576€ , soit presque la moitié de vos fonds disponibles. Avant de pouvoir décider quoi faire ensuite – couper ses pertes, ajouter un stop loss pour prévenir des pertes futures, ou réduire la taille de la position – un nouveau mouvement de 25 pips haussier intervient, ce qui augmente votre perte à nouveau de 576€. Vous subissez alors une perte de 1152€ pour un mouvement de 50 pips contre vous.

Cette transaction est un exemple clair d’une position sans stop loss et du danger que cela représente sur votre compte.

Gérer le risque

A l’instar de ce que nous évoquions précédemment, même les meilleurs des traders souffrent de pertes à un moment donné. L’intérêt est de limiter vos pertes à un niveau plus facile à accepter. De cette façon, vous pourrez trader plus longtemps, augmentant vos chances de faire des opérations fructueuses. Pour établir un bon équilibre entre le rendement et le risque, il est possible de définir un risk/reward:  2 :1 (objectifs profits 2 fois plus élevés que vos objectifs de pertes) ou même 3 :1 (trois pertes sont égales à un gain).

De cette façon, même si vous subissez trois pertes, seuls deux gains seront suffisants pour être rentable. Il ne s’agit pas d’une règle primordiale à suivre, mais elle peut vous aider à visualiser une certaine approche de la gestion de risque.

Prenons en exemple deux traders qui commencent, avec 10,000 EUR chacun et utilisent un risk/reward 2:1, ils appliquent cependant un money management différent dans leur trading. Le premier trader utilise une approche très agressive, en risquant 60% de son capital sur chaque transaction et en cherchant à prendre un profit à 120%. Le second trader est beaucoup plus conservateur et il risque que 5% de ses fonds et cible un profit de 10%. Pour simplifier les calculs,  admettons que les deux traders ont la même série de dix trades et qu’un trade sur deux est gagnant.

Les tableaux ci-dessus montrent les résultats des deux traders utilisant des niveaux différents de gestion de risque.

Malgré un pourcentage identique de trade gagnant et perdant des deux stratégies, le même capital initial et la même approche de risk/reward  2 :1, les résultats finaux diffèrent drastiquement, la seule différence étant leurs money management.  L’approche agressive du premier trader a eu comme résultat une perte de 47% tandis que le second trader jouit d’un profit total de presque 25% soit 2,462€. Vous pouvez donc voir comment un ajustement minime de votre gestion de risque peut impacter positivement votre compte.

En conclusion, la gestion de risque fait partie intégrante d’une stratégie de trading. Un trader averti sait combien il peut risquer, mais en tant que néophyte vous devrez faire tout votre possible pour éviter des pertes importantes. 

Les pertes font partie du trading et sont inévitables, mais il est essentiel que vous sachiez comment les gérer. La gestion des profits est un autre aspect. Un trader performant doit trouver un équilibre entre les deux résultats possibles d’une transaction – il maximise le profit tandis qu’il minimise la perte.

"Ce matériel est une communication marketing au sens de l'art. 24, paragraphe 3, de la directive 2014/65 /UE du Parlement européen et du Conseil du 15 mai 2014 concernant les marchés d'instruments financiers et modifiant la directive 2002/92 /CE et la directive 2011/61 /UE (MiFID II). La communication marketing n'est pas une recommandation d'investissement ou une information recommandant ou suggérant une stratégie d'investissement au sens du règlement (UE) n°596/2014 du Parlement européen et du Conseil du 16 avril 2014 sur les abus de marché (règlement sur les abus de marché) et abrogeant la directive 2003/6 / CE du Parlement européen et du Conseil et directives 2003/124 / CE, 2003/125 / CE et 2004/72 / CE de la Commission et règlement délégué (UE) 2016/958 de la Commission du 9 mars 2016 complétant le règlement (UE) n°596/2014 du Parlement européen et du Conseil en ce qui concerne les normes techniques de réglementation relatives aux modalités techniques de présentation objective de recommandations d'investissement ou d'autres informations recommandant ou suggérant une stratégie d'investissement et pour la divulgation d'intérêts particuliers ou d'indications de conflits d'intérêt ou tout autre conseil, y compris dans le domaine du conseil en investissement, au sens de la loi du 29 juillet 2005 sur le commerce des instruments financiers. (c.-à-d. Journal des Lois 2019, point 875, tel que modifié). L’ensemble des informations, analyses et formations dispensées sont fournies à titre indicatif et ne doivent pas être interprétées comme un conseil, une recommandation, une sollicitation d’investissement ou incitation à acheter ou vendre des produits financiers. XTB ne peut être tenu responsable de l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent, l’investisseur final restant le seul décisionnaire quant à la prise de position sur son compte de trading XTB. Toute utilisation des informations évoquées, et à cet égard toute décision prise relativement à une éventuelle opération d’achat ou de vente de CFD, est sous la responsabilité exclusive de l’investisseur final. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées. Les performances passées ne sont pas nécessairement indicatives des résultats futurs, et toute personne agissant sur la base de ces informations le fait entièrement à ses risques et périls. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l'effet de levier. 81% de comptes d'investisseurs de détail perdent de l'argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent. Avec le Compte Risque Limité, le risque de pertes est limité au capital investi."