Le marché de l'Or

4 minute(s)

L’Or a été l’un métaux précieux les plus prisés pendant des siècles et à travers les différentes civilisations, et a récemment permis la rapide conquête du continent américain lors de la « ruée vers l’Or ». Aujourd’hui le métal jaune est surtout apprécié pour sa valeur ornementale, mais les investisseurs s’y intéresse particulièrement en période de crise économique pour se protéger de l’inflation. Pour comprendre le marché de l’Or, il est important de comprendre son histoire et son utilité.

1971, la fin de l’étalon Or

L’or a commencé à prendre la place que nous lui connaissons de nos jours pour donner suite aux accords de Bretton Woods, issus de la conférence du même nom en juillet 1944. Ces accords établissent le Gold Exchange Standard afin d’assurer la stabilité du marché des changes, avec une convertibilité dollar-or fixée à 35$ l’once. Deux organismes toujours présents actuellement voient le jour à la suite de cette conférence : La BIRD (Banque Internationale des Règlements D) et le FMI (Fonds Monétaire International). Le FMI a pour but d’assurer la stabilité monétaire internationale. Pour ce faire, chaque banque centrale doit détenir un pourcentage d’or et de devises en réserves. Cependant, l’apparition des DTS (Droits de Tirages Spéciaux) permettent de contourner les réserves d’or nécessaire.

Richard Nixon met fin à l’étalon or et à la convertibilité du dollar en or le 15 août 1971, permettant ainsi aux Etats-Unis entre autres de maîtriser leur déficit, un déficit commercial dû aux dépenses liées à la guerre du Vietnam et à la compétitivité du Japon et des pays Européens. A ce moment, la masse totale de dollars à travers le monde avoisine les 53 milliards de dollars, soit cinq fois plus que la quantité stockée par le Trésor américain.

Nixon met également en place une série de mesure dont notamment des réductions d’impôts et une hausse des taxes sur les produits importés, accompagnés d’un gel des prix et des salaires. Il est tout de même contraint à procéder à une première dévaluation du dollar à hauteur de 7,9% à la fin 1971, puis une seconde dévaluation à hauteur de 10% en février 1973. Ces dévaluations ont par la suite débouché sur le premier choc pétrolier.

Un marché régit par l’offre et la demande

Comme chaque matière première, le cours de l’or dépend principalement de la confrontation entre offre et demande. L’or est coté en dollar/once et représente la valeur refuge par excellence.

La demande en or peut se décomposer en plusieurs parties :

  • Demande pour les bijoux ;
  • Demande pour la fabrication de produits technologiques ;
  • Demande pour investissement ;
  • Demande en provenance des Banques Centrales et autres institutions.

Les données réelles des sociétés de production telles que Barrick Gold ou Newmont Mining apportent des données importantes sur le cotés offre du marché de l’or.

Les cours de l’or fluctuent sous l’influence de plusieurs facteurs :

  • La demande mondiale d’or

  • Les fluctuations du dollar

  • La politique Banque Centrale

  • L’inflation ou la déflation

L’or : Valeur Refuge

L’or est considéré comme une valeur refuge, et va être très demandé en période d’incertitude ou d’aversion au risque. Cela explique principalement la corrélation négative entre les indices boursiers (actifs dits risqués) et l’or (valeur refuge).

  • Lorsque les perspectives économiques ou politiques sont incertaines, les opérateurs se ruent vers l’or.
  • Lorsque que les perspectives économiques ou politiques s’améliorent, les investisseurs se délaissent de l’or détenu en portefeuille et se tournent vers des actifs plus risqués.
  • L’or est également utilisé pour du hedging (opération de couverture) contre les risques inflationnistes ou les dévaluations monétaires.d

Chez XTB, vous pouvez intervenir à l’achat, ou à la vente, sur l’or disponible sous le symbole « GOLD ».

Trader sur l’Or avec les CFD

Chez XTB, vous pouvez intervenir à l’achat, ou à la vente, sur l’or disponible sous le symbole « GOLD ».

Si vous anticipez une hausse des cours de l’Or, vous pouvez acheter des CFD basés sur l’or en vue de réaliser un bénéfice lors de la clôture de votre position acheteuse. Si vos anticipations se réalisent, votre bénéfice correspondrait à la différence entre votre prix d’achat et le prix auquel vous avez clôturé votre position.

Si vous anticipez une baisse des cours de l’or, vous pouvez vendre des CFD basés sur l’or en vue de réaliser un bénéfice lors de la clôture de votre position vendeuse. Si votre anticipation se réalise, votre bénéfice correspondrait à la différence entre votre prix de vente et le prix auquel vous avez clôturé votre position.

"Ce matériel est une communication marketing au sens de l'art. 24, paragraphe 3, de la directive 2014/65 /UE du Parlement européen et du Conseil du 15 mai 2014 concernant les marchés d'instruments financiers et modifiant la directive 2002/92 /CE et la directive 2011/61 /UE (MiFID II). La communication marketing n'est pas une recommandation d'investissement ou une information recommandant ou suggérant une stratégie d'investissement au sens du règlement (UE) n°596/2014 du Parlement européen et du Conseil du 16 avril 2014 sur les abus de marché (règlement sur les abus de marché) et abrogeant la directive 2003/6 / CE du Parlement européen et du Conseil et directives 2003/124 / CE, 2003/125 / CE et 2004/72 / CE de la Commission et règlement délégué (UE) 2016/958 de la Commission du 9 mars 2016 complétant le règlement (UE) n°596/2014 du Parlement européen et du Conseil en ce qui concerne les normes techniques de réglementation relatives aux modalités techniques de présentation objective de recommandations d'investissement ou d'autres informations recommandant ou suggérant une stratégie d'investissement et pour la divulgation d'intérêts particuliers ou d'indications de conflits d'intérêt ou tout autre conseil, y compris dans le domaine du conseil en investissement, au sens de la loi du 29 juillet 2005 sur le commerce des instruments financiers. (c.-à-d. Journal des Lois 2019, point 875, tel que modifié). L’ensemble des informations, analyses et formations dispensées sont fournies à titre indicatif et ne doivent pas être interprétées comme un conseil, une recommandation, une sollicitation d’investissement ou incitation à acheter ou vendre des produits financiers. XTB ne peut être tenu responsable de l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent, l’investisseur final restant le seul décisionnaire quant à la prise de position sur son compte de trading XTB. Toute utilisation des informations évoquées, et à cet égard toute décision prise relativement à une éventuelle opération d’achat ou de vente de CFD, est sous la responsabilité exclusive de l’investisseur final. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées. Les performances passées ne sont pas nécessairement indicatives des résultats futurs, et toute personne agissant sur la base de ces informations le fait entièrement à ses risques et périls. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l'effet de levier. 81% de comptes d'investisseurs de détail perdent de l'argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent. Avec le Compte Risque Limité, le risque de pertes est limité au capital investi."