Comment commencer à trader le S&P 500?

Rubriques connexes:
Temps de lecture: 17 minute(s)
L'indice S&P 500 est reconnu comme la principale mesure de l'évolution de l'économie américaine et du sentiment du marché. L'indice est surveillé par des analystes du monde entier.

L'indice Standard and Poor's 500 est reconnu comme l'une des principales mesures de la vigueur de l'économie américaine. L'indice a un rendement annuel moyen de près de 14 %, ce qui encourage de nombreux investisseurs. L'investissement dans le S&P 500 est considéré comme un témoignage de confiance dans l'économie et le succès américains.

L'un des investisseurs les plus populaires ayant fait fortune avec le S&P 500 est Warren Buffet, qui a commencé à investir dans les entreprises américaines dans les années 1960 en achetant un fonds nouvellement créé qui suivait le comportement des actions de 500 grandes entreprises américaines. Buffet a argumenté sa décision en croyant en la «force» et la «croissance» de l'économie américaine comme étant celle qui possède le plus de capital et le soi-disant «smart money». Le marché boursier, cependant, s'accompagne d'émotions et l'indice connaît également de la volatilité. C'est pourquoi les dérivés financiers tels que les contrats à terme basés sur le prix du S&P 500 sont devenus populaires au fil des années.

Dans cet article, nous décrirons ce qu'est réellement l'indice S&P 500, comment il est construit et comment commencer à le trader et à y investir.

Qu’est ce que l’indice S&P500?

L'indice S&P 500 est un indice qui suit la capitalisation boursière de 500 sociétés constituantes en mesurant la valeur de leurs actions admises au trading public (flottant). L'index tel que nous le connaissons aujourd'hui a été créé en 1957 bien que les travaux pour créer un tel index se soient poursuivis.

La capitalisation boursière de chaque société est calculée en multipliant le nombre d'actions par le cours actuel de l'action. Si une entreprise possède 5 millions d'actions actuellement détenues par des actionnaires et que le cours actuel de l'action est de 400 $, la capitalisation boursière (ou valeur) de l'entreprise est de 2 milliards de dollars. En termes simples, la valeur de l'entreprise est de 2 millions de dollars. Si nous additionnons la capitalisation boursière de toutes les sociétés cotées dans l'indice, nous obtenons la valeur totale de l'indice.

Cependant, il faut tenir compte du fait que chaque entreprise du SP500 a son propre poids spécifique, obtenu en divisant la capitalisation boursière individuelle de l'entreprise par la capitalisation boursière totale du S&P 500. Ce sont donc les plus grandes entreprises qui ont la plus grande influence sur la valeur et la cotation de l'indice.

Secteurs des sociétés constituantes de l’indice S&P 500 :

  • Technologies de l’information: ca. 28%

  • Santé: ca. 13%

  • Biens de consommation: ca. 13%

  • Finance: ca. 11.0%

  • Communication: ca. 11%

  • Industrie: ca. 8%

  • Produits de consommation: ca. 5.5%

  • Energie: ca. 3%

  • Immobilier: ca. 2.5%

  • Matériaux: ca. 2.5%

  • Services: ca. 2.5%

Origines du S&P 500

L'histoire de l'indice commence avec Henry Varnum Poor, qui fonde Poor's Publishing en 1860 et publie un guide de l'investisseur sur l'industrie ferroviaire, une innovation à l'époque (cas bien connu de bulle spéculative sur les compagnies ferroviaires). En 1923, la Standard Statistics Company commence à noter les obligations hypothécaires et crée un indice comprenant 233 sociétés américaines calculé chaque semaine. La société, 3 ans plus tard, développe un indice de 90 sociétés et commence à introduire des cotations quotidiennes. En 1941, Poor's Publishing fusionne avec Standard Statistics - Standard & Poor's, connu aujourd'hui sous son acronyme S&P, a été formé.

Le lundi 4 mars 1957, l'indice est élargi pour suivre la performance de 500 grandes entreprises américaines. Le nom est changé pour l'indice composé d'actions S&P 500. Des sociétés telles que AT&T, General Motors, Exxon Mobil, U.S Steel, General Electric et Ford Motor représentaient la force de l'indice à l'époque.

Comment fonctionne l’indice S&P500?

Comme d'autres indices gérés par Standard and Poor's, les composants de l'indice S&P 500 sont sélectionnés par un comité spécial selon des règles établies.

Le comité utilise 8 critères de base pour évaluer la valeur d'une entreprise : capitalisation boursière, liquidité, domiciliation, flottant public, Global Industry Classification Standard (GICS) et représentation des industries dans l'économie américaine, rentabilité, durée de cotation en bourse, et le conseil d'administration de la société doit être public.

Les exigences spécifiques sont :

  • Capitalisation boursière supérieure ou égale à 13,1 milliards de dollars.

  • Valeur annuelle en dollars tradée par rapport à la capitalisation boursière ajustée pour le nombre d'actions dupliquées supérieur à 1,0

  • Volume mensuel minimal tradé de 250 000 actions au cours de chacun des six mois précédant la date de la décision du comité.

  • Coté publiquement à la Bourse de New York NYSE ou NASDAQ

  • L'entreprise doit être d'origine américaine.

  • Ne sont pas éligibles à l'indice : les sociétés en commandite, les sociétés en commandite principale, les parts de fiducies de placement, les émissions de babillard OTC, les fonds à capital fixe, les ETF, les ETN, les fiducies de redevances, les actions de suivi, les actions privilégiées, les fiducies unitaires, les bons de souscription d'actions, obligations convertibles, fiducies d'investissement, certificats américains de dépôt et actions américaines de dépôt.

  • Depuis 2017, les sociétés avec deux classes d'actions ou plus ne sont pas ajoutées à l'indice (les sociétés actuellement cotées avec deux classes incluent Berkshire Hathaway et Alphabet).

  • L'indice est reconstruit trimestriellement pour rester un indicateur fiable de la croissance de l'économie américaine

Position longue sur US500

Une position longue « ACHAT » est particulièrement populaire lorsque le marché est de bonne humeur et que les investisseurs se sentent en sécurité, ou lorsque des circonstances externes surviennent et peuvent entraîner un sentiment positif sur le marché. C'est à ce moment qu'un rebond peut être particulièrement dynamique.

Dans une telle situation, si vous supposez que l'économie américaine peut connaître une amélioration du sentiment des investisseurs suite à un événement économique ou politique, vous pouvez prendre une position longue sur l'US500. Habituellement, les investisseurs qui aiment le risque reviennent très rapidement sur leurs investissements dès qu'il y a un sentiment positif sur le marché. Le marché boursier américain a prouvé à maintes reprises qu'il peut se remettre même des plus gros bouleversements. C'est pourquoi les acheteurs sont si rapides à y investir.

Si le sentiment du marché s'améliore réellement, votre prédiction sera correcte et vous réaliserez un profit en pariant sur la hausse de l'US500. A l'inverse, si vous prenez une position longue et que le marché est en baisse, votre position subira une perte.

Une position courte sur l’US500

Une position courte "VENTE" est particulièrement populaire lorsqu'il y a de la peur et de l'incertitude sur le marché ou lorsqu'il existe des circonstances externes qui peuvent provoquer le retour d'un sentiment négatif.

Dans une telle situation, si vous supposez que l'économie peut connaître une forte détérioration du sentiment des investisseurs suite à une annonce économique ou politique, vous pouvez prendre une position courte sur l'US500. Vous pouvez également prendre une position courte si vous pensez que l'état de l'économie américaine va se détériorer à court terme. De cette façon, vous pouvez mettre en œuvre des stratégies de trading pour des événements mondiaux spécifiques susceptibles d'augmenter la volatilité des cours des actions et, en fin de compte, des indices.

Si la peur est bien présente sur le marché et que votre prédiction s'avère correcte, vous ferez un profit en pariant sur la baisse du prix US500. A l'inverse, si vous prenez une position courte et que le marché monte, votre position risque d'enregistrer une perte.

Meilleur moment pour trader le S&P 500

Le prix de l'indice S&P 500 a tendance à ne pas être aussi dynamique que le NASDAQ. Composé majoritairement de grandes entreprises bien connues comme Berkshire Hathway ou Microsoft, la volatilité n'est donc pas très élevée. Mais en période de panique ou de situations instables dans le monde, les investisseurs abandonnent généralement les actifs risqués pendant un certain temps et se tournent vers des investissements plus stables comme l'or ou les liquidités. Ainsi, même les indices refuges comme le S&P500 peuvent subir de grosses baisses de 10% ou plus. La croissance est plus calme que la liquidation. Lorsque l'indice augmente et que l'économie est bonne, les prix augmentent constamment. Cela peut être attribué à des facteurs macroéconomiques qui incitent les investisseurs à revenir sur leurs investissements.

L'indice Standard & Poor's est répertorié pour les sociétés les plus importantes et transparentes fournissant des produits et des solutions importants pour les pays du monde entier, comme les plus grandes banques (par exemple JP Morgan, Bank of America, Citi Group, BB&T, Bank of New York Mellon ou Goldman Sachs), les producteurs (par exemple Coca-Cola Company, Pfizer, Johnson & Johnson, Procter & Gamble) ou même des entreprises technologiques (par exemple Microsoft, Apple, AT&T, Visa, Nvidia).

Graphique de trading S&P 500 

Les performances passées ne préjugent pas nécessairement des résultats futurs, et toute personne agissant sur la base de ces informations le fait entièrement à ses risques et périls.

L'indice SP500 a tendance à augmenter lorsque les taux d'intérêt restent bas. Une grande partie des investisseurs recherchent alors des rendements gratifiants dans un marché boursier risqué. Le marché boursier réagit généralement nerveusement à l'annonce d'une hausse des taux d'intérêt par la Fed.

Malgré une volatilité et un risque plus élevés, le NASDAQ offre généralement des rendements plus élevés que l'indice S & P 500. Par conséquent, on peut dire que certains traders du NASDAQ acceptent une volatilité plus élevée au détriment de rendements potentiellement plus élevés.

Les périodes de panique, qui entraînent de fortes liquidations, sont des moments propices pour investir sur l’indice S&P500. Les entreprises américaines ont l’habitude de se remettre rapidement après des situations de panique. Un grand nombre d'investisseurs à contre-courant à la recherche d'un renversement de tendance peuvent prendre d'importantes positions longues « ACHAT » en prévision d'un rebond des prix. De même, en cas d'euphorie lorsque l'indice atteint des sommets historiques, les traders ayant une aversion au risque peuvent rechercher une période de faiblesse sur les marchés mondiaux pour prendre des positions courtes "VENTE" sur le SP&P500, pariant sur des baisses.

La publication de résultats financiers trimestriels ou annuels par de grandes entreprises ainsi que les événements mondiaux tels que les réunions de la FED, réunions politiques ou crises militaires peuvent entraîner une forte volatilité sur ce marché. C’est donc un moment propice pour investir sur l’indice S&P500.

Comment commencer à trader le S&P 500 (US500)?

Vous pouvez trader le S&P 500 sur notre plateforme de trading xStation et commencer à investir dans les plus grandes entreprises américaines en concluant des transactions CFD (contrat pour différences) sur l'instrument US500 et utiliser tout le potentiel de l’effet de levier.

En tradant l’US500, vous pouvez profiter de la volatilité du marché et des positions ouvertes lors de mouvements de prix très rapides. L'effet de levier est très risqué, mais il peut également multiplier les bénéfices d'un day trader. Le trading de l’US500 est dédié aux traders actifs qui n'ont aucun problème avec la volatilité du marché.

Grâce à l'effet de levier de 1:20, vous n'aurez besoin que d'une marge de 5 % pour ouvrir une position. En utilisant 1000 USD, vous ouvrirez une position d'une valeur de 20 000 USD. Avec les instruments CFD à effet de levier, le revenu potentiel de la position peut être élevé, mais la perte potentielle peut également être majorée. Le trading de CFD sur US500 donne aux traders la possibilité d'ouvrir des positions courtes et longues. Les positions courtes donnent à l’investisseur la possibilité de réaliser des bénéfices lorsque les prix des émissions baissent.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les CFD et l'effet de levier financier, vous pouvez lire l’article suivant.

Les seuls frais que vous encourez pour ces transactions sont le spread (différence entre le prix d'achat ASK et le prix de vente BID) et les points de swap. Le spread est très faible et coûte quelques centimes en fonction de la taille de votre position. Les points de swap sont les coûts encourus par le courtier pour financer les positions à effet de levier ; les swaps sont imputés quotidiennement à la position ouverte sur l'instrument US500.

En tradant des contrats d'émission, vous pouvez profiter de la volatilité du marché et des positions ouvertes lors de mouvements de prix très rapides. L'effet de levier est un instrument à haut risque et peut entraîner des pertes, mais peut multiplier les bénéfices d'un day trader.

Le trading sur US500 est spéculatif et pour les traders actifs, seules les fluctuations de prix comptent sur cet instrument. Ce type de contrat est un accord financier basé sur le versement de la différence de prix de règlement entre une transaction ouverte et fermée sans aucune livraison physique de l'instrument tradé.

Le trading en ligne vous permet de commencer à trader le S&P 500 sans quitter votre domicile, sans aucune commission et avec de faibles spreads. En raison également de la liquidité très élevée du S&P 500, vous pouvez clôturer votre position en un clic de souris à tout moment lorsque le marché est ouvert. C'est pourquoi le trading de contrats en ligne présente tant d'avantages et est de plus en plus populaire.

Investir dans le S&P 500

Le trading avec effet de levier sur les indices comporte bien sûr un risque élevé, mais des positions bien prises peuvent donner des rendements très élevés sur un tel investissement. Les entreprises qui font leurs débuts sur le S&P 500 voient souvent des augmentations parce que les fonds communs de placement qui suivent l'indice sont tenus d'acheter leurs actions.

Pour les investisseurs peu actifs et préférant uniquement l'investissement passif dans les 500 plus grandes entreprises américaines, nous proposons également des ETF donnant une exposition à l'indice S&P 500 tels que :

  • ETF de capitalisation iShares Core S&P 500 CSPX.UK

  • ETF de distribution iShares IDUS.UK (dividend) 

  • SPDR S&P 500 ETF SPY5.UK  

  • Beta ETF S&P 500 ETFBSPXPL.PL

Vous pouvez également investir dans des ETF sur des branches spécifiques du S&P 500 comme :

  • Secteur de la communication ETF S&P 500 iShares IUCM.UK

  • Biens de consommation ETF S&P 500 iShares IUCD.UK 

  • Secteur de l’énergie S&P 500 ETF iShares IUES.UK 

  • Secteur financier S&P 500 ETF iShares IUFS.UK

  • Secteur des technologies de l’information S&P 500 ETF iShares QDVE.DE 

  • Utilities ETF S&P 500 iShares IUUS.UK ETF

Vous pouvez en savoir plus sur l'investissement dans les ETF ici.

Nous proposons également des actions de sociétés cotées sur le S&P 500, notamment Apple AAPL.US, Microsoft MSFT.US, Amazon AMZN.US ou Berkshire Hathaway BRKA.US et de nombreuses autres sociétés technologiques.

Prix de l’indice S&P 500 (US500)

The S&P 500 is well known as a very volatile instrument and the price can do big moves at any moment. That's why keeping track of the S&P 500 quotation is very important for traders. At xStation, we provide real-time quotes for future contracts on S&P 500 by offering US500 instrument:

Le S&P 500 est un instrument très volatil et son prix connaît de forts mouvements. C'est pourquoi le suivi de la cotation du S&P 500 est très important pour les traders. Sur xStation, nous fournissons des cotations en temps réel pour les contrats futurs sur le S&P 500 en proposant l'instrument US500 :

Heures de trading du S&P500 (US500)

Qu'en est-il des heures de trading sur le S&P 500 (US500) ? Cette information est particulièrement importante pour les day traders. Le trading de l'US500 est disponible 4 jours par semaine de 00h05 CET à 23h00 CET avec une courte pause entre 22h15 CET et 22h30 CET du lundi au jeudi, et de 00h05 CET à 22h00 CET - le Vendredi. Le trading de l’US500 n'est pas disponible le week-end sur notre plateforme. Le prix de l’US500 est statique lorsque le marché est fermé. À tout autre moment, les prix fluctuent constamment.

Bien sûr, le meilleur moment pour commencer à trader activement le S&P 500 est pendant les périodes de très forte volatilité, lorsque les investisseurs ressentent des émotions extrêmes et qu'un volume élevé entre sur le marché. Lorsque la peur ou la cupidité envahit le marché, le volume de l'indice augmente. Cette situation représente une grande opportunité pour les traders actifs et sensibles au risque, qui utilisent l'effet de levier pour générer d'importants bénéfices sur des positions longues mais aussi courtes.

La peur croissante peut être influencée par la publication de nouvelles politiques ou macroéconomiques négatives. Le S&P 500 n'est pas un instrument très volatil, mais l'effet de levier rend le trading plus risqué et plus volatil. L'indice est composé de 500 grandes sociétés américaines. Les actions de ces sociétés ne sont généralement pas très volatiles en raison de leur grande capitalisation boursière, de leur position sur le marché et de leur valeur fondamentale. Mais lorsque la peur envahit les investisseurs, les grandes entreprises commencent également à chuter. Cela est également dû au fait que le marché boursier est un investissement risqué. En période de crise, les investisseurs clôturent leurs positions sur les actifs risqués. Ces facteurs peuvent créer un sentiment de peur chez les investisseurs, et de grands mouvements sur l'économie américaine. Mais les mouvements à la hausse des prix du marché peuvent être aussi dynamiques lorsque les investisseurs pensent que l'économie se stabilise ; se sentant en sécurité, ils reviennent à des investissements risqués sur de grandes entreprises à acheter avec de bonnes affaires.

 

Ce matériel est une communication marketing au sens de l'art. 24, paragraphe 3, de la directive 2014/65 /UE du Parlement européen et du Conseil du 15 mai 2014 concernant les marchés d'instruments financiers et modifiant la directive 2002/92 /CE et la directive 2011/61 /UE (MiFID II). La communication marketing n'est pas une recommandation d'investissement ou une information recommandant ou suggérant une stratégie d'investissement au sens du règlement (UE) n°596/2014 du Parlement européen et du Conseil du 16 avril 2014 sur les abus de marché (règlement sur les abus de marché) et abrogeant la directive 2003/6 / CE du Parlement européen et du Conseil et directives 2003/124 / CE, 2003/125 / CE et 2004/72 / CE de la Commission et règlement délégué (UE) 2016/958 de la Commission du 9 mars 2016 complétant le règlement (UE) n°596/2014 du Parlement européen et du Conseil en ce qui concerne les normes techniques de réglementation relatives aux modalités techniques de présentation objective de recommandations d'investissement ou d'autres informations recommandant ou suggérant une stratégie d'investissement et pour la divulgation d'intérêts particuliers ou d'indications de conflits d'intérêt ou tout autre conseil, y compris dans le domaine du conseil en investissement,  au sens de la loi du 29 juillet 2005 sur le commerce des instruments financiers. (c.-à-d. Journal des Lois 2019, point 875, tel que modifié).

L’ensemble des informations, analyses et formations dispensées sont fournies à titre indicatif et ne doivent pas être interprétées comme un conseil, une recommandation, une sollicitation d’investissement ou incitation à acheter ou vendre des produits financiers. X-Trade Brokers ne peut être tenu responsable de l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent, l’investisseur final restant le seul décisionnaire quant à la prise de position sur son compte de trading XTB. Toute utilisation des informations évoquées, et à cet égard toute décision prise relativement à une éventuelle opération d’achat ou de vente de CFD, est sous la responsabilité exclusive de l’investisseur final. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l'effet de levier. 79% de comptes d'investisseurs de détail perdent de l'argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent. Avec le Compte Risque Limité, le risque de pertes est limité au capital investi.

"Ce matériel est une communication marketing au sens de l'art. 24, paragraphe 3, de la directive 2014/65 /UE du Parlement européen et du Conseil du 15 mai 2014 concernant les marchés d'instruments financiers et modifiant la directive 2002/92 /CE et la directive 2011/61 /UE (MiFID II). La communication marketing n'est pas une recommandation d'investissement ou une information recommandant ou suggérant une stratégie d'investissement au sens du règlement (UE) n°596/2014 du Parlement européen et du Conseil du 16 avril 2014 sur les abus de marché (règlement sur les abus de marché) et abrogeant la directive 2003/6 / CE du Parlement européen et du Conseil et directives 2003/124 / CE, 2003/125 / CE et 2004/72 / CE de la Commission et règlement délégué (UE) 2016/958 de la Commission du 9 mars 2016 complétant le règlement (UE) n°596/2014 du Parlement européen et du Conseil en ce qui concerne les normes techniques de réglementation relatives aux modalités techniques de présentation objective de recommandations d'investissement ou d'autres informations recommandant ou suggérant une stratégie d'investissement et pour la divulgation d'intérêts particuliers ou d'indications de conflits d'intérêt ou tout autre conseil, y compris dans le domaine du conseil en investissement, au sens de la loi du 29 juillet 2005 sur le commerce des instruments financiers. (c.-à-d. Journal des Lois 2019, point 875, tel que modifié). L’ensemble des informations, analyses et formations dispensées sont fournies à titre indicatif et ne doivent pas être interprétées comme un conseil, une recommandation, une sollicitation d’investissement ou incitation à acheter ou vendre des produits financiers. XTB ne peut être tenu responsable de l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent, l’investisseur final restant le seul décisionnaire quant à la prise de position sur son compte de trading XTB. Toute utilisation des informations évoquées, et à cet égard toute décision prise relativement à une éventuelle opération d’achat ou de vente de CFD, est sous la responsabilité exclusive de l’investisseur final. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées. Les performances passées ne sont pas nécessairement indicatives des résultats futurs, et toute personne agissant sur la base de ces informations le fait entièrement à ses risques et périls. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l'effet de levier. 82% de comptes d'investisseurs de détail perdent de l'argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent. Avec le Compte Risque Limité, le risque de pertes est limité au capital investi."